background preloader

Rites religieux

Facebook Twitter

Mariage musulman : déroulement - ComprendreChoisir. Écrit par les experts ComprendreChoisir | Le mariage musulman est un mariage religieux qui a lieu après le mariage à la mairie, comme pour le mariage à l'église, le mariage protestant, le mariage orthodoxe, ou le mariage juif.

Mariage musulman : déroulement - ComprendreChoisir

Le mariage hindou est différent, il est uni à des us et des coutumes ancestrales. Qu'est-ce qu'un mariage musulman ? Le mariage musulman (zawaj) tient une place prépondérante dans l'Islam, car celui-ci est basé sur la famille. Le mariage islamique est différent du sacrement du mariage chrétien, c'est un contrat (nikah) qui est passé entre un homme et une femme. Le Coran et la tradition (sunna) conseillent vivement de se marier (sourate 30, verset 21). Bon à savoir : il n'est pas permis à un musulman d'épouser une athée. Les interdits alimentaires. Chapitre IIIInterdits alimentaires chez les musulmans La position des musulmans constitue un retour presque complet aux interdits juifs, interdits énoncés dans le Coran, les récits de Mahomet et les ouvrages des légistes.

Les interdits alimentaires

Nous exposons ici ces interdits en nous basant notamment sur les ouvrages arabes modernes sunnites. Ces auteurs ne se réfèrent pratiquement jamais aux écrits chiites. Pour les compléter, nous nous sommes référés aussi à des ouvrages chiites lorsque leurs normes diffèrent de celles des sunnites. Signalons ici que les auteurs musulmans classiques classifient les aliments principalement en différentes catégories: - halal (licite: aliment qu'on peut consommer).- haram (illicite: interdit de le consommer).- mubah (permis: sa consommation laissée au choix de la personne).- makruh (réprouvable, répugnant: bien que non interdit, il est préférable de ne pas en consommer). On trouve sur Internet des listes de produits classifiés en halal, haram et mashbuh (suspect). Mariage catholique.

Préambule : La signification du sacrement de Mariage Dans la foi chrétienne, le sacrement du mariage entre deux êtres correspond au sacrement de l'Alliance.

Mariage catholique

De la même façon que Dieu fait alliance avec son Église, c'est à dire son peuple, l'homme et la femme font "alliance", et échangent leur consentement pour ne former plus qu'un, jusqu'à ce que la mort ne les sépare. C'est pourquoi on retrouve dans la célébration du mariage la présence du symbole des 2 anneaux de mariage : les alliances. Rappelons aussi au niveau de la foi chrétienne les quatre conditions du mariage, qui sont : la liberté, l'indissolubilité, la fidélité et la fécondité, acceptés et désirés par les deux époux. Le Mariage, hormis les festivités proprement dites et tout ce qui y a trait, reste l' union sacrée et solennelle entre deux êtres humains, un homme et une femme qui se promettent mutuellement et devant Dieu, de s'aimer, de se respecter, et ce malgré les difficultés de la vie courante. 1- L'entrée dans l'église.

Les rites funéraires religieux : catholiques, protestants, juifs et musulmans - 3123 Obsèques. Selon les religions, les traditions et les rites funéraires diffèrent.

Les rites funéraires religieux : catholiques, protestants, juifs et musulmans - 3123 Obsèques

Il est important de les connaître pour chacun des quatre cultes les plus pratiqués en France. Le rite catholique Une messe est célébrée avant l’inhumation, au cours de laquelle un hommage est rendu au défunt par le prêtre et les proches. Avant la cérémonie, le prêtre et la famille choisissent les prières, lectures et chants qui viendront la ponctuer.

Au cimetière, l’inhumation s’accompagne d’une courte cérémonie en présence du prêtre qui procède à la bénédiction du défunt. Si les catholiques choisissent traditionnellement l’inhumation, ils sont de plus en plus nombreux à préférer la crémation depuis que l’Église l’a autorisée il y a un demi-siècle. La seule condition est que la crémation soit postérieure à la cérémonie religieuse et que les cendres ne soit pas dispersées. Le rite protestant Avant l’inhumation, une cérémonie de remise à Dieu se déroule au temple. Le rite juif. Cimetière musulman. Claire Gandanger | le 03.11.2014 à 09:42 Plus de 300 personnes ont été inhumées au cimetière public musulman de Strasbourg depuis son ouverture en février 2012.

Cimetière musulman

Sur les tombes, les chapelets de prières musulmanes et les pierres blanches côtoient les lanternes ornées de croix et les statuettes d'anges. Lors du week-end de la Toussaint, les nombreux pots de chrysanthèmes et autres bégonias déposées témoignaient que les musulmans s'y sont approprié les traditions locales d'hommage aux morts. Au début du mois d'octobre, des familles avaient déjà fleuri les sépultures à l'occasion de la fête de l'Aïd. Des pratiques nouvelles, dont se félicite Driss Ayachour, ancien président du Conseil régional du culte musulman d'Alsace aujourd'hui en charge des carrés funéraires musulmans au sein du Conseil français du culte musulman. Le Conseil français du culte musulman souhaite atteindre 1 % de communes françaises dotées de carrés musulmans dans leurs cimetières. Photos : Claire Gandanger©