background preloader

Histoire et Patrimoine Français

Facebook Twitter

Que s'est-il passé le 11 novembre 1918 - 1 jour, 1 question. Oise 14-18 : L'armistice - 11 novembre 1918. Croissant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Croissant

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : croissant, sur le Wiktionnaire Lieux[modifier | modifier le code] Sciences[modifier | modifier le code] Le croissant de Lune : en astronomie, un croissant est la forme géométrique visible quand un objet sphérique est éclairé par un autre et vu par un observateur situé sur le côté ce qui produit les phases lunaires.Plusieurs papillons d'Amérique du Nord sont appelés croissants : croissant fauve, croissant nordique, croissant perlé...Croissant, prolifération extra-capillaire apparaissant dans le glomérule rénal dans certaines glomérulonéphrites.

Personnalités[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] La petite histoire du croissant. Le croissant est incontournable dans tout bon petit-déjeuner « à la française ».

La petite histoire du croissant

Mais savez-vous que ce mets n’a pas grand-chose de français à l’origine ? La pâtisserie a été créée en 1683 à Vienne où les turcs siègent à ce moment là. Alors que les troupes de l’Empire Ottoman décidèrent d’attaquer la nuit afin de ne pas se faire remarquer, un boulanger viennois (Adam Spiel) levé avant l’aube donna l’alerte, l’assaut fut repoussé et la ville sauvée. C’est pour immortaliser cette victoire que les boulangers de la ville confectionnèrent le « Hörnchen » (petite corne en allemand) dont la forme rappelle le symbole du drapeau ottoman. C’est ainsi que naquit cette viennoiserie, dont l’histoire est bien liée à celle des turcs ! Au 18ème siècle, le croissant n’est qu’une pâte à pain améliorée.

Malheureusement, il est devenu maintenant de plus en plus difficile de trouver de bons croissants au beurre faits maison. Les almanachs franco-américains des XIXe et XXe siècles : un média de communication et d'information populaire entre le Québec et les communautés francophones aux États-Unis. Hans-Jürgen Lüsebrink Les almanachs franco-américains des XIXe et XXe siècles : un média de communication et d'information populaire entre le Québec et les communautés francophones aux États-Unis 1L’almanach, un périodique publié une fois par an et contenant, outre un calendrier, des éphémérides et d’autres informations et textes utiles pour le lecteur, représente incontestablement, à côté des imprimés religieux, le média le plus répandu dans les sociétés traditionnelles.

Les almanachs franco-américains des XIXe et XXe siècles : un média de communication et d'information populaire entre le Québec et les communautés francophones aux États-Unis

Au Québec, les almanachs – et en particulier les grandes séries de large diffusion comme l’Almanach du peuple,l’Almanach des familles et l’Almanach Rolland – étaient, jusque dans les années 1940, les imprimés les plus largement diffusés, dépassant de loin, avec des tirages allant jusqu’à 100 000 exemplaires, la diffusion des livres, mais aussi d’autres périodiques comme les journaux. 1 Milton Drake, Almanacs of the United States, New York, The ...2 Ibid., n.p. 4 Milton Drake, op. cit., vol. 7Et un peu plus loin : Notes A. Participez au choix du nom de la Région - Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Grand-Est : trois idées choc retenues pour baptiser la grande région. Ni «Grand-Est», ni «Acal», acronyme fréquemment utilisé depuis la naissance de la grande région le 1er janvier, n'ont convaincu les 60 votants chargés de désigner trois noms qui seront soumis au vote des habitants du 14 mars au 1er avril.

Grand-Est : trois idées choc retenues pour baptiser la grande région

Après trois rencontres, l'élimination des noms trop loufoques ou polémiques, les quatre «collèges», composés d'experts, d'élus du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser), d'agents de la région et de citoyens tirés au sort parmi plus de 2 000 volontaires, ont déjoué la plupart des pronostics. «Je pense qu'ils n'auraient pas été beaucoup à parier sur ce trio de tête», a réagi Philippe Richert, le président (LR) de la région, après l'annonce des trois nominés. La preuve, selon lui, que les délibérations ont été «une démarche démocratique et citoyenne».

«C'est comme quand on choisit un prénom pour un enfant, c'est quelque chose qui marque», a-t-il ajouté, refusant de donner sa préférence. La «Nouvelle Austrasie» en tête. Karambolage - Guillotine.