background preloader

Congrégations et ordres religieux

Facebook Twitter

Liste des congrégations catholiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des congrégations catholiques

Principales congrégations ou sociétés religieuses catholiques, et les abréviations correspondantes (soit en capitales et sans point abréviatif, soit en bas de casse et avec point) : Les ordres monastiques[modifier | modifier le code] Liste d'ordres religieux catholiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste d'ordres religieux catholiques

Cette liste reprend les instituts de vie consacrée (ordres, congrégations religieuses, sociétés de vie apostolique) reconnus par l'Église catholique. Depuis le Concile Vatican II, plus aucune distinction n'est faite, canoniquement parlant, entre un 'Ordre', une 'Congrégation' ou autre 'Institut' religieux. Cette liste est arrangée, autant que faire se peut, suivant le nom par lequel les religieux(ses) sont populairement connu(e)s, et non pas par le nom officiel de l'institut religieux. Ordre religieux.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre religieux

Un ordre religieux est un ensemble d'hommes ou de femmes vivant un commun idéal de perfection chrétienne 'à la suite du Christ' (la 'sequela Christi') tel que défini par les orientations d'une règle religieuse propre. Dans la gamme des ordres religieux deux tendances générales sont présentes. Ordre de Saint-Benoît 529- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre de Saint-Benoît 529-

Saint Benoît L’ordre de Saint-Benoît [OSB], plus connu sous le nom d’ordre des Bénédictins, est une fédération de monastères ayant, au cours de leur histoire, adopté la règle de saint Benoît. Ainsi saint Benoît de Nursie (480-547) en est-il considéré comme le fondateur (en 529). Ce n'est pas le plus ancien Ordre de l'Occident chrétien (Cf. la Règle des moines de Saint-Augustin, la fondation de Ligugé par Saint Martin et de Saint-Victor de Marseille par Jean Cassien, et la laus perennis[1] en 515 à l’abbaye de Saint-Maurice d'Agaune), mais c'est celui qui a connu le plus large succès ; ses membres suivent la règle de saint Benoît et appartiennent à la Confédération bénédictine. But[modifier | modifier le code] D'après le pape Benoît XVI, saint Benoît « indiqua à ses disciples comme objectif fondamental et même unique de l'existence, la recherche de Dieu »[2].

Ordre camaldule 1012- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre camaldule 1012-

Saint Romuald et cinq disciples dans la forêt. Tableau de Augusto Mussini de 1915 Histoire[modifier | modifier le code] Cet ordre a presque entièrement disparu au XVIIIe siècle. Cependant, il y avait encore en France avant 1789 une abbaye de Camaldules à Yerres, quartier de Grosbois [1] Depuis 1935, restent deux congrégations camaldules indépendantes : Implantations[modifier | modifier le code] Les Camaldules sont présents en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Afrique et en Inde. Ordre des Chartreux 1084- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre des Chartreux 1084-

La communauté de la Grande Chartreuse[modifier | modifier le code] La vie, les coutumes et l'histoire de l'ordre sont indissociables de celles de sa maison-mère, le monastère de la Grande Chartreuse situé dans les environs de Saint-Pierre-de-Chartreuse dans le département de l'Isère en France. Le prieur, chef de l'ordre, et la communauté jouent un rôle fondamental dans la vie et l'évolution de l'ordre. Le Père général est son supérieur. Ordre cistercien 1098- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre cistercien 1098-

Pour les articles homonymes, voir SOC. L'ordre cistercien (Ordo cisterciensis, o.cist.), également connu sous le nom d'ordre de Cîteaux ou de saint ordre de Cîteaux (Sacer ordo cisterciensis, s.o.c.), est un ordre monastique chrétien réformé dont l'origine remonte à la fondation de l'abbaye de Cîteaux par Robert de Molesme en 1098. Restauration de la règle bénédictine inspirée par la réforme grégorienne, l'ordre cistercien promeut ascétisme, rigueur liturgique et érige, dans une certaine mesure, le travail comme une valeur cardinale, ainsi que le prouve son patrimoine technique, artistique et architectural.

Outre le rôle social qu'il occupe jusqu'à la Révolution, l'ordre exerce une influence de premier plan dans les domaines intellectuel ou économique ainsi que dans le domaine des arts et de la spiritualité. Il doit son considérable développement à Bernard de Clairvaux (1090-1153), homme d'une personnalité et d'un charisme exceptionnels. Ordre du Carmel XIII° siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre du Carmel XIII° siècle

L'Ordre du Carmel est un ordre religieux catholique contemplatif. Ses membres sont appelés Carmes (pour les hommes) et Carmélites (pour les femmes). Fondé par des ermites sur le Mont Carmel en Palestine à la fin du XIIe siècle, les premiers carmes quittent leurs ermitages au début du XIIIe siècle pour se réfugier en Europe. Après bien des tribulations, l'ordre érémitique se transforme en ordre monastique. Il connaîtra de nombreuses réformes dont la plus marquante sera la réforme instituée par Thérèse d'Avila au XVIe siècle.

Il existe aujourd'hui deux branches principales : les Grands carmes (n'ayant pas suivi la réforme de sainte Thérèse d'Avila); et la branche issue de la réforme thérèsienne : les Carmes déchaux. Historique[modifier | modifier le code] Origine et développement au Moyen Âge[modifier | modifier le code] Dès le XIIe siècle, des hommes s'inspirant du prophète Élie viennent vivre en ermites dans les grottes du Mont Carmel. Frères mineurs capucins 1517- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frères mineurs capucins 1517-

Pour les articles homonymes, voir capucin. Les Frères mineurs capucins (en latin : Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum, abrégé en OFM Cap.) forment l'une des trois branches masculines du Premier Ordre de la famille franciscaine, approuvé comme véritable Ordre de saint François en 1517 par le pape Léon X. De nombreux frères provenant presque tous de la branche de l'Observance et séparée de celle des Conventuels ont rallié alors ce nouvel ordre. Ils sont ainsi nommés du capuce ou capuchon dont ils couvrent leur tête.

Congrégation de Saint-Maur 1621- Ordre des frères mineurs (franciscain) 1210- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre des frères mineurs (franciscain) 1210-

L'Ordre des frères mineurs (OFM) (en latin: ordo fratrum minorum), dont les membres sont couramment apelés Franciscains, est un ordre religieux catholique né en Italie sous l'impulsion de François d'Assise en 1210. À l'imitation du Christ, les membres tentent de vivre une vie de grande pauvreté et simplicité évangélique. Bien que s'appelant « frères » la majorité des franciscains aujourd'hui sont prêtres. Quatre penseurs ont marqué l'histoire des franciscains : Bonaventure de Bagnorea, Roger Bacon, Duns Scot et Guillaume d'Ockham.

Ordre des pauvres dames 1212- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fresque figurant Sainte Claire d'Assise, par Simone Martini (basilique Saint-François d'Assise) Les clarisses (ou ordre des clarisses ou ordre des Pauvres Dames) tiennent leur nom de sainte Claire d'Assise (1193-1253), qui a créé cet ordre en 1212 à la demande de saint François d'Assise.

Origines[modifier | modifier le code] Clarisse. Sainte Claire vue par Giotto, fresque, chapelle Bardi, Basilique Santa Croce, Florence Claire d'Assise est conquise par l'idéal de pauvreté prêché par François d'Assise le dimanche des Rameaux de 1212. Les religieuses Clarisses Urbanistes étaient des Clarisses qui suivaient la règle mitigée, donnée par le Pape Urbain IV en 1263.

Postérité[modifier | modifier le code] Congrégations[modifier | modifier le code] Le Quid 2003 signale 13 450 Clarisses et 2 250 Clarisses Capucines dans plus de 76 pays à travers le monde. Personnalités[modifier | modifier le code] Parmi les Clarisses les plus illustres : Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre 1898- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La congrégation des bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre, abrégée BSCM, est une congrégation monastique fondée par Adèle Garnier en 1898 à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. Ayant dû quitter la France en 1901, la congrégation s'installe à Londres. À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, deux axes différents s’affirment de part et d’autre de la Manche, le Saint-Siège prononce la séparation en 1947 : la congrégation des Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre, abrégée BSCM, en France ; et la congrégation des Adoratrices du Sacré-Cœur de Jésus de Montmartre, abrégée OSB, en Angleterre[1],[2]. Ces bénédictines ont pour mission une recherche constante de Dieu dans une vie monastique associée à une vie apostolique. Elles sont en effet à la fois « contemplatives cloîtrées et actives de plein vent »[JB 1] ! Ordre de l'Immaculée Conception 1511- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Ordre de l'Immaculée Conception est un ordre religieux catholique fondée pour la noble portugaise sainte Béatrice da Silva. Ses membres religieuses cloîtrées sont appelés moniales Conceptionnistes et sont intégralement contemplatives. Histoire[modifier | modifier le code] Vers 1454, Béatrice laisse la vie mondaine et se retire, sans faire de vœux, dans le monastère des dominicaines de Tolède. Isabelle lui concéda un autre édifice afin d'y établir un nouveau monastère, dédié à l'Immaculée Conception, et avec la bulle Inter universa du 30 avril 1489, le pape Innocent VIII en concéda l'érection : Béatrice mourut peu avant la finalisation du projet.

En 1489, le Saint-Siège approuva l'habit des sœurs et le pape Alexandre VI, avec la bulle Ex supernæ providentiæ du 19 août 1494, les soumit à la règle de sainte Claire. Ordre de Sainte-Ursule 1535- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Ordre de Sainte-Ursule est un ordre religieux catholique fondé en novembre 1535 à Brescia en Lombardie (Italie) par sainte Angèle Merici (1474-1540). Il se consacre principalement à l'éducation des filles ainsi qu'aux soins des malades et des nécessiteux dans de nombreuses maisons qui en vinrent à être appelés couvents des ursulines. Compagnie de Jésus 1540- Les Augustins.