background preloader

Tourisme religieux

Facebook Twitter

Les voyages religieux. Un marché de niche. Le tourisme peut protéger et promouvoir le patrimoine religieux. Le-tourisme-religieux_final. Un site Internet pour promouvoir le tourisme religieux en Suisse. De plus en plus, les touristes sont encouragés à visiter non seulement les merveilles naturelles de Suisse, mais aussi ses hauts lieux de spiritualité.

Un site Internet pour promouvoir le tourisme religieux en Suisse.

C’est le but d’une initiative des Eglises suisses, en collaboration avec Suisse Tourisme. «Le tourisme religieux est une niche intéressante, même s’il est difficile d’estimer la taille de ce marché», déclare Alex Hermann, directeur du département Amérique du Nord auprès de Suisse Tourisme. Il commente ainsi l’idée des deux grandes Eglises de Suisse, réformée et catholique, de créer une plateforme internet à l’intention des touristes attirés par les lieux de foi. Le site «Le paysage religieux de la Suisse», disponible pour l’heure en allemand et en anglais et dont la traduction française est en cours de réalisation, a été lancé en fin d’année dernière. Il donne des informations sur les différentes confessions et sur l’héritage religieux en Suisse.

Calvin et Zwingli Appel aux autres religions Sentier sur la culture juive. Le tourisme spirituel séduit de plus en plus d'adeptes. Ni forcément croyant, ni vraiment pratiquent, le tourisme spirituel fait de nouveaux adeptes pour le plus grand bénéfice touristique des quinze villes-sanctuaires de France.

Le tourisme spirituel séduit de plus en plus d'adeptes

Le besoin de se ressourcer n'ayant jamais été aussi prégnant dans la société, il entraîne sans cesse avec lui la recherche de nouveaux lieux. Ainsi à la Conférence des Evêques de France, Géraldine Ballot, présidente de l'association "Villes-Sanctuaires en France", a souligné cet "engouement", au point que de "nouveaux sanctuaires continuent de se créer", à l'instar d'Alençon, ville où est née Sainte-Thérèse de Lisieux. Face visible de cette vague de fond : l'encombrement des Chemins de Compostelle. Parmi les principales villes sanctuaires plebbiscitées figurent Lourdes, le Mont Saint-Michel, Chartres, Rocamadour, Lisieux ou Vézelay. Quant à Nevers, où est enterrée Bernadette Soubirous, elle est devenue la ville-sanctuaire complémentaire du pélerinage à Lourdes. Le tourisme religieux et le patrimoine. 1Depuis la fin de la Seconde Guerre, l’industrie touristique s’est métamorphosée, tant par l’explosion des clientèles (Bauer, 1993) et des destinations que par le développement de nouveaux créneaux, dont les créneaux thématiques.

Le tourisme religieux et le patrimoine

Parmi ceux-là, le tourisme religieux – mise en marché systématisée des séculaires pèlerinages – vise une clientèle sélectionnée attirée dans des « lieux saints » en vertu des pratiques de la tradition religieuse à laquelle elle adhère. 2À l’opposé, la mise en tourisme du patrimoine religieux prend appui sur des monuments, c’est-à-dire précisément sur des objets (sites, ensembles architecturaux, œuvres d’art, etc.) qui intéressent plutôt en vertu de valeurs culturelles élargies ; dans la plupart des cas, la « patrimonialisation » est précisément advenue lors de la désaffectation d’une fonction religieuse qu’elle a en quelque sorte sublimée. 4Cependant, depuis le début des années 1980, l’Occident a vu apparaître un tourisme religieux nouveau genre. 1 2 Id. 4 5.

Le tourisme religieux et le patrimoine. TOURISME ET SPIRITUALITE. Selon l'Organisation Mondiale du Tourisme, 37% des déplacements internationaux sont liés au tourisme culturel dans lequel les aspects religieux et spirituels ont une part importante ; ils représentent 44% de l'ensemble du tourisme culturel en France.

TOURISME ET SPIRITUALITE

On estime à 20 millions de visiteurs étrangers en France ayant un attrait pour la thématique spirituelle et religieuse. De par son histoire mouvementée en matière de religions, son positionnement au cœur de l'Europe (avec par exemple 5 routes des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle qui la traverse) la diversité de l'architecture de ses lieux de culte et de pèlerinage , la présence sur son territoire des principales religions, la France est le pays européen qui présente la plus grande diversité en la matière et dont l'offre est diverse (qui s'adresse aux pratiquants, aux pèlerins, aux simples touristes et néophytes). Le tourisme religieux. Summary_fr.pdf.

Interview C Payrot. Gestion du tourisme et marketing: Le tourisme religieux; quelques statistiques... Non, le tourisme religieux n'a pas pour mission de prier dans son entreprise pour la venue des touristes cet été...

Gestion du tourisme et marketing: Le tourisme religieux; quelques statistiques...

Le tourisme religieux est une véritable industrie et non seulement un produit de niche tel que souvant catégorisé par les gestionnaires en tourisme. En Amérique du Nord seulement, on estime à 10 milliards de $US la valeur de cette industrie. 1 visiteur sur 4 se dit intéressé par les vacances dites spirituelles. Au 21e siècle, le tourisme religieux, ce n'est pas seulement les pélérinages et les missions religieuses. Le tourisme religieux comprend: Les voyages vers une destination religieuseLes voyages incluant des intentions religieuses (participer à des conférences)Les voyages de loisir avec l'intention de visiter certains lieux cultes Période de l'année: Les voyages religieux se déroulent sur 3 saisons; printemps, été et l'automne.

Réflexion: En 2006, il y a eu un accroissement de 36% des voyages basés sur les croyances religieuses chez les américains. Source: Kevin J. Le tourisme religieux en France : les destinations clés en régions! – PARCOURS FRANCE, le Salon pour vivre et réaliser vos projets en régions ! Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l’industrie touristique connait une profonde mutation : Si les touristes sont chaque année plus nombreux, ils s’adonnent également à des pratiques nouvelles.

Le tourisme religieux en France : les destinations clés en régions! – PARCOURS FRANCE, le Salon pour vivre et réaliser vos projets en régions !

Ainsi, le tourisme religieux s’est grandement développé au cours du siècle dernier, et « se fonde d’abord sur une dévotion à la mémoire – animée par exemple par la sépulture d’un saint, le berceau du Prophète, le lieu d’éclosion d’une tradition religieuse ou d’apparition d’une figure légendaire » . Le marché du tourisme religieux a été traditionnellement porté par les pèlerinages (comme la visite d’Israël, le Vatican, ou Rome avec un objectif religieux derrière ce voyage) et les voyages de missionnaires. Mais ces dix dernières années, ce marché s’est significativement élargit.

Crédit photo : Flickr (Tomas Llorente) Plus globalement, ce type de tourisme permet de conserver certains monuments qui ont abandonné partiellement ou totalement leurs pratiques religieuses. Ariane Pépin. 10 arguments clés pour vendre des séjours autour du tourisme religieux. Lieux sacrés, histoire des grandes religions, lieux paisibles pour faire un break : le tourisme spirituel est un marché de niche à ne pas négliger - DR : Wikipédia Nul besoin d'être un fervent chrétien pour vendre des séjours spirituels à vos clients.

10 arguments clés pour vendre des séjours autour du tourisme religieux

Aujourd'hui, les voyageurs intéressés par le tourisme religieux, ou plus globalement les séjours spirituels, sont de plus en plus nombreux. Attirés par les lieux sacrés, l'histoire des grandes religions, ou tout simplement à la recherche de lieux paisibles pour faire un break, le tourisme spirituel est un marché de niche à ne pas négliger. Il combine découverte culturelle, naturelle et même gastronomique. Séduire le nouveau touriste spirituel Il n'assiste pas à l'office chaque dimanche et ne porte pas de croix à son cou.

Commencer avec des produits basiques Les agences qui ne sont pas habituées à vendre ce type de voyages peuvent débuter avec les deux grands classiques, à savoir un séjour à Lourdes et à Rome. En chiffres. Sommes-nous prêt pour les touristes religieux? L’achalandage touristique est en baisse dans la ville de Québec depuis quelques années.

Sommes-nous prêt pour les touristes religieux?

Le célèbre festival d’hiver du Carnaval de Québec glisse en popularité et la ville semble chercher à tâtons un nouvel élan touristique. En 2013, l’indice de fréquentation dans la capitale a baissé de 2 % alors qu’il augmentait à Montréal (3 %), à Toronto (2,1 %) et à Ottawa (0,2 %). Inquiet, le milieu touristique de la ville de Québec s’est doté d’une stratégie d’ici à 2020 pour renverser la vapeur. On parle notamment d’axer davantage l’offre sur le produit « hiver » et sur le fleuve, mais la démarche est toujours en chantier. L’annonce cette semaine de la tenue d’un spectacle des Rolling Stone a la mi-juillet au Festival d’été de Québec ne va pas fondamentalement changer la donne : la ville de Québec doit redéfinir de façon durable son pouvoir d’attraction et son attrait touristique mondial.