background preloader

Info ou intox: d'où vient l'info?

Info ou intox: d'où vient l'info?

http://www.youtube.com/playlist?list=PLvYilrE10OBOzChkxBdH9uBqxvS-tc44M

Related:  Fiabilité des sourcesDésinformation/fake newsMédias

Quelle histoire Cyrus ! - Fake news - Francetv Éducation Avec l’élection récente aux Etats-Unis de Donald Trump, vous avez peut-être entendu parler de fake news sans forcément comprendre ce que ça veut dire… Les fake news qu’est-ce-que c’est ? Si on traduit mot à mot, ce sont les fausses informations.

Evaluation de l'information. Olivier Le Deuff. document.source.auteur Vous connaissez assez bien cette notion via notamment les auteurs de roman. La difficulté pour les identifier est plus grande pour les sites Internet. Parfois le nom de l'auteur est introuvable. Si vous trouvez l'auteur, il peut être intéressant de savoir qui il s'agit. Si le site ne détaille pas les fonctions de l'auteur, rien ne vous interdit de taper son nom dans un moteur de recherche. Utilisez alors les guillemets, par exemple taper "Paul Michel" dans le moteur.

“Presse française : qui possède quoi?” : le “Monde Diplo” explique tout en une infographie Discours unique anti-syndicaliste, débats tronqués... Ces dernières semaines, le traitement de l'actualité en France relevait d'un “climat de guerre sociale entretenu par les principaux médias du pays”, explique le “Monde Diplomatique”, qui y consacre une infographie et un article. Eclairant. Qui possède les grands titres de presse aujourd’hui ? A cette simple question que beaucoup se posent en ces temps d’un journalisme à l'indépendance vacillante, soumis aux contraintes économiques, le site du Monde Diplomatique répond par une infographie intitulée Presse française : qui possède quoi ?

L’obscur business des données personnelles "Si c'est gratuit, c'est que c'est vous le produit !". Sur Internet, la plupart des outils que nous utilisons ne sont pas payants : moteurs de recherche, email, cartographies, streaming de vidéo, réseaux sociaux, etc. Et pourtant, les entreprises qui les proposent et les gèrent sont milliardaires.

Face à l’info… je décrypte ! – DocTICE Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents, est une compétence essentielle pour le futur citoyen. Créé dans le cadre du MoocMedias, en lien avec l’EMI, ce scénario pédagogique propose à l’élève des clés pour cerner les formes liées aux fausses informations et à leur viralité, notamment par le biais des médias sociaux. Référent Titre de la séquence : Face à l’info; je décrypte ! Présentation de l’action : Savoir cerner les différentes formes de fausses informations (rumeur, canular, hoax, etc) et adopter des réflexes de décryptage critique afin d’acquérir une démarche citoyenne et réfléchie face à ce qu’on lit ou partage avec autrui, notamment à l’heure des réseaux et des médias numériques de plus en plus réactifs.

Le fact-checking : au service de la démocratie ? - CLEMI Objectifs Prendre conscience que toute information publiée n’est pas nécessairement vraie, même celle donnée par des hommes ou femmes politiques. Inciter les élèves à vérifier l’info avec des sources fiables. Ressources www.politifact.com www.theguardian.com/ news/reality-check www.washingtonpost.com/news/fact-checker Carte interactive : Appels, SMS, relations amoureuses : ces données que Facebook collecte (et conserve) Télécharger une copie de ses données Facebook, c’est plonger dans des centaines de pages contenant l’intégralité des informations laissées plus ou moins consciemment sur la plate-forme. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Perrine Signoret Plus d’une semaine après le début des révélations sur l’affaire Cambridge Analytica – qui a révélé comment une entreprise avait siphonné les données de dizaines de millions d’utilisateurs sur Facebook – l’heure est aux interrogations. Nombreux sont les adeptes du réseau social qui fouillent dans leur profil pour savoir quelles données le réseau social a bien pu collecter à leur propos, et le font savoir sur Twitter. Pour beaucoup, la quantité d’informations est bien plus importante qu’attendue. Lire aussi : Affaire Facebook-Cambridge Analytica : le lanceur d’alerte s’explique

Données personnelles et réseaux sociaux - Vidéo - Je suis Laurent Bignolas, je présente "Télématin" sur France 2. - Et je suis Aude GG, comédienne et créatrice du programme “Virago” sur Youtube. - Voilà, ça ce sont nos identités réelles. Mais nous avons, et vous aussi, une identité numérique, composée des traces que nous laissons sur Internet. Enquête sur les usines à fausses informations qui fleurissent sur Facebook Des dizaines de pages Facebook, qui réunissent des centaines de milliers d’abonnés, reprennent sans scrupule de fausses informations pour générer des revenus publicitaires. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Le Monde a étudié une centaine de pages Facebook qui diffusent de fausses informations ;Ce réseau représente au total plus de 70 millions de « likes » sur le réseau social ;Nous avons identifié 233 messages qui renvoient vers une fausse information sur ces pages. La blague du matin est une page Facebook en apparence anodine. Les quelque 370 000 internautes qui s’y sont abonnés ont, sans doute, été appâtés par des messages humoristiques et des citations plus ou moins inspirées, tels qu’on en voit fleurir un peu partout sur le réseau. Mais derrière les blagues et les vidéos sensationnalistes, on trouve également de nombreux renvois vers des articles de sites de divertissement plus ou moins fiables.

Vu des États-Unis. Les alarmants “faits alternatifs” du président Trump Le nouveau président et son entourage ont soutenu des contre-vérités manifestes sur le nombre de personnes ayant assisté à son investiture le vendredi 20 janvier. Une proche conseillère a expliqué qu’il s’agissait de “faits alternatifs”. Des déclarations alarmantes, estiment plusieurs journaux américains. Des “faits alternatifs”. C’est le nouveau concept invoqué à la télévision par une proche conseillère de Donald Trump, Kellyanne Conway, pour caractériser les affirmations fantaisistes du nouveau porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, lors de son tout premier point de presse, le samedi 21 janvier. L’idée n’a pas rencontré le succès escompté : “Les faits alternatifs ne sont pas des faits ; ce sont des contre-vérités”, lui a répondu le présentateur de l’émission, Chuck Todd.

Related: