background preloader

Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris

Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris
Certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler des images sur les réseaux sociaux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie. En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012 Les attentats de Paris ont-ils provoqué des réjouissances dans les territoires palestiniens, comme l’affirmait cet internaute sur Twitter (l’auteur a supprimé son tweet depuis) ? Des rues parisiennes désertes… en plein mois d’août Paris, Samedi 14 novembre 2015. Or il n’en est rien.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/ces-fausses-photos-qui-circulent-apres-les-attaques-de-paris_4810283_4355770.html

Related:  Manipulation des imagesNovembre 2015 : Attentats de ParisFake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirAttentats : Ressources pour les enseignants et les parentsRumeurs, fake news, désinformation, théorie du complot

Les 15 photos truquées les plus célèbres et souvent prises au sérieux Vous en avez probablement entendu parler. Ces photos ont été diffusée dans les journaux, les émissions sérieuses et autres médias. Leur point commun : le trucage. Les réseaux sociaux, c'est bien. 12 intox qui circulent sur les attentats... et 8 conseils pour s'en prémunir C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux. La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. 1) Se méfier de la précipitation, des interprétations hâtives et des bruits qui courent (y compris les bruits de pétards)

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information Cette séquence est proposée par Florian Reynaud, professeur documentaliste au collège Arthur Rimbaud d'Aubergenville (académie de Versailles). Elle a pour objectif de développer chez les élèves des connaissances sur le phénomène de la désinformation, comprise comme une notion, avec une volonté de partir de ce phénomène pour aborder les notions de médiatisation et d'éthique de l'information. Rédaction : Florian Reynaud, Christine Bretton, Marie NallathambyPour le Bureau national de la FADBEN : contact[at]fadben.asso.fr Contexte Des ressources pour parler des attentats et du terrorisme en classe Le modeste but de cet article est de fournir aux enseignants une banque d’outils et de ressources dans lesquels ils pourrons piocher ou se documenter pour les aider à aborder l’actualité tragique du 13 novembre 2015. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, c’est un exercice difficile auquel nous ne sommes pas préparés... Affiche réalisée par LES CARTONS

Attaques à Paris : huit intox qui circulent sur le web Etat d'urgence, écoles fermées, manifestations interdites : la France est en état de choc, samedi 14 novembre, au lendemain des attentats les plus meurtriers de son histoire. Parmi les informations qui circulent il y a les officielles. Et celles qui sont erronées. Francetv info vous aide à y voir plus clair, en listant les intox. >> Au lendemain des attaques à Paris, suivez la situation en direct Cadrage - Un soldat entre arme et eau Enseignant neuchâtelois, Antoine Ducommun a travaillé différents aspects de la photographie de presse durant la Semaine des médias à l’école. Il nous écrit : Merci à vous, de mettre cette semaine sur pied. Avec ma classe de 7e Préprofessionnelle, nous avons étudié la Une, le métier de journaliste ainsi que des photos prises durant une visite que j’avais effectuée au musée de la communication à Berne, thème de l’exposition : Les images mensongères (photo ci-dessous, les sens divers d’une image selon son cadrage, résumés dans l’affiche de l’expo).

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux. La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. Sauf que... Le collage des trois femmes en bas de l'image vient des Etats-Unis.

Les fake news : 22 faits et idées pour comprendre et agir Les Fake News (fausses nouvelles) en petits mots. L’expression a ressurgi du vocabulaire journalistique à l’occasion de l’élection présidentielle américaine en 2016. Tour d’horizon des fake news en petits mots pour mieux les appréhender, les comprendre et agir… au fil d’idées, de chiffres et d’études. Like « Bientôt, chaque « like » sur Facebook vous coûtera 10 centimes. » (FranceInfo, 24 novembre 2016).

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ? En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents.

Related:  FAKE NEWS VERIFICATION DES SOURCES