Wikipedia

Facebook Twitter

Piéger le net pour donner une leçon à ses élèves... Jeudi dernier, un enseignant en Lettres, Loys Bonot, a déposé sur Rue 89 un article stupéfiant où il se vante d’avoir disséminé sur Internet, notamment sur Wikipédia, une série de fausses informations.

Piéger le net pour donner une leçon à ses élèves...

L’objectif ? Piéger ses élèves de lycée dans un devoir à peu près infaisable qu’il leur avait demandé de rendre. Il s’est ainsi aperçu que la majorité de ses élèves utilisait Internet sans discernement et répétait sans esprit critique les informations qu’ils copiaient-collaient sur la Toile. Et l’enseignant de conclure que les élèves ne sont pas mûrs pour utiliser Internet comme objet de savoir. Cet article, qui a attiré 300 000 visites et suscité de nombreuses réactions, laisse vraiment perplexe quand on y lit : «Avec cette expérience pédagogique j'ai voulu démontrer aux élèves que les professeurs peuvent parfois maîtriser les nouvelles technologies aussi bien qu'eux, voire mieux qu'eux.»

Je propose à M. Ces exemples ne sont pas des caricatures. Wikipédia favorise-t-elle l'esprit critique ? Le témoignage du professeur Loys Bonot a été très médiatisé.

Wikipédia favorise-t-elle l'esprit critique ?

Repris sur Rue89, il attiré près de 300 000 lecteurs. Cette expérience pédagogique qui consiste, de l’aveu de son auteur, à « pourrir le Web » pour mesurer le degré de servilité de ses élèves à l’égard des sources numériques, a réveillé de nombreuses préoccupations latentes. Principale concernée par cette affaire, l’encyclopédie en ligne Wikipédia n’est pas restée insensible. Dès jeudi matin, une longue discussion, toujours en cours, s’est amorcée sur la principale interface communautaire, Le Bistro. Les articles affectés ont été repris en main. L’enjeu de ce billet n’est pas d’offrir un contre-témoignage wikipédien à toute une série de remarques parfois justifiées (même si, de mon point de vue, le vandalisme d’un article est en soi indéfendable). Des exemples qui viennent d’en-haut… Le copier-coller de Wikipédia est un art très répandu. Dans les deux cas, l’exercice d’un esprit critique reste tout relatif. Wikipédia vue par des universitaires : une critique nuancée et constructive - Observons Wikipedia : le blog de Pierrot le Chroniqueur.

Ou un petit prolongement intéressant de l'analyse que je faisais il y a quelques temps sur la différence de qualité — mais aussi de difficultés à traiter, principalement en raison de l'impératif de neutralité de point de vue, et ceci explique en grande partie cela — sur Wikipédia bien sûr, entre les sciences dites exactes, ou dures, et les sciences humaines et sociales (SHS).

Wikipédia vue par des universitaires : une critique nuancée et constructive - Observons Wikipedia : le blog de Pierrot le Chroniqueur

Je vagabondais comme à mon habitude sur la blogosphère wikimédienne, et je découvre, déniché par Frakir dans son dernier billet, un article publié sur le site "Enseigner l'ÉCR ! " — "ÉCR" pour "Éthique et Culture Religieuse" — et intitulé "Se fier à Wikipédia en culture religieuse ? L'avis de trois experts", qui présente les avis de trois universitaires en théologie sur le traitement du domaine spirituel sur Wikipédia, avec courtes analyses de plusieurs articles ciblés en particulier, à titre illustratif. Le bilan est mitigé, avec des hauts et des bas, en fonction des sujets abordés. Wikipedia: constats et propositions (v8.58, Mars 2006 - Mai 2011) This work is licensed under a Creative Commons Attribution 2.5 License.

Wikipedia: constats et propositions (v8.58, Mars 2006 - Mai 2011)

Liste des textes publiés La première version ici publiée de ce texte, recelant tout son fond, date de mars 2006. Si vous avez cessé de contribuer à Wikipedia, définitivement ou non, n'omettez pas d'y exprimer les raisons de votre départ. Modifier pour cela votre 'page utilisateur' afin d'y inclure, en haut : Exemple de modification de 'page utilisateur': Avertissement Ce document expose des problèmes et incohérences de Wikipedia dans le but de l'améliorer, non de dénigrer.

Résumé Certains contributeurs, parfois des administrateurs du projet, chassent de l'encyclopédie des exposés desservant leurs opinions, au mépris du règlement de Wikipedia. Ces désinformateurs ont: * un mobile tromper le public en réduisant la diffusion d'informations qui desservent leurs opinions et en distillant de la désinformation. * des moyens * des occasions Afin d'enrayer leurs actions Wikipedia gagnerait à: établir un mode de décision clair et adéquat. De sévères critiques de wikipedia. Et plus encore de l'incompétence des administrateurs qui tranchent en totale ignorance de cause des sujets.

de sévères critiques de wikipedia

Et le disent explicitement. Puisque peu importe la vérité, leur rôle est de mettre fin aux guerres d'éditions (sic), ce qui revient à trancher en faveur d'une certaine version au détriment d'une autre , c'est à dire généralement entre deux maux choisir le moindre... -ou même le pire, vu leur incompétence-, mais cela ne garantit en rien une bonne version. Juste la fin des guerres où c'est généralement la version la plus conforme à l'opinion commune wikipédienne qui a leur préférence. Si cette opinion commune est totalement fausse, orientée, partisane, c'est la version qui sera conservée.

Tous les observateurs s'accordent pour dire le problème de l'absence d'experts et de superviseurs et conséquemment l'absence de garanties offertes par wikipedia. Sur wikipedia rien de la sorte. 1- Wikipedia, faible ou fiable ? 7- Incitation à la prudence par une universitaire. A propos de Wikipédia. Comment critiquer Wikipédia sans passer pour un détracteur rétrograde qui n’a rien compris à la « révolution numérique » ou au « développement communautaire » ?

A propos de Wikipédia

Car, malgré les bonnes volontés et les professions de foi, les risques d’erreurs et de dérapages de cette « encyclopédie » sont loin d’être négligeables. Photographie de Foofy titrée "Veronica caught vandalizing Wikipedia again" sous licence Creative Commons BY-SA. C’est une inquiétude récurrente chez moi, mais beaucoup d’adeptes de Wikipédia ne semblent pas la partager : comment juger de la confiance à accorder au contenu de cette encyclopédie collaborative ?

Car Wikipédia est un projet éditorial sans précédent connu : une encyclopédie où les lecteurs sont aussi les rédacteurs. Tout le monde peut modifier les pages, ajouter ou supprimer du contenu. 1. En fait, ce qui agace de prime abord, ce sont les réactions épidermiques de certains « wikipédiens » dés que l’on ose émettre des réserves sur la mécanique d’édition du projet. 2.

Critiques de Wikipédia. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Critiques de Wikipédia

Les critiques de Wikipédia ont grandi avec sa croissance. Les personnes critiques incluent des lecteurs, des éditeurs de Wikipédia, des ex-éditeurs et des représentants des encyclopédies papiers. Les critiques fréquentes sont que la nature ouverte de Wikipédia la rend incertaine, que la partialité systématique et les dynamiques de groupe de sa communauté gênent ses buts. Critiques du concept[modifier | modifier le code] L'utilité comme référence[modifier | modifier le code] L'utilité de Wikipédia en tant que travail de référence a été remise en cause. . « […] non connu d'un simple bibliothécaire qui l'utiliserait. De même, Robert McHenry, ancien rédacteur en chef de l'Encyclopædia Britannica a dit : « l'utilisateur qui visite Wikipedia pour se renseigner sur un certain sujet, pour confirmer un point de vue, est plutôt dans la position d'un utilisateur de toilettes publiques.

Les cercles académiques n'ont pas tous rejeté Wikipédia comme référence. Wikipedia : bilan d’un succès critiqué – Invokk. 11 ans déjà. Il y a 11 ans, le projet Wikipedia débutait. Quelques années plus tard, il s’était imposé dans le monde des encyclopédies et n’a, actuellement, plus de réelle concurrence. Actuellement, des millions d’articles, et la quasi-totalité des visites d’encyclopédies en ligne. Dès les succès initiaux, des critiques sont apparues, parfois très virulentes , aussi bien sur le principe même de l’encyclopédie que sur la qualité des articles. Qu’en reste-t-il maintenant ? L’ouverture à tous les contributeurs a été le principal obstacle à son adoption par certains (et le principal prétexte pour attaquer le projet). Et pourtant, elle tient. D’un autre côté, difficile de contester que l’organisation n’est pas parfaite : les portails se recoupent parfois, les liens partent dans tous les sens et sont parfois regroupés en grande liste en fin d’article… c’est un peu la marque de l’encyclopédie, qui laisse l’utilisateur voyager de lien en lien vers ce qui l’intéresse ou l’intrigue.

Expertise. Les canulars (hoax) Avril 2014 Qu'est-ce qu'un hoax ?

Les canulars (hoax)

On appelle hoax (en français canular) un courrier électronique propageant une fausse information et poussant le destinataire à diffuser la fausse nouvelle à tous ses proches ou collègues. Ainsi, de plus en plus de personnes font suivre (anglicisé en forwardent) des informations reçues par courriel sans vérifier la véracité des propos qui y sont contenus. Le but des hoax est simple : provoquer la satisfaction de son concepteur d'avoir berné un grand nombre de personnes Les conséquences de ces canulars sont multiples : Comment lutter contre la désinformation ? Afin de lutter efficacement contre la propagation de fausses informations par courrier électronique, il suffit de retenir un seul concept : Toute information reçue par courriel non accompagnée d'un lien hypertexte vers un site précisant sa véracité doit être considérée comme non valable !

Comment vérifier s'il s'agit d'un canular ? A voir également Communautés d'assistance et de conseils. Hoaxes Fraudes.