background preloader

Pétrole | Quelques wikipedia

Facebook Twitter

Géopolitique du pétrole. Réserve pétrolière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réserve pétrolière

Les réserves pétrolières sont le volume de pétrole récupérable, à partir de champs de pétrole découverts, sur la base des contraintes économiques et techniques actuelles. La part récupérable du pétrole présent dans le sol est appelée « réserve » lorsqu'elle est exploitable techniquement et économiquement ; pour un champ donné, on tient compte de ces contraintes pour évaluer la part récupérable, sachant qu'une partie importante du pétrole ne sera pas extraite du sol. Région pétrolifère. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Région pétrolifère

Une région pétrolifère existe à condition que l'histoire de la zone soit favorable. Il faut pour cela que des sédiments riches en matière organique (le plus souvent, déposés dans des milieux confinés en climat tropical lors d'époques de réchauffement climatique intense) existent, qu'ils aient été enterrés à une profondeur suffisante pour leur maturation, qu'ils soient coiffés de couches perméables (réservoirs) elles-mêmes surmontées de couche étanches et que la morphologie de l'ensemble ait permis une migration des hydrocarbures vers des structures fermées. Ce nécessaire concours de circonstances explique que les régions pétrolifères soient réparties de façon très inégale, et que leur richesse varie sur plusieurs ordres de grandeur.

Régions pétrolifères en Russie et Asie centrale. Régions pétrolifères au Moyen-Orient. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Régions pétrolifères au Moyen-Orient

Cet article détaille les régions pétrolifères au Moyen-Orient. Note : Pour profiter au mieux de cet article, le lecteur devrait être familier avec la section intitulée Notes sur les unités, sources et définitions. Carte des régions pétrolifères au Moyen-Orient Géologie pétrolière de cette région[modifier | modifier le code] Infrastructure pétrolière et gazière au Moyen-Orient.

Géologiquement, le golfe Persique est une énorme plate-forme (socle cristallin recouvert de sédiments). Vers le sud-ouest, l'épaisseur de sédiments diminue progressivement jusqu'au point où le socle granitique affleure. Les deux principaux faciès de roches sources sont les couches Silurienne et Jurassique. Les déformations anticlinales ont affecté aussi bien les formations Khuff et Arab, créant des pièges dans les deux, ce qui explique qu'en plusieurs endroits, on trouve des gisements de gaz juste en dessous de ceux de pétrole. Les 13 gisements numérotés sont : Pic pétrolier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pic pétrolier

Le pic pétrolier est le sommet de la courbe de production d'un puits, d'un champ pétrolier ou d’une région de production ; l’expression pic pétrolier (ou Peak Oil en anglais) désigne le plus souvent le pic pétrolier mondial, le moment où la production mondiale de pétrole plafonne avant de commencer à décliner du fait de l'épuisement des réserves de pétrole exploitables. Les méthodes de prévision de ce pic s’inspirent des travaux du géologue Marion King Hubbert qui avait, dans les années 1950, pronostiqué avec succès le pic de la production de pétrole américaine (cf. le Pic de Hubbert)[1],[2]. Les limites de sa théorie et de ses méthodes ont été montrées par Steven M. Gorelick[3]. Cette prédiction a surtout été popularisée par les travaux pilotés par les grandes compagnies pétrolières américaines. Réserve stratégique de pétrole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réserve stratégique de pétrole

Les réserves stratégiques de pétrole des États-Unis. La réserve stratégique de pétrole (RSP) (en anglais, Strategic Petroleum Reserve et abrégé en SPR) renvoie habituellement à une réserve de pétrole d'urgence maintenue aux États-Unis par le département de l'Énergie des États-Unis (USDOE). Contexte[modifier | modifier le code] Depuis la découverte des grands puits de pétrole du Sud des États-Unis à la fin du XIXe siècle, la houille a perdu sa place de première source d'énergie. Aucun secteur de l’économie des pays industrialisés, à commencer par l’agriculture et les Transports, ne peut se passer aujourd’hui des produits pétroliers.

Pétrole non conventionnel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pétrole non conventionnel

Le pétrole non conventionnel est un pétrole produit ou extrait en utilisant des techniques autres que la méthode traditionnelle de puits pétroliers, ou impliquant un coût et une technologie supplémentaires en raison de ses conditions d'exploitation plus difficiles. Les productions de type non conventionnel comprennent : l'exploitation de sables bitumeux, de pétrole lourd, de schiste bitumineux, en offshore profond, en conditions polaires. Si les deux derniers types de pétrole ne sont pas matériellement différents du pétrole conventionnel, en revanche les trois premiers, bien qu'ayant la même origine, ont eu une genèse différente. En 2008, compte tenu de la disponibilité du pétrole conventionnel, seule l'exploitation des sables bitumineux canadiens constituait un volume notable au plan mondial[réf. nécessaire] ; le changement d'appellation de ces champs les a fait basculer dans le domaine du pétrole conventionnel[réf. nécessaire].

Agence internationale de l'énergie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Agence internationale de l'énergie

Pour les articles homonymes, voir AIE et IEA. L’Agence internationale de l'énergie (AIE) (en anglais International Energy Agency (IEA)) est une organisation internationale fondée à l’OCDE en 1974 ; à ne pas confondre avec l'AEN (Agence pour l'énergie nucléaire de l'OCDE) qui n'a compétence que vis-à-vis des États-membres de l'OCDE. Elle est reconnue mondialement pour la publication de son rapport annuel intitulé World Energy Outlook (WEO). Histoire[modifier | modifier le code] Créée en 1974 à la suite du premier choc pétrolier, l'AIE est une organisation internationale destinée à faciliter la coordination des politiques énergétiques des pays membres. Association for the Study of Peak Oil and Gas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Association for the Study of Peak Oil and Gas

L'ASPO (Association for the Study of Peak Oil and Gas) est l'association pour l'étude du pic pétrolier et gazier. C'est un réseau, presque informel, d'ingénieurs, de géologues, de scientifiques de disciplines diverses et d'économistes, qui cherchent à déterminer le moment où le pic pétrolier va survenir, et ses conséquences sur l'économie. Composition[modifier | modifier le code] Elle comprend actuellement 24 membres de 14 pays d'Europe, dont :

ASPO France - Nouveautés oct. 2013.