background preloader

Wikipédia

Facebook Twitter

Inforum 2016 Guy Delsaut. Wikipédia:Projets pédagogiques. Kits pédagogiques du CLEMI Toulouse. Quelles sont les pages de Wikipedia les plus modifiées ? Un développeur berlinois, Ramiro Gomez, s’est amusé à répertorier les pages de Wikipedia les plus modifiées en mars 2015.

Quelles sont les pages de Wikipedia les plus modifiées ?

L’encyclopédie en ligne laisse la liberté à ses internautes d’éditer les pages afin d’y maintenir les informations à jour. D’après le graphique de Ramiro Gomez, les pages de l’ancien président des États-Unis, George W. Bush, et de la World Wrestling Entertainment, la ligue mondiale de catch sont arrivées en tête – respectivement modifiées 45 643 et 40 718 fois. Certaines pages sont davantage susceptibles d’être éditées par les utilisateurs de Wikipedia car elles font l’objet de controverses historiques comme, par exemple, la page d’Adolf Hitler – modifiée à 24 223 reprises -, ou la seconde guerre mondiale – à 23 442 reprises. Comment Wikipédia a écrit l'histoire des attentats du 13 novembre.

Sur l'encyclopédie en ligne, de nombreuses personnes se sont succédé pour créer une page la plus informée et fiable possible.

Comment Wikipédia a écrit l'histoire des attentats du 13 novembre

Nous sommes le vendredi 13 novembre 2015, il est pile 22 heures. Au Stade de France, trois kamikazes se sont fait exploser entre 21h20 et 21h53, causant la mort d'une personne. Devant des terrasses de bars et restaurants des Xe et XIe arrondissements parisiens, trois hommes ont tiré à l'arme automatique entre 21h25 et 21h36, tuant 41 personnes et en blessant de nombreuses autres. Wikipédia:Guerres d'édition les plus futiles. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wikipédia:Guerres d'édition les plus futiles

Cette page propose une liste des guerres d'édition les plus futiles qui se sont déroulées dans Wikipédia en français. Elles sont qualifiées de futiles car l'objet du litige est souvent jugé futile ou vain. Les guerres d'édition ne sont pas propres à Wikipédia en français. Par exemple, la Wikipédia en anglais possède (en) sa propre liste de « guerres d'éditions les plus idiotes ». Cette page n'est pas exhaustive, mais démontre comment des contributeurs sérieux plus ou moins nombreux peuvent s'engager dans un conflit pour des raisons futiles, alors qu'un peu de retenue et un peu de détachement auraient évité une guerre qui laisse des traces dans l'historique. Liste[modifier le code] Petite histoire des modifications aussi subreptices qu'intempestives de Wikipedia.

L'encyclopédie collaborative qui fête ses quinze ans s'est imposée comme la référence du Web.

Petite histoire des modifications aussi subreptices qu'intempestives de Wikipedia

Mais si tout le monde a accès à ses pages, tout le monde peut aussi y écrire ce qu'il veut. Y compris avec des intentions peu louables... L’histoire est aussi drôle qu’invraisemblable. Dans son édition du 13 janvier 2016, Le Canard enchaîné révèlait que Wikipedia a bloqué durant un an une adresse IP émanant du ministère de l’Intérieur pour « vandalismes, attitude non-collaborative, (…) passages en force, pistage des contributions d’autrui et foutage de gueule en prime ». Tout sur tout, vraiment ?

Des starlettes de la téléréalité à Saint Augustin, du Sudoku à la vertébroplastie, Wikipédia semble savoir tout sur tout.

Tout sur tout, vraiment ?

Même comment fabriquer un réchaud à alcool avec une canette de soda. En quinze ans, « le projet d’encyclopédie libre que vous pouvez améliorer » a gonflé, gonflé soutenu par sa communauté et sa gratuité. Mais le site est-il plus qu’un simple forum de discussion amélioré ? Pour cet article du New Yorker, traduit par Books au printemps 2010, Stacy Schiff passe de l’autre côté de l’écran, à la recherche du savoir de Wikipédia. Le 1er mars 2006, l’encyclopédie interactive Wikipédia passait la barre du million d’articles en ligne avec une page sur Jordanhill, gare de la banlieue de Glasgow. Ces articles pratiques investissent un territoire abandonné par les encyclopédies depuis le XVIIIe siècle. N’ayant aucune contrainte d’espace, Wikipédia peut aspirer à l’exhaustivité. Le site en est arrivé là presque sans aucun moyen financier et avec très peu de personnel.

Notes. Payer pour être (ou rester) dans Wikipedia. Il n'y a pas que la bande de Soral qui infiltre Wikipedia.

Payer pour être (ou rester) dans Wikipedia

Après plusieurs semaines d'enquête, des membres bénévoles de la version anglaise de Wikipedia ont bloqué 381 comptes. Leur tort ? L'encyclopédie et le moteur : Wikipédia entre résistance et résilience (Ertzscheid) Depuis 2005, il existe un débat autour des liens "affinitaires" existant entre l'encyclopédie collaborative et les moteurs de recherche (Google notamment).

L'encyclopédie et le moteur : Wikipédia entre résistance et résilience (Ertzscheid)

Ce débat a d'abord consisté à étudier la place de Wikipedia dans les SERP (Search Engine Results Pages), puis, avec les lancements de Knol (1ère version du projet encyclopédique de Google, qui fut un échec) et du Knowledge Graph, à se demander si cette concurrence encyclopédique pouvait, à terme, impacter durablement le trafic de l'encyclopédie au profit de la seule consultation du moteur. Rapide retour en arrière. C'est d'abord Jean Véronis qui dès décembre 2005 soulignait un certain nombre de "liens d'affection", certains moteurs (notamment Yahoo! Et Google à l'époque) privilégiant, pour certains types de requêtes, les résultats en provenance de Wikipédia. Wikipédia, un modèle de chaîne éditoriale a posteriori.