background preloader

G10 - Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales

Facebook Twitter

Manœuvre militaire près d’un archipel disputé par Tokyo et Pékin en mer de Chine orientale. Le Japon a annoncé vendredi 19 mai avoir envoyé la veille des avions de chasse près d’un archipel disputé avec la Chine et couvert par l’alliance militaire entre Tokyo et les Etats-Unis, après le décollage d’un drone dans cette zone depuis un navire chinois.

Manœuvre militaire près d’un archipel disputé par Tokyo et Pékin en mer de Chine orientale

Tokyo contrôle ces îles de mer de Chine orientale sous le nom de « Senkaku » et Pékin en revendique la souveraineté sous l’appellation d’îles « Diaoyu ». L’incident s’est produit alors que les gardes-côtes japonais ont signalé la présence de quatre bateaux chinois dans les eaux territoriales japonaises jeudi. « C’est la première fois que nous voyons ce qui semble être un drone piloté depuis des navires chinois, a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais.

Il s’agit d’une nouvelle forme d’action de la part de la Chine. » Soutien de Trump au Japon Les relations bilatérales entre les deux puissances asiatiques s’étaient nettement dégradées en 2012 lorsque l’Etat japonais avait « nationalisé » certaines de ces îles. Japon - Chine : ambitions mondiales, concurrences régionales, Tle. La Chine, puissance mondiale. La Documentation Française a mis en ligne une partie du N° 8108 de La Documentation photographique de novembre–décembre 2015 intitulé « La Chine, puissance mondiale ».

La Chine, puissance mondiale

Référence : Sébastien Colin (dir.), « La Chine, puissance mondiale », Documentation photographique N° 8108 – Novembre-décembre 2015. La Documentation française. Réf. 3303331281085, 64 pages, 21 x 29,7 cm. La Chine affiche ses ambitions spatiales dans un Livre blanc. La Chine envisage des missions vers la Lune puis vers Mars dans les cinq prochaines années.

La Chine affiche ses ambitions spatiales dans un Livre blanc

La Chine a publié mardi 27 décembre un Livre blanc dans lequel elle détaille les projets de développement de son industrie spatiale. Parmi ses objectifs à court terme pour rattraper son retard dans ce domaine : envoyer une sonde sur la face cachée de la Lune d’ici 2018, et lancer une première sonde sur Mars d’ici 2020. La Chine inaugure de nouvelles installations dans l’archipel des Spratleys. Pékin a terminé la construction d’un phare sur le récif de Subi, une île artificielle dans l’archipel des Spratleys, en mer de Chine méridionale, a annoncé l’agence de presse Chine nouvelle.

La Chine inaugure de nouvelles installations dans l’archipel des Spratleys

Taïpei – Pékin : de nouvelles donnes géopolitiques et économiques pour une relation complexe. Le 7 novembre 2015, pour la première fois depuis la révolution communiste de 1949 et le départ des nationalistes pour l'île de Taïwan, le président de la Chine communiste, Xi Jingping et son homologue taïwanais Ma Ying-jeou issu de la majorité du Kuomintang (KMT) ont échangé, à Singapour, une poignée de main symbolisant les différents rapprochements économiques, techniques, culturels, qui ont marqué les années précédentes.

Taïpei – Pékin : de nouvelles donnes géopolitiques et économiques pour une relation complexe

De nombreux différends subsistent néanmoins entre les deux pays. Le 16 janvier 2016, les Taiwanais ont élu une femme, Tsai Ing-wen, à la présidence de la République de Chine (Taïwan). Sa formation, le Parti démocratique progressiste (PDP / Democratic Progressive Party, DPP) a obtenu une large majorité parlementaire, les Taïwanais exprimant ainsi leur souhait de tourner le dos à des années de rapprochement accéléré avec la Chine. 1. Chaud et froid dans les relations de part et d’autre du détroit. Université de Sherbrooke, Perspective Monde – Taiwan. En RDC, de l’électricité chinoise pour des mines sino-congolaises.

Les autorités congolaises ont signé lundi 6 juin à Kinshasa un accord confiant à un consortium chinois la construction d’une centrale hydroélectrique de 240 mégawatts (MW), destinée à combler une partie du déficit énergétique freinant la production minière en République démocratique du Congo.

En RDC, de l’électricité chinoise pour des mines sino-congolaises

Le barrage de Busanga, en aval de deux autres centrales existantes sur le cours supérieur du fleuve Congo au Katanga (sud-est de la RDC), doit être réalisé dans « les cinq prochaines années » a déclaré à l’AFP Moïse Ekanga, directeur du Bureau de coordination de la coopération sino-congolaise. Lire aussi : Le président congolais Kabila reste maître de l’agenda politique Le coût de la construction n’a pas été révélé. L’électricité produite doit être affectée prioritairement à la Sicomines (Société sino-congolaise des mines), qui a sorti sa première cathode (feuille de cuivre raffiné) en novembre.

Contrat gigantesque L’accord a dû être renégocié pour offrir des termes plus avantageux au Congo en 2008. Izumo. Le Japon affirme ses ambitions - Clio Prépas. Lancé à Yokohama le 27 août dernier par les chantiers Ishikawajima HI, le DDH 184 Kaga est le nouveau porte hélicoptères de la force maritime d’autodéfense japonaise (FMAJ en français, JMSDF en anglais, et Kaijō Jieitai en japonais).

Izumo. Le Japon affirme ses ambitions - Clio Prépas

Tout comme son sister-ship DDH 183, un peu plus petit et lancé en 2013, ce bâtiment est, sur le papier, un destroyer porte-hélicoptères appartenant à la classe Izumo, dont les budgets ont été ratifiés en 2010 et 2012 (22e et 24e années de l’ère Heisei). Ces deux DDH viennent appuyer les destroyers polyvalents 19DDH et prendre la relève de deux destroyers lancés en 1980 et 1981, les Shirane et Kurama. Le Kaga ne sera cependant pas opérationnel avant 2017, et l’Izumo, entré en service en mars 2015, restera donc le navire amiral de la flotte porte- hélicoptères nippone pendant encore un an et demi. Destroyers ou porte-hélicoptères ? Un outil polyvalent Patrouille et protection des routes maritimes contre les submersibles.