background preloader

Service du Premier Ministre chargé de l'ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française OpenData

Service du Premier Ministre chargé de l'ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française OpenData

https://www.etalab.gouv.fr/en/

Related:  Sources statistiquesDémocratie

BANATIC, la base nationale sur l'intercommunalité Accueil Bienvenue sur le portail d’information de référence sur l’intercommunalité de la Direction générale des collectivités locales (DGCL), site optimisé sous le navigateur Mozilla Firefox. Les différentes formes de coopération intercommunale sont devenues, depuis la loi du 22 mars 1890 qui crée les syndicats de communes, des acteurs essentiels de la vie publique en permettant aux communes, qui se regroupent au sein d'un établissement public, de gérer en commun des équipements ou des services publics et/ou d'élaborer des projets de développement économique, d'aménagement ou d'urbanisme à l'échelle d'un territoire plus vaste que celui de la commune.

Outils/Numerique/Liste — NuitDebout Liste des projets numériques[edit | edit source] Répertorier ici les outils numériques utilisables par les #NuitsDebout. Cette page vous permet de lister vos projets numériques, avec les liens pour échanger, décrire le projet, voter, ou le développer. Un portail des données publiques pour quoi faire? La mission Etalab, qui pilote le projet d'ouverture des données publiques (open data), a mis en ligne comme prévu la version bêta son portail Data.gouv.fr, qui permet d'accéder à 350.000 jeux de données publiques produites par l'Etat et de les réutiliser gratuitement. Un premier pas très attendu vers la transparence de toutes les données publiques, qui a coûté 900.000 euros. "Avec le lancement de data.gouv.fr, la France rejoint le groupe des pays qui ont décidéd'ouvrir leurs données publiques pour contribuer à renforcer la transparence de l'action del'Etat et participer au soutien à l'innovation et au développement de l'économie numérique", a déclaré Séverin Naudet,n directeur de la mission Etalab. Qu'est-ce que c'est ?

Les usages sociaux du numérique Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales. Ces dernières ont très rapidement et très massivement traité leurs multiples dimensions – socio-technique, économique, politique, culturelle, communicationnelle –, de sorte qu’il est aujourd’hui impossible de porter un regard panoramique synthétique sur l’ensemble des recherches, même si on se limite à un seul pays. C’est la raison pour laquelle ce dossier proposé par Mondes Sociaux n’est consacré qu’aux seuls usages des dispositifs socio-numériques. Mais au fait, à quoi fait-on référence quand on parle des « usages sociaux » ? CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux

filières agricoles et de la pêche et aquaculture françaises FranceAgriMer, établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, est un lieu d’information, d’échanges, de réflexion stratégique, d’arbitrage et d'accompagnement des filières françaises de l’agriculture et de la pêche Les missions de FranceAgriMer sont axées autour de trois métiers : - l’expertise économique : assurer un suivi des marchés et proposer une information économique fiable et neutre qui permet aux opérateurs des filières agricoles et de la mer d’élaborer des stratégies de développement - l’appui aux opérateurs des filières : ♦ favoriser l’organisation des producteurs et la coopération avec les régions ; ♦ gèrer les dispositifs de régulation des marchés ainsi que les aides nationales et communautaires ;

D’Aristote au Web de demain : l’intelligence collective selon Pierre Lévy Lorsque l’on s’intéresse à l’Internet, on se rend rapidement compte que ce n’est pas une technologie comme les autres. Pour certains, l’Internet a même une valeur et un potentiel anthropologiques. En ce sens, l’Internet tendrait donc à représenter l’Humain sous tous ses aspects, à travers une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles. (Il est intéressant de noter que le terme anthropologie vient de deux mots grecs, « anthrôpos » qui signifie homme au sens générique, et « logos » qui signifie « parole », « discours ».) C’est en tout cas sur ce principe que Pierre Lévy fonde le concept d’intelligence collective, dès 1994, notamment dans son ouvrage L’Intelligence collective : pour une anthropologie du cyberespace.

Les relations entre la Gouvernance d'entreprise et le Records management - Le portail français du Records Management Accueil > A examiner Des objectifs particuliers, pour atteindre les objectifs de l’organisation lundi 29 octobre 2007, par David Faurio Salle de presse 27/06/14 - Encourager l’innovation dans le secteur privé, rendre les établissements publics de recherche plus responsables, et consacrer une plus grande partie des financements aux projets de R&D les plus prometteurs, aideraient la France à renouer avec sa tradition d’excellence scientifique et technologique, selon un nouveau rapport de l’OCDE. L'ouvrage Examens de l'OCDE des politiques d'innovation : France 2014 recommande de finaliser les changements structurels partiellement mis en œuvre pour permettre un financement plus axé sur l’excellence, une meilleure évaluation de la recherche ainsi qu’une coordination plus étroite entre l’industrie et le secteur public. Le rôle des universités devrait être renforcé, parallèlement aux puissantes organisations publiques de recherche qui existent en France.

Info géo Paris (TERRITEM) Territem, système d'information territoriale, est un outil informatique innovant et performant de traitement et d' analyse des données. Nous mettons à la disposition du public de nombreuses données socio-économiques sur le Grand Paris (c'est à dire les départements de Paris (75), des Hauts-de-Seine (92), de la Seine-Saint-Denis (93) et du Val-de-Marne (94)) issues de Territem et résultant du traitement d'informations extraites de plusieurs bases de données (Sirene, Garp, Urssaf, Base de données sur l' Equipement Commercial...). Trois collections de fiches thématiques standardisées vous sont ainsi proposées sous forme de cartes, tableaux et graphiques : Mais Territem, c'est aussi une expertise territoriale sur mesure.

Expositions itinérantes gratuites Ce site vous propose, grâce à des partenariats, des expositions gratuites en ligne. C'est le résultat d'un partenariat avec le Musée du Vivant-AgroParisTech, premier musée international sur l'écologie et le développement durable (www.museeduvivant.fr). D'autres institutions peuvent s'agréger bien sûr. Les expositions sont conçues pour être présentées partout (écoles, collèges, lycées, universités, centres culturels à l'étranger, municipalités, entreprises, médiathèques, espaces publics...). Ces expositions sont téléchargeables en ligne. Vous remplissez le formulaire pour votre demande et avoir l'autorisation d'utilisation.

Les projets des Archives de l'Assemblée nationale pour le centenaire de la Grande Guerre Les pro­jets des Archives de l’Assemblée natio­nale pour le cen­te­naire de la Grande GuerreAssociation des archi­vis­tes fran­çais - 27 novem­bre 2012 Cette inter­ven­tion vise à pré­sen­ter le projet de célé­bra­tion du cen­te­naire de la Première Guerre mon­diale, élaboré par la divi­sion des Archives de l’Assemblée natio­nale, dont l’astrin­gent est une opé­ra­tion de numé­ri­sa­tion des archi­ves des com­mis­sions de la Chambre des dépu­tés entre 1910 et 1919, en vue de leur mise en ligne. Sera d’abord évoquée la genèse du projet, puis dans un second temps la mise en œuvre de la numé­ri­sa­tion. Enfin, il sera ques­tion des autres actions de valo­ri­sa­tion envi­sa­gées aux Archives de l’Assemblée natio­nale, afin de com­mé­mo­rer la Grande Guerre. 1.

Conseil d'analyse de la société Placé auprès du Premier ministre, le Conseil d’analyse de la société (CAS) a pour mission "d’éclairer les choix politiques du Gouvernement par l’analyse et la confrontation des points de vue, lorsque les décisions à prendre présentent des enjeux liés à des faits de société" (article I). Il est composé de 32 personnalités de tous horizons "choisis en fonction de leur compétence" (article II). Chargé de repérer et d’analyser les nouveaux enjeux qui mobilisent ou sont appelés à mobiliser la société civile, le Conseil d’analyse de la société constitue un relais supplémentaire dont le gouvernement a besoin pour élaborer ses décisions en la matière et les faire comprendre à l’opinion. Le Conseil d’analyse de la société tente de répondre à cette nouvelle exigence de pluralisme et de réactivité dans les démocraties ouvertes.

Related: