background preloader

Stop Harcèlement de rue

(c’est quoi le slut shaming? Clique) L’article que j’ai écrit sur Madmoizelle raconte comment j’ai récemment répondu à différentes agressions verbales sexistes et/ou sexuelles (grâce notamment aux conseils du blog « Projet Crocodiles »), et vous pouvez le lire ici. Voilà. Cette (première?) petite mise au point me semblait nécessaire.Ceux qui me connaissent dans la vie savent que je suis intransigeante dès qu’il s’agit de l’égalité homme-femme. Je ne me sens pas tant « femme » qu’ « individu », et ça me va très bien comme ça. Alors quand je subis des situations injustes liées à mon sexe, je suis colère colère COLÈRE. Qu’on soit clair: les hommes, je les aime. Alors pitié, vous les hommes, ouvrez-la aussi! Je reste persuadée que la meilleure façon de dénoncer une injustice, c’est d’abord de prouver qu’elle existe. Je vous invite donc à rendre vos messages de soutien PUBLICS, pour que votre parole, femmes et hommes concernés, soit entendue. Love,Maureen

http://diglee.com/stop-harcelement-de-rue/

Related:  Boites à outils éducation à la vie sexuelle et affectiveEgalité filles-garçonsharcèlement de rueHarcèlement de rueharcèlement

CATIE - La source canadienne de renseignements sur le VIH et l'hépatite C Jump to Navigation Jump to Content Accueil » Guides pratiques et brochures Guides pratiques et brochures PDF imprimable À retenir > Les grandes dates de l'Égalité Femmes/Hommes 1907 : Les femmes mariées disposent librement de leur salaire. 1909 : Le congé de maternité est institué, sans rupture du contrat de travail mais sans salaire. 1919 : Les femmes sont désormais autorisées à passer une version aménagée pour les femmes du baccalauréat. 1920 : Les femmes peuvent adhérer à un syndicat sans l’autorisation de leur mari. "Viande à viol" : insultée, j'en ai vomi. J'ai créé des sacs contre le harcèlement de rue Laura a fondé l'association "Colère : Nom féminin", pour lutter contre le harcèlement de rue (Chloé Vollmer-Lo) L'idée de l'association "Colère : Nom féminin", qui lutte contre le harcèlement de rue, m'est venue il y a à peu près deux mois, quand j'ai lu l'agression de la journaliste Jack Parker, qui a été accusée par la suite de l'avoir bien cherché. J'ai eu envie de faire quelque chose. J'ai vécu le harcèlement de rue Moi aussi j'ai été confrontée au harcèlement de rue.

moi aussi Change ton avatar pour dénoncer le harcèlement de rue. Plus d’informations… Change your profile picture to denounce street harassment. "Harcèlement moral, Comment s'en sortir ?" : Interview de Maître Eric ROCHEBLAVE Harcèlement moralComment s’en sortir ? Interview de Maître Eric ROCHEBLAVE Par Marie-José Gava aux Editions PRAT Trouvez les réponses à toutes vos questions : - Quelle est la définition du harcèlement moral ? Actualités 2014 - 19 mai : Journée nationale de lutte contre les hépatites virales L'Inpes s'investit depuis plusieurs années (2008) sur ce sujet qui constitue une priorité inscrite dans sa programmation 2012-2014. Aujourd’hui, l’Institut met à disposition des professionnels, intervenants, bénévoles du sanitaire, du social et de l’éducatif développant des actions d’aide, de soutien et d’accompagnement à la parentalité et de promotion de la santé un ouvrage. Il vise à promouvoir la santé dès la petite enfance, et présente des concepts et méthodes pour développer des actions. Son objectif est de favoriser la rencontre entre les différents professionnels travaillant dans le champ, notamment dans les Réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP), et ceux intervenant dans celui de la promotion de la santé. Il vise aussi à soutenir des initiatives et à susciter des innovations en matière de pratiques professionnelles et communautaires. Accompagner la parentalité est un des facteurs déterminants de la santé de l’enfant.

Une fille en jupe = aguicheuse = pute : le sexisme a encore de beaux jours devant lui une femme en jupe dans la rue (Jason Verwey/Flickr en cc) Avec le printemps qui montre (enfin) son visage, les femmes commencent à dévoiler leurs jambes. Les jupes et robes sortent de leur placard, et avec elles les clichés et instincts de machos ayant (un peu) hiberné pendant ces longs mois frisquets.

Baisse les yeux. Tais-toi. Ravale ta colère et déglutis tes larmes. Baisse les yeux. Tais-toi. Ravale ta colère et déglutis tes larmes. Ça vous parle ? Les mâles sont en rues C’est une visite de Bordeaux sans cannelés, mais chaussée de «lunettes du genre», celles que propose Yves Raibaud, géographe, spécialiste de la place des femmes dans la ville (1). Il a mené plusieurs études à Bordeaux et dans son agglomération depuis dix ans. Son constat : quelle que soit la commune, «la ville appartient aux hommes. Tout est fait pour favoriser leur présence».

Harcèlement de rue : A Rennes, des affiches pour dire "non". Info Cinq filles et un garçon posent en jupe, dans les rues de Rennes. Le regard rivé vers l'objectif, le sourire inexistant. En dessous, un message explicite à l'adresse de ces agresseurs du quotidien, qui frappent avec les mots : "Ma jupe ne veut pas dire oui". Les affiches sont diffusées en masse sur les réseaux sociaux, et les réactions ne tardent pas. Certains font part de leur incompréhension. « On est à Rennes, pas à Paris. Vous êtes tranquilles ici, les filles !

Education à la sexualité Dans les enseignements, à tous les niveaux, les programmes des différents champs disciplinaires - tels que la littérature, l'éducation civique, les arts plastiques, la philosophie, l'histoire, l'éducation civique juridique et social, etc. - offrent, dans leur mise en œuvre, l'opportunité d'exploiter des situations, des textes ou des supports en relation avec l'éducation à la sexualité. Les enseignements scientifiques liés aux sciences de la vie occupent une place spécifique mais non exclusive dans ce domaine. En savoir plus sur education.gouv.fr L'apprentissage d'un comportement responsable L'éducation à la sexualité est une démarche éducative qui vise à : Cette démarche s'inscrit dans la politique d'établissement ou du projet d'école, en déclinaison de la politique académique et nationale :

Dans la peau d'une femme - Récit fictionnel d'une classe de lycéens Chroniques Créé le mercredi 29 mai 2013 11:45 Écrit par Eleves de seconde du Lycée Saint-Just, Lyon Ce matin, je venais à peine de sortir de chez moi pour aller à la fac, tout juste 7h, un groupe de filles dans une voiture qui passe à vive allure me klaxonne. Je vois une vitre se baisser et l'une d'entre elles me crie : « Wesh beau gosse !!! »... C'est toujours pareil, suis-je si provocant que ça ?

Related:  Egalité Fille / garçon