background preloader

BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles

BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles
Une innovation qui pourrait faire des émules dans des établissements scolaires francophones : l’école Alex Manoogian, école arménienne de langue française à Montréal (Canada) vient d’intégrer à sa charte d’utilisation du réseau sans-fil et de l’utilisation d’appareils mobiles – en pdf (à destination des élèves et du personnel éducatif) la thématique des objets connectés : à savoir les montres intelligentes et lunettes connectées. Extrait : « L’École souhaite favoriser l’utilisation des ordinateurs, des tablettes, des baladeurs numériques, des lunettes et des montres intelligentes (ci-après appelés appareils mobiles) appartenant aux élèves et enseignants tout en encadrant cette utilisation par une Charte visant à sensibiliser et à responsabiliser l’utilisateur. » Pratiques BYOD pour les élèves et les enseignants Certes, on connaissait jusqu’alors la tendance BYOD au sein de lieux partagés de type coworking ou centre de télétravail. BYOD et EPN Licence :

http://www.netpublic.fr/2014/04/byod-une-ecole-integre-les-objets-connectes-dans-sa-charte-d-utilisation/

Related:  BYOD-EIM-WIFIBYOD - Culture numériqueBYODBYOD et BYOA...BYOD

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français. Ce nouveau type de configuration est de plus en plus présent dans les salles de classe, car il répond à des besoins financiers, mais également éducatifs, dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation.

Le BYOD au lycée, un nouveau cadre pour l’appropriation des technologies numériques par les élèves et les enseignants – Ludovia Magazine 1 Share Share Tweet N’oubliez pas d’apporter vos portables ! Il peut être intéressant alors de détourner le matériel que possèdent la plupart des élèves. Cette pratique est désignée par le terme BYOD, « Bring Your Own Device », ou AVEC, « Apportez votre équipement personnel de communication ». La plupart des smartphones sont livrés avec divers capteurs et équipements utilisables à des fins pédagogiques : l’appareil photo pour conserver des traces d’une visite, exploiter les images ; le micro pour transformer le smartphone en sonomètre mais aussi en dictaphone pour prendre des notes ; le lecteur multimédia pour de la baladodiffusion ; le GPS pour déterminer des positions et calculer des distances et vitesses et, bien entendu, la connexion à internet. « C’est pas nouveau ! » Dans le cadre de ces activités, je demande préalablement aux élèves d’apporter leurs smartphones et les fais travailler par groupes de deux à quatre selon l’activité.

Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ? Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur.

Formation et innovation : les six avantages du BYOD Formation et innovation : les six avantages du BYOD Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde #numérique. La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». Les apprenants viennent donc avec leur appareil familier pour apprendre. Dans l’article sur la #formation innovante paru hier, je cite entre autres innovations, le BYOD.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…). Concrètement, il s’agit pour l’individu de recourir à ses équipements propres, en contexte professionnel ou scolaire, afin de poursuivre des objectifs professionnels ou scolaires (Alberta Education, 2012).

Détourner les sons de la vie courante pour en faire de la musique ! – Ludovia Magazine 1 Share Share Tweet Email [callout]Face au manque d’équipement : qu’il s’agisse d’une salle d’éducation musicale telle que les programmes la décrivent ou d’instruments disponibles en classe, les élèves doivent produire et créer de la musique. Education: faut-il autoriser le téléphone portable à l’école? Jean-Claude Domenjoz Selon la Haute école zurichoise en sciences appliquées, 97% des jeunes vivant en Suisse possèdent un smartphone. Mais à l’école, les téléphones portables restent habituellement interdits, alors qu’ils présentent nombre de ressources et d’applications pour apprendre et communiquer. Réussir la mise en place d’une politique de « BYOD » dans son établissement Le « BYOD », phénomène encore peu répandu, occupe de plus en plus les conversations, notamment du fait du manque de moyens des écoles pour investir dans le numérique éducatif. Il poursuit activement son chemin dans certains milieux. (Édition Québec) Michael G.

DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (#byod) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil #numérique (AVAN) en français. Ce nouveau type de configuration est de plus en plus présent dans les salles de classe, car il répond à des besoins financiers, mais également éducatifs, dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation. En pratique, des enseignants utilisent cette configuration en salle de classe lorsqu’ils permettent à leurs élèves d’amener leur(s) #outil(s) technologique(s) personnel(s) afin de réaliser des tâches spécifiques. Cependant, cette nouvelle approche pédagogique apporte avec elle son lot de perspectives et de réalités.

7 fiches pratiques pour filmer comme un pro avec un smartphone Nous avons déjà évoqué la richesse du blog Technologie Informatique et Multimédia initié et coordonné par Antony Taubin, enseignant en TIC au Lycée du Mené et C.F.A. du Mené à Merdignac (Côtes-d’Armor). Cet espace en ligne animé depuis plusieurs années contient des pépites pédagogiques (projets, ressources, tutoriels…) dont la publication en juin 2016 de fiches pratiques pour apprendre à réaliser des vidéos avec son smartphone. Tutoriels pour faire des vidéos de qualité avec un smartphone

Related: