background preloader

Une nouvelle écriture ?

Une nouvelle écriture ?
Huit après leur découverte en Iran, des tablettes en argile continuent de faire polémique. Œuvre d'un faussaire versé dans les inscriptions anciennes ? Ou réelle nouvelle écriture ? Une des tablettes de Konar SandalFrançois Desset d'après Madjidzadeh 2012 À l'hiver 2000-2001, un afflux soudain de vases décorés et d'objets précieux inonde le marché de l'art, en provenance du Moyen-orient. À l'époque, les avis divergent. Mais le mal était fait. Circonstance aggravante pour les critiques, c'est l'un des ouvriers travaillant pour les archéologues qui leur a amené la première tablette. Malgré tout, des chercheurs continuent d'y croire. Première constatation, cette écriture inconnue semble employer un nombre très restreint de signes : une vingtaine au maximum. L'archéologue propose également une manière de lire les tablettes. La particularité de ces tablettes est qu'elles comportent une autre écriture. Toujours des doutes Alors, les archéologues seraient-ils victimes d'un coup monté ?

http://archeo.blog.lemonde.fr/2014/04/09/une-nouvelle-ecriture/

Related:  À classerPréhistoireDECOUVERTESMystérieuseLETTRES

Le lien mystérieux entre Sirius et l'histoire de l'humanité Un aspect fascinant de Sirius est la cohérence de son symbolisme et les significations qui s'y rapportent. Plusieurs grandes civilisations ont vraiment associé Sirius à un personnage ressemblant à un chien et visualisé l'étoile soit comme la source, soit comme le but final d'une force mystérieuse. Pour l'astronomie chinoise et japonaise, Sirius est connu comme ''l'étoile du loup céleste''. Plusieurs tribus indigènes d'Amérique du nord se sont référés à l'étoile en termes canins : les tribus Seri et Tohono O'odham du sud-ouest décrivent Sirius comme un ''chien qui suit le mouflon'', alors que Blackfoot (indien américain) l'appelle ''Visage de chien''. Les Cherokees couplaient Sirius avec Antarès comme étoile-chien gardienne du ''Chemin des Âmes''.

Qui mangeait qui il y a 500 millions d’années Ils sont partout. Dans les airs, dans les mers, sur terre. Qui ? Les habitants de Pompéi dévoilent de nouveaux secrets grâce au scanner Grâce à la technologie scanner, une équipe d'archéologues italiens a mis en évidence la très bonne santé dentaire des habitants de Pompéi au moment de l'éruption du Vésuve, en 79 après Jésus-Christ. Ces travaux ont également permis de lever le voile sur les causes de la mort des milliers de victimes découvertes depuis. Dans la ville de Pompéi, les dentistes devaient mettre la clé sous la porte les uns après les autres... En effet, une étude menée par la Surintendance archéologique de Pompéi sur les restes d'habitants de cette ville antique a permis de montrer que leurs dents étaient en très bonne santé. En 79 après Jésus-Christ, la ville de Pompéi a été complètement détruite par une éruption du Vésuve voisin. Et ce n'est qu'au 19ème siècle que les dépouilles des habitants ont pu être mises au jour grâce à l'ingénieuse méthode mise au point par Giuseppe Fiorelli, alors surintendant des fouilles du site.

L'incroyable journal de bord de Byrd L'incroyable "journal de bord" de l'amiral Byrd . Cet article est la suite logique de deux articles précédents sur "L'extraordinaire découverte de l'Amiral Byrd" qui ne pouvait être allongé outre mesure et qu'il convient et de lire respectivement en priorité aux adresses suivantes : Cette aventure de l'Amiral Byrd est si extraordinaire, que nous avons pensé faire le rapprochement avec l'aventure, bien connue, d'Alice au pays des merveilles que nous devons au mathématicien et écrivain britannique Lewis CAROLL en 1865.

LES LUMIERES Si l'homme peut prédire, avec une assurance presque entière les phénomènes dont il connaît les lois; si, lors même qu'elles lui sont inconnues, il peut, d'après l'expérience du passé, prévoir, avec une grande probabilité, les événements de l'avenir; pourquoi regarderait-on comme une entreprise chimérique, celle de tracer, avec quelque vraisemblance, le tableau des destinées futures de l'espèce humaine, d'après les résultats de son histoire ? Le seul fondement de croyance dans les sciences naturelles, est cette idée que les lois générales, connues ou ignorées, qui règlent les phénomènes de l'univers, sont nécessaires et constantes; et par quelle raison ce principe serait-il moins vrai pour le développement des facultés intellectuelles et morales de l'homme, que pour les autres opérations de la nature ?

L’Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l’Âge de Bronze - Laura Knight-Jadczyk – Cet article porte sur le dernier livre de Laura Knight-Jadczyk. C’est une synthèse des informations de la première partie de l’article du résumé de ce livre. Il est destiné à offrir une vision globale de ce qui est une toute autre approche de l’histoire de l’humanité. La première partie du volume 2 décrit la fondation des religions monothéistes durant l’Antiquité. Les religions monothéistes actuelles sont en réalité la continuation des cultes sumériens, assyriens et babyloniens du Moyen-Orient.

Des spermatozoïdes vieux de 17 millions d'années découverts en Australie Ce sont « les spermatozoïdes fossilisés les plus anciens jamais découverts », selon le paléontologue Mike Archer, de l'université de Nouvelle-Galles du Sud. Trouvés sur un site préhistorique dans le nord de l'Australie, ils appartenaient à des crustacés qui vivaient il y a quelque 17 millions d'années. Ils étaient enroulés à l'intérieur des organes reproducteurs de ces ostracodes, des crustacés d'eau douce ou d'eau marine microscopiques. Les spermatozoïdes, géants par rapport à l'animal qui les produisait, ont été découverts sur le site de Riversleigh, dans le nord de l'Etat australien du Queensland, un site préhistorique de 100 kilomètres carrés classé au Patrimoine mondial de l'humanité, qui regorge de fossiles anciens, dont une espèce de kangourous carnivores ou d'ornithorynques munis de dents. Une étude au microscope a révélé que les fossiles contenaient des organes internes parfaitement préservés, dont les organes sexuels.

Une tombe étrusque retrouvée inviolée TROUVAILLE. L’agriculteur qui labourait son champ ne s’attendait pas à faire une trouvaille aussi exceptionnelle. C’est non loin de Citta delle Pieve, une petite bourgade d’Ombrie située près de Pérouse, qu’il a mis au jour un tombeau étrusque.

Related:  A Classer