background preloader

FRANCE MYSTERIEUSE

Facebook Twitter

UFO ROUNDUP Volume 7 Number 37. Editor: Joseph Trainor "In the hands of Hollywood, this would be a movie.

UFO ROUNDUP Volume 7 Number 37

Having duped villagers, officials and scientists alike, Muhnochwa (Hindi for Face Scorcher --J.T.), it seems, has jumped over UP (India's state of Uttar Pradesh) borders into the hills of Uttranchal (state). And, in the process, the insect/ET/Pak (Pakistani) concoction has added a new stellar dimension; a cosmic green light streaking across the dark night sky. " "Yesterday night (Monday, September 2, 2002) the 'light' appeared over a large stretch in the Terai area of Kumaon, and had the same effect Muhnochwa has been having in UP.

Many people reported a burning sensation, and there were more than a dozen injuries. " "Villagers say it was a dark night, and, around 8 p.m., in Khatima, Sitarganj, Kichha, Kashipur, Jaspur and Maldwani in Udham Singh Nagar district, they saw a bright green, rod-like light streak across from the west to the east. "In Punnapur village, near Khatima, two girls, Ruby and Ramita, fainted. Top. Les îles de Lérins. Les îles de Lérins, Sainte-Marguerite et Saint-Honorat, parfois jadis appelées « îles d'Or », occupent un site particulièrement privilégié, dans la baie, au large de Cannes, permettant la découverte d'un panorama grandiose sur la côte, du Cap Roux au cap d'Antibes.

Les îles de Lérins

De là, le visiteur peut contempler Le Trayas, Miramar, Théoule, La Napoule, Cannes, naturellement, Juan-les-Pins et Antibes sur fond de montagnes escarpées ou alanguies fermant l'horizon lointain. Des deux îles aux calmes allées bordées de pins ou d'eucalyptus émane un charme subtil et serein. Fontainebleau a-t-il été le centre d’une ancienne civilisation inconnue ? Photo : Les gorges d’Apremont, en forêt de Fontainebleau (DP) La forêt de Fontainebleau est l’une des plus grandes et plus belles forêts de France, elle s’étend sur 17 702 ha, auxquels il faut ajouter les 3 300 ha de la forêt domaniale des Trois Pignons.

Fontainebleau a-t-il été le centre d’une ancienne civilisation inconnue ?

VERSAILLES : le Secret de l’ATLANTIDE. Le domaine de Versailles doit essentiellement son existence à la volonté persistante de Louis XIV qui veilla à la construction du château et à l’aménagement des jardins tout au long de son règne.

VERSAILLES : le Secret de l’ATLANTIDE

Ses successeurs ne firent que des ajustements somme toute assez modestes en respectant son œuvre. Versailles s’inscrit dans la continuité de Chambord en tant que palais symbolique de la grandeur de la Monarchie française. Mes découvertes à Versailles sont riches et étoffées : cela tient au gigantisme du château qui comporte de multiples salles, chacune surchargée d’une riche décoration. Cela tient aussi au grand nombre de statues qui ornent les jardins, ce qui a permis aux concepteurs d’établir des alignements, des raccords secrets d’une statue à l’autre. Passée une étape de prise de contact progressive, les déductions se sont succédées facilement, s’enchaînant les unes les autres pour dessiner un tableau cohérent. Par Isis - Underground Conspiracies. Les Parisii étaient, durant les temps antiques, une tribu de celtes "gaulois", qui établirent leur capitale, Lutéce, sur l'emplacement actuel de Paris.

Par Isis - Underground Conspiracies

Une branche de cette tribu occupait en même temps un territoire en Angleterre dans le Yorkshire de l'Est. Déjà référencé à partir du IIIème siècle par les historiens, leurs origines se perdent dans les méandres du temps. On pense qu'ils étaient "clients" des Sennons, une autre puissante tribu dont le nom signifie "anciens", c'est à dire qu'ils devaient leurs verser un tribut et leur fournir des troupes en cas de conflit avec une autre tribu. Avant même l'invasion romaine et l'arrivée des cultes à mystères du bassin méditerranéen et orientaux, ont pense que l'origine des Parisii est déjà l'Est.

Les Parisii se seraient installé en Gaule après les autres tribus celtes. Les Parisii avait construit sur l'emplacement de Notre Dame ( Isis et non la vierge marie ! Patrick BERLIER – La Société Angélique – Documents inédits #3 - Editions Arqa. II - La Société Angélique expliquée par les textes.

Patrick BERLIER – La Société Angélique – Documents inédits #3 - Editions Arqa

L’existence de la Société Angélique, et des groupes qui l’ont devancée, nous a été délivrée par un certain nombre de textes, formant autant de sources qu’il a fallu croiser, comparer et vérifier. Avant d’entrer véritablement dans le récit des évènements de la Renaissance lyonnaise qui ont abouti à sa fondation, commençons par éclairer notre sujet à la lumière de ces textes, qui expliqueront de quelle manière s’est structurée notre progression intellectuelle dans la connaissance de cette société secrète d’imprimeurs et d’humanistes. Patrick BERLIER – La Société Angélique – Documents inédits #2 - Editions Arqa. I - L’AGLA à l’origine de la Société Angélique.

Patrick BERLIER – La Société Angélique – Documents inédits #2 - Editions Arqa

En 1528 Sébastien Gryphius s’établit à son compte et fonde l’Atelier du Griffon. Il acquiert ou fait fabriquer un jeu de caractères romains humanistiques et un autre en italiques chancelières, sur le modèle des lettres créées par Alde Manuce. Ces caractères élégants sauront assurer la renommée de son travail. Il publiera d’abord de nombreux classiques latins, qu’il imprime en format in-8°, comme l’a fait avant lui en Italie Alde Manuce. Mais s’il suit l’exemple du maître vénitien, il ne le contrefait pas comme le font à la même époque d’autres imprimeurs lyonnais, tels les Gabiano.

Patrick BERLIER – La Société Angélique – Documents inédits #3 - Editions Arqa. Michel MOUTET - Le Mont Saint-Michel - Editions Arqa. Le Mont Saint-Michel est bien un « haut lieu celtique et sacré », comme le décrit Serge Hutin dans son article reproduit dans notre « coin des archives ».

Michel MOUTET - Le Mont Saint-Michel - Editions Arqa

Cette découverte ou pour ainsi dire « visite virtuelle » vaut vraiment le détour. Visite du Mont Saint-Michel avec des vues à 360° (ou presque) dans tous les sens, le plan reste en vignette dans le coin en haut à gauche, il suffit de passer le curseur de la souris dessus pour l’agrandir et choisir son point d’observation. Une barre de réglage escamotable, permettant, par exemple, de choisir son niveau de zoom, est située en bas de page. REGARDS - A découvrir ici Michel MOUTET & Emmanuel RIVIÈRE - Les Chroniques de Mars, février 2011. Michel MOUTET - Le Mont Saint-Michel - Editions Arqa.

PARIS ESOTERIQUE

Jean-Louis SOCQUET-JUGLARD – Jules Verne et la Serre de Bec - Editions Arqa. Photographies Jean-Louis Socquet-Juglard © - CHRONIQUES de MARS No 17, juin 2015.

Jean-Louis SOCQUET-JUGLARD – Jules Verne et la Serre de Bec - Editions Arqa

Jean-Louis Socquet-Juglard & Jean-Pierre Monteils Chroniques de MARS // Interview de Jules Verne Michel LAMY // Le mystère en pleine lumière Entretien avec Patrick BERLIER // Jules Verne – Matériaux cryptographiques #1 Entretien avec Patrick BERLIER // Jules Verne – Matériaux cryptographiques #2 Entretien avec Patrick BERLIER // Jules Verne – Matériaux cryptographiques #3 Entretien avec Patrick BERLIER // Jules Verne – Matériaux cryptographiques #4 Michel GRANGER // Jules Verne, visionnaire ou prophète ? Michel BARBOT - Le Mystère des Neuf Cités - Editions Arqa. Dans sa monographie « Saint Clair et la « ville » de Saillé », publiée en 1988 par l’A.P.H.R.N.

Michel BARBOT - Le Mystère des Neuf Cités - Editions Arqa

(Association Préhistorique et Historique de la Région Nazairienne), Fernand Guériff, l’historien du Pays Guérandais, évoquait dans le chapitre titré « Légendes… » le souvenir nébuleux d’une Ville de Trénonant se dressant sur le coteau de Guérande (Loire-Atlantique). Un ensemble de « villas », proches les unes des autres, était encore ainsi nommé au XVIIe siècle, bien que l’emplacement fut déjà désert.

La ville de Trénonant apparaît, par son étymologie bretonne, comme la Ville des Neuf. Marc LEBEAU - Le rayon Vert et le rayon Rouge de la cathédrale de Strasbourg - Editions Arqa. Strasbourg le 22 septembre 2012 Un phénomène étonnant a lieu lors des équinoxes à l’intérieur de la cathédrale de Strasbourg : le "Rayon vert" ! A ne pas confondre avec le rayon vert astronomique qui a fait l’objet d’un roman de Jules Verne - et qui a pour cadre l’île de Jura (en Écosse) - et que l’on peut surtout apercevoir en Bretagne, au loin sur l’Océan, ou lorsque l’on contemple un coucher de Soleil depuis certains sommets des Alpes.

Patrick BERLIER - LYON - Mystères et Beautés du Palais Saint-Pierre # 1 - Editions Arqa. Au cœur même de Lyon il existe un lieu merveilleux et totalement hors du temps, c’est le Palais Saint-Pierre, qui abrite le Musée des Beaux-Arts de la ville. Le bâtiment occupe tout un côté de la Place des Terreaux, où s’élève également l’Hôtel de Ville, non loin de l’Opéra. La place doit son nom aux terres rapportées destinées à combler le lit du Rhône tout proche, afin d’en modifier le cours et de déplacer plus au sud le confluent avec la Saône, qui à l’époque romaine était à deux pas d’ici. L’île des Canabæ s’est ainsi trouvée rattachée au quartier de Condate, pour former la longue presqu’île sur laquelle s’est par la suite développée la ville, lors de son expansion. Pierre FAUGIER – Le Verdon magique et mystérieux #1 - Les vautours des Gorges du Verdon - Editions Arqa.

Pierre Faugier, photographe professionnel de très grand talent, passionné par la Nature, le sport, l’escalade, la spéléologie... ; passionné aussi par l’Histoire mystérieuse et par les traditions populaires, par tout ce qui fait l’enchantement de sa région si exceptionnelle, région connue mondialement grâce aux exploits héroïques de Patrick Edlinger a décidé, pour les « Chroniques de Mars », de nous faire découvrir ses coups de cœur à travers différents volets que vous appréhenderez prochainement au fil de nos publications... C’est en 2015, que Pierre Faugier prend connaissance du livre de Paul Amoros, Richard Buadès et Thierry E. Garnier, publié chez Arqa, intitulé " L’Île des Veilleurs contre-enquête sur le mystère du Verdon et le trésor de l’Ordre du Temple ".

S’ensuit cette nouvelle rubrique des "Chroniques de Mars" qui vous fera aimer de plus près le Verdon mystérieux cher à ces auteurs... Entretien avec // Georges COMBE - LYON - Les souterrains du Temps - Editions Arqa. PAR PATRICK BERLIER AUTEUR de " LA SOCIÉTÉ ANGÉLIQUE " Lyon est décidément une ville bien mystérieuse, et un DVD récemment commercialisé en révèle une nouvelle facette singulièrement énigmatique. Sous la colline de la Croix-Rousse dormait tout un réseau de souterrains, que l’effondrement d’une rue en 1959 permit de découvrir, ou plutôt de redécouvrir puisque ces galeries étaient connues, au moins partiellement, depuis la Renaissance.

Dans un premier temps, les services techniques de la ville, pour parer à tout accident supplémentaire, ont entrepris de consolider le réseau souterrain. Patrick Berlier – Du dé du Serbaïrou au château des Carpathes - Editions Arqa. Alors que je corrigeai les épreuves de l’ABC de RLC, tout en préparant les ultimes illustrations destinées à l’agrémenter, je fus frappé par une ressemblance curieuse. J’avais sous les yeux la gravure du « Dé » du Serbaïrou, œuvre d’Edmond Boudet pour La vraie langue celtique le livre de son frère abbé, les photos du même Dé prises par Jean Brunelin - iconographies devant être publiées dans l’ABC - et je cherchais une gravure pour illustrer la notice sur le roman de Jules Verne Le château des Carpathes.

J’ai la chance de posséder une édition originale Hetzel de ce livre, les gravures y sont d’excellente qualité. La Fontaine de Barenton, vestige d’une civilisation savante. Extraits du livre de Jean Markale sur Merlin l’Enchanteur paru aux Éditions Retz. L’histoire cachée de la Grande Pyramide de Nice. Une vue aérienne de la pyramide de Nice qui montre ses importantes dimensions comparées aux immeubles existant à ses côtés.