background preloader

Joan Fontcuberta

Joan Fontcuberta

http://www.fontcuberta.com/

Related:  Fauna, Joan Fontcubertajoan fontcubertaArts (découvertes)artistes et chercheurs

Platon et les simulacres N’est-il pas absurde de vouloir relire Platon pour mieux asseoir notre réflexion sur le virtuel qui gagne chaque jour du terrain ? Revenir vingt-cinq siècles en arrière, est-ce une démarche sensée quand il s’agit de soumettre à l’analyse des réalités inouïes qui ne semblent pas avoir eu leur équivalent dans l’histoire humaine ? L’intérêt d’une philosophie vivante telle que la promeut le site iPhilo repose en partie dans la réponse à ces interrogations. Paradoxes du vocabulaire La bonne copie ou « icône », du mot grec ancien eikon qui signifie « image », s’oppose à la mauvaise copie, du grec ancien eidolon qu’on peut traduire par « simulacre « .

Joan Fontcuberta - Des monstres et des prodiges Depuis les années 1970, Joan Fontcuberta (artiste catalan né à Barcelone en 1955) joue sur les faux-semblants en recourant à divers stratagèmes : photomontage, hybridation d'animaux naturalisés ou encore falsification de documents. A travers un parcours rétrospectif et inédit conçu autour de la notion de Cabinet de curiosité, les Musées de l'agglomération d'Annecy ouvrent aux publics les portes de l'univers foisonnant et totalement décalé de cet artiste, à découvrir sous l'angle du pastiche et du détournement. Cette exposition, sur le thème du « Cabinet de curiosité » ou plutôt du « Cabinet des chimères », instaure un dialogue entre des documents tirés des collections de sciences naturelles du Musée-Château, et de pures créations nées de l'imaginaire de l'artiste. Brouillant les pistes, Joan Fontcuberta nous invite non sans humour à garder un esprit critique et un regard vigilant face à ses œuvres. L'artiste nous démontre en effet combien les apparences sont trompeuses.

Des sculptures d'animaux vulnérables L’artiste américaine Beth Cavener Stichter sculpte principalement en argile des animaux en taille réelle qui semble montrer des expressions anthropomorphiques alors qu’ils sont dans des situations où ils sont vulnérables ou en danger. Il y a d’autres oeuvres similaires sur son site.

FROM HERE ON manifeste / edition 2011 les rencontres ARLES Ma voiture s’appelle Picasso Ceux qui naissent aujourd’hui de par le monde ont sans doute plus de chance d’entendre, pour la première fois, prononcer le nom de « Picasso » à propos d’une voiture que de l’un des peintres les plus influents du XX e siècle. C’est là le signe de l’extrême porosité actuelle entre l’art et la culture populaire. Une expo photo de Fontcuberta volée... dans sa quasi-intégralité La salle d’exposition de Villeneuve-lez-Avignon avant le vol (DR). C’est pas tous les jours que l’on vole une exposition photo. Une première en Europe, selon la police spécialisée en œuvres d’art.

JOAN FONCUBERTA Photographe contemporain catalan mais aussi diplômé en sciences de l'information, Joan Fontcuberta fait œuvre d'analyste exigeant de la transmission de l'information et questionne pour cela toutes les formes de prétendues vérités. Sa démarche est simulatrice et s'appuie sur les possibilités offertes par l'image photographique et ses capacités de manipulation. La série « Faune », créée entre 1985 et 1989, est un mélange de photographies, textes, cartographies, schémas, vitrines et vidéos dont l'installation simule avec force détails les découvertes faites par un soi-disant professeur Ameisenhaufen, zoologiste de son état. Par l'insolite et le vraisemblable, Joan Fontcuberta gagne la confiance du spectateur.

Mohamed Bourouissa Il s’est fait connaître avec une série de photographies mettant en scène des jeunes de banlieue (Périphérique, 2007-2008), avant d’être repéré dans l’exposition « Dynasty » en 2010 avec Temps Mort (2009), vidéo réalisée avec un téléphone portable dans une cellule de prison, et Legend (2010), filmée avec des caméras cachées par des vendeurs de cigarettes à Barbès. Mohamed Bourouissa est maintenant représenté par la galerie Kamel Mennour et multiplie les expositions pendant que la somme des écrits à son sujet prend du volume, son travail fournissant parfois une exemplification d’un art contemporain investi dans la représentation de réalités sociales cachées derrière l’image-média. Mais si le point focal de son regard sur la société se situe aux marges de celle-ci, c’est le plus souvent le sujet qui vient à lui. Mohamed Bourouissa.

ArtPlastoc: 165-JOAN FONTCUBERTA : "FAUNA", 1985-89 Joan FONTCUBERTA (né en 1955, espagnol catalan), Fauna (secreta), 1985-1989, vue de l'exposition (Musée-Château d'Annecy, 2008), installation (photographies, textes, cartographies, schémas, vitrines et vidéos), et ouvrage du même nom, écrit en collaboration avec l’écrivain Père Formiguera, publié en 1989 (date de la première grande exposition, au Musée de Zoologie de Barcelone). Depuis la rentrée de septembre 2015, Fontcuberta n'est plus au programme du Baccalauréat (Option Arts plastiques facultative). Des espaces déstructurés en lignes L’artiste Peter Kogler réalise des oeuvres pour lesquelles il prend possession d’espaces et transforme leurs murs blancs ordinaires avec des motifs faits de lignes qui s’entrecroisent et forment des illusions d’optique déstabilisantes qui transforment l’espace.

STANLEY GREENE Ancien membre du groupe révolutionnaire afro-américain The Black Panthers, ­Stanley Greene est né à New York en 1949. Il se lance dans la photographie après sa rencontre avec W. Eugène Smith, l’un des pionniers du photojournalisme –il remportera d’ailleurs le prestigieux prix qui porte son nom en 2004 pour son reportage sur la guerre en Tchétchénie.> Lire la suite En 1989, il immortalise la chute du mur de Berlin avec sa célèbre photographie Kisses to All, Berlin Wall.

Vendredi c’est Graphism S02E47 Cette semaine sera graphique, photo, typo et vous apportera une pincée de graffiti, une once de réalité augmentée et un projet de diplôme. Complété par une bande dessinée sur Steve Jobs, et un WTF musical de derrière les fagots ;-). Bonjour à toutes et à tous et en route pour le dernier épisode de Vendredi c’est Graphism édition 2011 ! Rassurez-vous, pas d’actualités réchauffées, pas de retour sur l’année 2011 mais du design neuf, du graphisme frais et des actualités toutes belles. Au programme, je vous propose un petit détour photographique mêlant imagination et réel, le retour de Kidult, de la réalité augmentée typographique, un projet de diplôme en pointillés, une bande dessinée sur Steve Jobs, et un petit WTF musical de derrière les fagots ;-).

Mise en scène photographique de cauchemars Un artiste obsédé par ses propres cauchemars a eu la brillante idée de leur donner vie. Il a ainsi réalisé une série de photographies surréalistes qui vous feront frissonner de peur. DGS vous présente sa collection d’intrigants clichés.

Affiches de Mai 68 Livres et affiches de films Voici à quoi ressembleraient des affiches de films si ils portaient le nom des livres sur lesquels ils sont basés. [Source]

Related:  ArtistesartistesANIGénéralités