background preloader

Le lien mystérieux entre Sirius et l'histoire de l'humanité

Le lien mystérieux entre Sirius et l'histoire de l'humanité
Un aspect fascinant de Sirius est la cohérence de son symbolisme et les significations qui s'y rapportent. Plusieurs grandes civilisations ont vraiment associé Sirius à un personnage ressemblant à un chien et visualisé l'étoile soit comme la source, soit comme le but final d'une force mystérieuse. Pour l'astronomie chinoise et japonaise, Sirius est connu comme ''l'étoile du loup céleste''. Plusieurs tribus indigènes d'Amérique du nord se sont référés à l'étoile en termes canins : les tribus Seri et Tohono O'odham du sud-ouest décrivent Sirius comme un ''chien qui suit le mouflon'', alors que Blackfoot (indien américain) l'appelle ''Visage de chien''. Les Cherokees couplaient Sirius avec Antarès comme étoile-chien gardienne du ''Chemin des Âmes''. La tribu du chien au Nebraska le connaissait comme ''l'étoile du loup'', tandis que d'autres branches de la tribu le nommaient ''l'étoile coyote''. La tribu des Dogons et l'Atlantide Sirius, symbolisme occulte et sociétés secrètes Dans le tarot

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/11/le-lien-mysterieux-entre-sirius-et.html

Related:  Mystères du MondeHistoire - Questionnement - A ClasserQuestionnement

Enigme. Mystere. Theories et Solutions. Dinosoria Aujourd'hui encore, la question de l'apparition même de l'homme n'est pas encore élucidée. Nous ne savons finalement pas grand-chose sur l'histoire de notre planète et donc la nôtre. Pour preuve, l'abondance des hypothèses émises un jour et aussitôt remises en cause le lendemain. L’Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l’Âge de Bronze - Laura Knight-Jadczyk – Cet article porte sur le dernier livre de Laura Knight-Jadczyk. C’est une synthèse des informations de la première partie de l’article du résumé de ce livre. Il est destiné à offrir une vision globale de ce qui est une toute autre approche de l’histoire de l’humanité.

Nouvelle civilisation : Êtes-vous prêts ? 1ère partie Pour approfondir ce sujet, il convient de considérer un certain nombre de points : L’univers est dans un état d’harmonie sans dérèglement. Certains scientifiques pensent même que le hasard n’existe pas. Nous allons voir ensemble, à titre d’exemple, quelques extraits du livre « Dieu et la science » (1). Les Légendaires Cités Perdues (Article Au Moyen-âge, les Chevaliers de la Table Ronde nous ont entraînés dans leur sillage jusqu’à l’île mystérieuse d’Avallon, la terre d’immortalité, c’est-à-dire l’Agartha, le Sangri-La du Tibet. La notion de Maître du Monde et du royaume souterrain enseigné par Ossendwski, ceci en accord avec la pensée magique des anciennes civilisations qui évoquait la présence, d’un monde d’en-dessous, sorte de Cité des Dieux, qui a pris suivant les contrées des noms différents. Les Grecs nommèrent ce paradis les Champs-Elysées. Les Védas la désignent sous le vocable de Ratnasamu, « La Pierre Précieuse » ou « La Montagne d’Or ».

Quetzalcoatl Qui sont ces hommes aux grands pouvoirs, divins représentants du Peuple Serpent ? Ils ont la peau blanche ou noire et des parures de plumes leur orne la tête. La légende dit qu'ils se déplacent en volant. "Les dieux blancs barbus sont venus de la mer, ils nous ont tout appris. Et quand le dernier Serpent à Plumes nous a quitté cap à l'est sur son long bateau, tout notre peuple était en deuil. Alors Quetzalcoatl nous a promis de revenir." Une découverte archéologique tenue secrète en Nouvelle-Zélande Figure 1 : Le très discuté document « Embargo » signé par l’archéologue Michael Taylor et accompagné de 14 pages de « quelque chose », dont ni le public en général ni les chercheurs de bonne foi ne peuvent connaître avant l’an 2063. Le document statut, sous l’écriture de Michael Taylor, qu’une « consultation préalable requiert une approbation du Comité Consultatif de Te Roroa – Waipoua ou toute autre autorité appropriée ultérieure de Te Roroa ». La ligne imprimée, qui permettrait aux chercheurs de bonne foi l’accès à l’information, a été biffée et remplacée par, « restreinte jusqu’à 2063 ». L’objectif général de ce document, qui est d’être une page de couverture pour un ensemble d’informations archéologiques jugées « top secret », ne pourrait être plus clair.

5 curiosités archéologiques qui défient nos connaissances Le mécanisme d’Anticythère En avril 1900, un pécheur d’éponges découvrit une épave antique qui gisait au large de l’ile d’Anticythere, en Grèce, par 60 mètres de fond. Parmi les statues et objets divers que les autorités grecques rapportèrent du navire, on trouva plusieurs fragments de bronze corrodés, quasiment fossilisés, qui ne semblaient présenter aucune valeur. Ce n’est qu’en 1902 que l’on réalisa que ces pièces constituaient un mécanisme, très complexe, qui allait devenir l’un des objets les plus importants et les plus énigmatiques jamais découverts dans l’histoire de l’archéologie. Daté d’environ un siècle avant JC, le mécanisme d’Anticythère est le plus ancien mécanisme à engrenages connu. Cités englouties Depuis toujours, les civilisations se sont développées sur le littoral. Nos premiers ancêtres, n'en doutons pas, étaient des marins. La fameuse Atlantide elle-même était un empire maritime, que la montée des eaux a submergé dès la fin du dernier âge glaciaire. Il y a dix ou douze mille ans, en effet, le niveau des mers s'est mis à monter rapidement : 130 mètres en l'espace de quelques millénaires. Bien sûr, cette montée n'a pas été régulière. Dans maints endroits, la rupture de digues naturelles a provoqué des déluges locaux qui ont marqué les mémoires et qu'on retrouve dans les légendes.

Mur de Protection Quand les archéologues trouvent des bifaces ou des silex taillés qui ont une taille telle qu'un homme actuel a déjà bien du mal à les tenir entre les mains - sans parler de s'en servir - on comprend qu'il est préférable de ne pas les exposer dans les vitrines d'un musée. Les enfants pourraient poser de pertinentes questions. Quand on trouve des ossements humains de dimension gigantesque, on préfère dire qu'ils proviennent d'aurochs ou de très grands cerfs, autrement on se pourrait se demander si les contes n'ont pas raison finalement, pour ne pas dire la Bible, c'est épouvantable! De surcroît, il y eut ce livre scandaleux des Américains Cremo et Thompson "Forbidden Archeology" (San Diego, 1993).

Related: