background preloader

Alimentation - Nutrition - Préhistoire - Préhistorique

Alimentation - Nutrition - Préhistoire - Préhistorique
Comment savoir ce que les hommes préhistoriques mangeaient ? Les traces laissées sur les dents fossilisées En analysant, grace au microscope à balayage électronique, l'émail dentaire on peut découvrir des stries d'utilisation provoquées par le type d'aliment mâché. L'existence de stries verticales et longues indiquent une alimentation à base de viande. Des stries horizontales témoignent d'une alimentation plus riche en végétaux. Composition chimique des dents et des os L'étude de la composition des dents et des os peut également donner des indications sur le type d'aliment ingéré habituellement Le type de dents retrouvées En observant la denture, la forme des mâchoires et les insertions des muscles masticateurs sur le crâne d'un animal, on peut déterminer son régime alimentaire habituel. Evolution chronologique du régime alimentaire des hominidés L'étude des hominidés, de leur squelette, de leurs dents et de leur environnement permet donc d'estimer leur régime alimentaire. Related:  Paléolithique - A Classer

Avantages et inconvénients du crudivorisme Le régime des ancêtres de l’homme Le premier et tout puissant argument des adeptes des régimes à base d’aliments crus consiste dans une vérité incontournable : les animaux, les grands singes et les ancêtres de l’homme, tous, mangeaient exclusivement cru ! Le crudivorisme, plutôt qu’un régime, serait donc le mode d’alimentation naturel, celui pour lequel notre métabolisme a été prévu. Ceci pose évidemment la question de savoir si la fameuse conquête du feu et du sel, qui spécifia l’alimentation humaine, était une bonne idée... ou une dangereuse perversion, ainsi que l’affirme Burger, fondateur de " l’instinctothérapie ", une forme de crudivorisme. Il faut dire que, selon les critères de la médecine énergétique chinoise, l’aliment cru est généralement considéré comme " froid ", et le cuit comme " chaud ". Cru ou cuit ? Les grands courants crudivoristes Théoriquement, le crudivorisme consiste, ni plus ni moins, à manger n’importe quel aliment, sans jamais le cuire. A sa suite, le Dr.

Ces 3 ennemis anti-perte de poids Merci de votre fidélité sur Expérience Paléo :) Bonne nouvelle : pour beaucoup, « manger paléo » rime avec « adieu les kilos » ! Et si le début du « régime » paléolithique amène souvent des pertes spectaculaires (le corps réagit à l’arrêt du sucre, des produits laitiers et des céréales), il arrive qu’ensuite la perte de poids ralentisse un peu, voire qu’elle stagne. Cela peut être lié au fait que l’on fait moins attention qu’au début, ou tout simplement que le corps trouve un nouvel équilibre. Or, cet équilibre n’est pas forcément celui vers lequel on souhaite tendre (vous savez, ces fameux 2 kilos qu’on traîne depuis des années !). Il faut donc parfois savoir briser le plateau et continuer la perte de poids. Aujourd’hui je vous présente les 3 ennemis qui freine votre perte de poids avec le régime paléolithique. Le paléo élimine le sucre raffiné, mais il reste des sucres naturels : fruits frais ou fruits secs, miel, sirop d’érable. Mes conseils si votre perte de poids stagne : Petit rappel :

Le régime paléolithique au quotidien Dans un précèdent article j’avais écris une brève introduction au régime paléo (voir ici) Il reste que le régime paléolithique n’est pas un régime facile à mettre en place, ni a expliquer. Une des personnes qui y réussit le mieux est Mark Sisson dans The Primal Blueprint . 1. •Les aliments autorisés : viandes maigres, volailles, poissons, fruits de mer, œufs, fruits et légumes pauvres en amidon (ex : choux-fleur, brocoli, haricots verts, courgette..). 2. Pourquoi éviter ces aliments qui constituent la base de notre alimentation moderne, c’est qu’il y a de réelles raisons biochimiques d’éviter ces aliments, car ils contiennent des anti-nutriments (je reviendrai sur ce point dans un futur article). Dans le cas du lait, beaucoup de personnes ont des soucis avec le sucre contenu dans le lait : le lactose. Une règle simple pour savoir si un aliment rentre dans le cadre de ce régime c’est de savoir si vous pouvez le manger cru, si ce n’est pas le cas éviter le. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Qui mangeait qui il y a 500 millions d’années Ils sont partout. Dans les airs, dans les mers, sur terre. Qui ? Les arthropodes. Dans ce genre de site, la préservation des corps a été tellement bonne que l'on peut, en plus de la forme extérieure de l'animal, retrouver certains des organes internes. Ces sacs ne sont pas inconnus des spécialistes des arthropodes. Comme me l'a expliqué Jean Vannier, directeur de recherches CNRS au Laboratoire de Géologie de Lyon : Terre, Planètes, Environnement et qui est aussi le premier auteur de cette étude, la méthode est plus efficace à tous les points de vue : "Cela permettait à ces arthropodes d'absorber de plus grandes quantités de nourriture et, surtout, de digérer de la viande, soit en chassant soit en mangeant les carcasses qui se trouvaient sur le fond de la mer." Ce que signe en fin de compte cette innovation digestive, c'est la naissance des prédateurs. chasser.

La Vitalité des Aliments – Green Gaia Le taux de vibration, les ondes comme indicateur du vivant : En 1930 André Bovis originaire de Nice, établit une échelle de valeur afin de quantifier l’énergie vitale contenue dans les aliments. Après de nombreuses recherches il mit en place l’échelle de Bovis utilisée aujourd’hui par une majorité de radiesthésistes. Il s’agit d’une échelle de mesure graduée, sur laquelle on utilise un pendule qui permet de pointer une valeur de graduation en fonction du magnétisme émis par la personne, l’objet ou le lieu. Mais qu’importe, il nous en faut plus pour nous arrêter car dans tous les cas, il s’agit de mesures relatives et qu’elles varient en fonction de l’énergie de celui qui fait le test. Fort : Supérieur à 6500 ub. Normal : 6500 ub. Faible : Inférieur à 6500 ub. Inexistant : Proche de 0 ub. En résumé : Il apparaît clairement que la société moderne a posé, malgré elle, un obstacle pour manger une nourriture pleine de vitalité. Valeur énergétique des aliments : 4 Aliments morts (0 Ub.)

Régime Trail : le paléo, bon pour les traileurs? Le régime paléolithique a toujours existé et correspond à ce que mangeaient non ancêtres. Est-ce que cette manière de manger est bonne pour nous les traileurs? Le point avec Utrail. Le régime paléolithique est adopté surtout chez les personnes qui souhaitent perdre du poids et il a été prouvé qu’un tel régime pouvait faire perdre jusqu’à 1 kilo de graisse par semaine. Mais en quoi consiste ce type de régime? Il faut consommer suffisamment de protéines pour conserver la masse musculaire maigre. Mais est-ce que le régime paléo est approprié pour les traileurs? Xavier a ainsi déclaré à Nordic Magazine: « Côté nourriture, j’ai misé, avec mon ostéo, sur un régime sans gluten ni lactose, ce qui n’est pas simple quand on est jurassien et qu’on aime le fromage. Dans une autre interview à Doubs il a expliqué : « J’ai également changé beaucoup de choses dans mon alimentation avant et pendant les courses (plus de gluten ni de lactose). En bref: Articles trail sur le même sujet :

Menus personnalisés gratuits, recettes faciles et produits frais locaux Matriarcat préhistorique : la première société humaine est la famille élargie matriarcale La préhistoire désigne la phase de l’humanité au sein de laquelle les sociétés n’ont pas développé de système d’écriture. C’est en cela qu’on la distingue de l’histoire. Mais le concept de préhistoire est délicat, puisqu’il varie selon les aires géographiques. Certaines sociétés, par endroit sont toujours préhistoriques au XXe siècle. Il faut donc tenir compte de ces variables lorsqu’on fait appel à ce concept. Une reconnaissance de la paternité inconcevable pour les premiers temps humains Les temps les plus anciens de l’humanité ne pouvaient être que matriarcaux. « La paternité physiologique étant inconnue, il n’existait pas de pères au sens actuel du terme : notre famille conjugale (ou nucléaire) ne pouvait donc pas exister. La première société humaine : la famille élargie, le clan La famille est incontestablement la première structure sociale. Des sociétés égalitaires et pacifiques Les cas de représentations "pornographiques" La déesse callipyge V et serpents, les symboles de la Déesse

Le jus de citron, votre meilleur allié Détox On ne compte que 19 calories pour 100 grammes dans le citron, mais c’est surtout pour ses propriétés qu’il est intéressant à consommer. Le citron contient plein de substances, en particulier de l’acide citrique, du calcium, du magnésium, de la vitamine C, des bioflavonoïdes, de la pectine et du limonène qui renforcent les défenses de l’organisme et combattent les infections. Un verre d’eau tiède citronnée chaque matin pour bien démarrer la journée. Mais quelles sont les effets si magiques de ce fruit qui font que nous vous conseillons d’en boire chaque matin ? En boire chaque matin pour… 1. Le citron contient de la pectine qui permet de réduire l’appétit. 2. En buvant du jus de citron vous aller aider votre organisme à éliminer les toxines dans votre corps. 3. Le jus de citron est aussi un bon moyen d’augmenter la quantité de ses urines et de favoriser l’élimination des toxines en urinant. 4. 5. 6. L’arôme du citron a des facultés énergisantes qui activent la bonne humeur. 7.

paléo « Oser Être Soi Origine de l’image >> Je viens de trouver cet article surprenant aujourd’hui. Pendant plusieurs années j’ai suivi un régime de type végétarien, puis il y a un an je me suis mis dans la tête des hommes anciens et j’ai ajouté dans mes repas du poisson (saumon, thon, crevettes, morue) tous les jours pour pouvoir comparer. Mais je prenais du poids. Depuis 6 mois j’ai supprimé les poissons et je teste la viande de boeuf (300 gr) tous les deux jours (entrecôte, faux-filet, côte de boeuf) légèrement cuite (bleu) en surface sur une plaque en fonte sans beurre, sans huile, aucune sauce, avec du pain maison, pas de légumes mais des fruits. Les trois repas par jour sont supprimés. Depuis plusieurs années je suis très proche de l’énergie du loup blanc, la meute des loups est un exemple d’organisation d’une communauté. L’homme a bien souvent l’impression d’être le seul animal à avoir développé un véritable système pour assurer la gestion et le fonctionnement de ses sociétés. Bernard Like this:

Vêtements - La Préhistoire avec Ticayou, l'enfant cro-magnon Préparation des peaux Ticayou, le Petit Cro-Magnon - Page 1 Les peaux des animaux doivent être préparées (tannées) avant d'être utilisées, pour la fabrication de vêtements, de sacs ou de tentes. Ce travail se fait avec des grattoirs en silex. Couture Les vêtements de peaux et fourrures sont cousus à l'aide d'aiguilles, en os ou en ivoire. Vêtements Les Cro-Magnon ne se promenaient pas tout nus : le climat était froid, il valait mieux être habillé ! Sac Il n'existe aucun reste de sac préhistorique, mais comme tous les peuples de chasseurs-cueilleurs, les Cro-Magnon devaient s'en fabriquer, pour ranger et transporter leurs objets et la nourriture. Le mode de vie « Paléo » Le mode de vie « Paléo » Puisque les maladies sont des solutions de survie forgées aux premiers temps de l’évolution, il est logique que la santé humaine soit améliorée par des habitudes de vie très naturelles, semblables à celles qui prévalaient à l’aube de l’humanité. Venue des Etats-Unis via la Scandinavie, l’approche « Paléo » promeut précisément une alimentation et une activité physique conformes à cette lointaine époque où l’Homme vivait de chasse et de cueillette. A bien des égards, nous sommes encore des chasseurs-cueilleurs de l’Âge de pierre transposés dans un univers complètement différent. Des gènes inchangés Sur cet intervalle de temps très court depuis l’apparition de l’agriculture (moins de 0,5%[iii] de notre évolution), les recherches montrent que notre ADN n’a pratiquement pas évolué. Le tournant agricole On remarque par ailleurs que les sociétés de chasseurs-cueilleurs qui ont fait la transition vers une alimentation basée sur l’agriculture ont vu leur santé se détériorer.

La Vie quotidienne en Bretagne... il y a 6 000 ans Série "Grands travaux de l’archéologie française". Découverte des monuments mégalithiques de Bretagne d’après les fouilles récentes. Le rôle de ces constructions dans l’organisation sociale des communautés néolithiques. L’art des mégalithes. Vues réelles. Informations internes, les supports ne sont pas vendus. Support : DVDStandard : PZone : AVersion : Français Support : BSStandard : PZone : NAVersion : Français Support : F16Standard : NAZone : NAVersion : Français

Yves Patte Après avoir parlé de l’alimentation paléolithique à Reebok CrossFit Louvre, CrossFit Original Addicts et CrossFit Liège, je donnerai une conférence sur le même sujet à CrossFit 1815 (Waterloo, Belgique), le samedi 1er juin, à 19h00 ! Comme à l’habitude maintenant, ça sera suivi par un repas “paléo” (barbecue + plats paléo), afin que ça ne reste pas “que” théorique, et que chacun puisse se rendre compte que l’alimentation paléo, c’est aussi savoureux, facile et nourrissant ! De mon côté, j’essaierai de vous montrer les fondements scientifiques d’une alimentation basée sur notre évolution en tant qu’être humain. Je présenterai les liens entre l’alimentation et quelques-unes des maladies de civilisation : diabète, maladies cardio-vasculaires, hypertension, etc., ainsi qu’avec des troubles comme les allergies par exemple… Et je terminerai sur quelques conseils pratiques de mise en oeuvre… Date : Samedi 1er juin 2013. 19h : Conférence. 20h30 : Repas Lieu : CrossFit 1815. Prix :

Related: