background preloader

Prehistoire - A Classer

Facebook Twitter

Lascaux. Australopithèque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Évolution et génétique[modifier | modifier le code] Les découvertes successives d'ossements fossiles dans plusieurs régions d'Afrique, les progrès réalisés dans la lecture des formules chromosomiques et la biologie du développement, qui relie le programme génétique aux modifications de formes des espèces au cours de leur évolution, permettent une meilleure compréhension de l'évolution des singes supérieurs et de l'homme.

L'orang-outan, le gorille, le chimpanzé commun et l'homme ont cinq chromosomes identiques hérités de leur ancêtre commun. Il y a environ 12 millions d'années, l'ancêtre de l'orang-outan va évoluer indépendamment en Asie ; l'existence d'un ancêtre commun aux trois autres lignées est prouvée par la présence indiscutable de 11 chromosomes communs et de 7 chromosomes mutés. Les grandes découvertes[modifier | modifier le code] Principales caractéristiques[modifier | modifier le code] Systématique[modifier | modifier le code] Australopithèque : est-il un ancêtre de l’homme ? En 1978, en Tanzanie, sur le site de Laetoli, une série d'empreintes de plusieurs animaux ayant marché sur un sol meuble (cendre volcanique) a été retrouvée par l'équipe de Marie Leakey. Parmi ces empreintes, celles de 2 (ou 3 ?) Êtres bipèdes sont bien visibles : ce sont deux pistes de pas parallèles s'étendant sur une vingtaine de mètres.

La taille des traces indique que les individus faisaient environ 1,20 m de haut. La piste de gauche est faite de petites empreintes : femelle ou jeune, on ne sait pas ; les grandes empreintes de droite semblent dues à deux individus mâles, l'un ayant peut-être marché dans les pas de l'autre. En raison de la datation, les paléontologues disent qu'il s'agit d'empreintes d'Australopithèques. La découverte du premier primate bipède a mis en émoi le monde entier. Les anthropologues ont donc été amenés à réviser leurs conclusions : Avenementdelhomme. Les Origines de la Vie, Un Jaillissement Mystérieux, une Evolution Unique L'avènement de l'Homme 1. Nos lointains parents Nous sommes il y a 60 millions d'années.

Il y a 10 millions d'années encore, les dinosaures étaient maîtres de la planète. Adapis, le petit lémurien de la famille des primates, est le premier maillon d'une longue chaîne destinée à venir jusqu'à l'homme moderne, même s'il ne ressemble pas du tout à un hominidé. Après quelques millions d'années, apparaît le Dryopithecus. Le dryopithèque a longtemps été considéré comme un ancêtre potentiel de l'homme moderne mais, à l'heure actuelle, de nombreux chercheurs considèrent que la lignée européenne des Hominoïdes miocènes s'est éteinte sans descendant ou a évolué vers les pongidés plutôt que vers les hominidés.

Apparaît ensuite le Proconsul. Proconsul africanus Les recherches continuent encore aujourd'hui en vue de savoir comment et pourquoi un groupe de grands singes s'est séparé des autres pour devenir ce que nous sommes. 2. C'est pas sorcier -NEOLITHIQUE, UN TOURNANT POUR L'HUMANITE. C'est pas sorcier -Néandertal. Chronologie de la préhistoire en France. -15 000 000 000 Big-Bang, naissance de l’univers. Ère prégéologique (-4 500 000 000 à – 570 000 000) -4 500 000 000 Naissance du Système solaire. Précambrien (-3 800 000 000 à – 570 000 000) Paléozoïque (Ere Primaire) (-540 000 000 à – 245 000 000) -540 000 000 Début du Cambrien, apparition des éponges, des mollusques, des trilobites, des échinodermes…(explosion cambrienne). -500 000 000 Début de l’Ordovicien, apparition des premiers poissons et des mollusques céphalopodes. -435 000 000 Début du Silurien, apparition des poissons cuirassés. -410 000 000 Début du Dévonien, apparition des fougères, des premiers insectes et des amphibiens. -360 000 000 Début du Carbonifère, apparition des conifères, des insectes ailés, des arachnides, des myriapodes des premiers reptiles. -295 000 000 Début du Permien, extinctions massives de végétaux et d’animaux.

Mesozoïque (Ere Secondaire) (-245 000 000 à -65 000 000) Cénozoïque (Ere Tertaire & Quaternaire) (Depuis -65 000 000) Mésolithique (-12 000 à – 7 500) Chronologie Encyclopédique. Darwin et le darwinisme social. La Filiation de l'hommeEnfin une traduction fidèle de The Descent of Man, de Charles Darwin. Elle est due à l'équipe d'universitaires réunis par Patrick Tort pour mettre à la disposition du public francophone une édition intégrale des ouvrages du grand biologiste soutenue par une nouvelle traduction respectant la pensée et le détail d'expression de l'inventeur de la théorie de l'évolution des espèces.

The Descent of Man, publié en 1871 par Charles Darwin permet à ce dernier d'inclure l'homme dans son étude des variations et de la sélection naturelle chez les animaux. Il n'avait pas osé le faire dans l'Origine des espèces publié en 1859. Voici une interview de Patrick Tort directeur de l'Institut Charles Darwin international et chercheur au Muséum national d'histoire naturelle. Une version courte de cette interview est parue dans Libération vendredi dernier. Pourquoi cette lecture erronée a-t-elle si longtemps prévalu au cours du 20ème siècle ? Charles Darwinprosélytisme décalé.

Dossier archéologie : Les premiers peuplements | Inrap. Hominidés - Préhistoire - Homme en évolution de Toumaï à Homo Sapiens. La bipedie pratiquée par les australopithèques - Actualités. La bipédie des premiers hominidés Une étude permettant de comparer les empreintes de pas humains aux fameuses traces de pas de Laetoli. L'étude Une équipe dirigée par David Raichlen (Université de l'Arizona, département d'anthropologie) a développé une nouvelle méthode expérimentale pour retrouver le type de bipédie que les hominidés pratiquaient il y a 3,5 millions d'années. Ils se sont basés sur les traces de Laetoli.

Les résultats de l'étude ont été publiés dans Plos One, journal scientifique américain. Les traces de pas de Laetoli Il y a plus de 30 ans une double série de traces de pas a été découverte à Laetoli en Tanzanie. Ces marcheurs sont de la même famille que Lucy Ces pas sont attribués à l'espèce Australopithecus afarensis qui était à l'époque la seule espèce connue dans la région. Comment reconstituer la marche des marcheurs de Laetoli ? La Prehistoire. LA PREHISTOIRE - laprehistoire.net. La préhistoire. La Préhistoire avec Ticayou, l'enfant cro-magnon. La vie des hommes de la Préhistoire. 1. Comment connaître la vie des hommes du passé? Durée de vie, structure sociale, techniques, art, stratégies de recherche de nourriture, habitation, langue, croyances, coutumes. En l'absence d'écriture, leur mode de vie ne peut être reconstitué qu'à partir des restes et des traces laissées dans les sols, les sédiments ou sur les roches dures.

Les restes humains peuvent donner des indications sur le mode de vie mais ils sont d'autant plus rares que les temps sont plus reculés. Les traces d'activité humaine sont les plus instructives. En Orient, fournit de nombreuses traces de travaux (fossés, constructions…), des objets d'artisanat (outils, récipients, bijoux…), des vêtements, dessins, gravures et surtout écriture. 2. Afrique, Asie, Europe: Homo habilis, H. ergaster, H. erectus, H. heidelbergensis.

Homo ergaster sait tailler le galet sur les deux faces en fabricant ainsi le biface. Homo heidelbergensis enfin se nourrissait surtout de la chasse. 3. Homo neandertalis et similaires (a) (b) 4. Laetoli. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le site de Laetoli en Tanzanie a livré des empreintes de pas d'hominidés bipèdes exceptionnellement conservées dans de la cendre volcanique indurée.

Il se trouve à 45 km au sud des Gorges d'Olduvai, dans l'aire de conservation du Ngorongoro. La couche de cendre a pu être datée par la méthode du Potassium-Argon et son âge est d'environ 3,7 millions d'années (Pliocène). Les empreintes d'Hominidés[modifier | modifier le code] En 1976-77, Mary Leakey, Richard Hay et leur équipe ont découvert une piste d'empreintes d'Hominidés conservée grâce à une succession de conditions favorables : Les pas d'Hominidés correspondent à trois individus, dont un marchant dans les traces d'un autre ce qui rend difficile la lecture de certaines empreintes.

Empreintes scannées : A/ Humain moderne marchant normalement B/ La même personne marchant accroupie comme un chimpanzé C/ Empreinte de Laetoli Autres espèces[modifier | modifier le code] Mary D. Les Hommes de la Préhistoire face aux climats. Les virus géants, témoins d'un monde disparu ? Pandoravirus vu au microscope électronique, C«Une fenêtre ouverte sur un monde totalement disparu il y a peut-être plus de deux milliards d’années. C’est ce que nous avons trouvé dans ce virus géant que nous avons baptisé Pandoravirus». Le biologiste Jean-Michel Claverie lance cette proposition à la tête de sa communauté scientifique depuis son laboratoire (Cnrs, université d’Aix-Marseille), niché sur le campus de Luminy. «Cela bouscule tout. Donc, c’est dur de convaincre», admet-il. Dur, mais bien parti.

En juillet dernier Pandoravirus salinus, le virus géant que son équipe a découvert dans de la vase récoltée sur la côte chilienne, fait la Une de Science (1). Un virus géant. Le mythique LUCA, notre ancêtre à tous En 2003, Didier Raoult (Cnrs, Marseille, Grand Prix Inserm 2010) et Jean-Michel Claverie découvrent Mimivirus (1). Un an après, l’équipe publie son génome: avec plus de 1.000 gènes, il déchire le dogme. Deux questions surgissent, explique Abergel. Une stratégie commando. Mésolithique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Mésolithique (du grec μέσος / mesos, « moyen » et Λίθος / lithos, « pierre », littéralement « âge moyen de la pierre ») est la période chronologiquement et culturellement intermédiaire entre le Paléolithique et le Néolithique (entre environ 10 000 et 5 000 ans av. J. -C. en Europe).

Les groupes humains de cette période perpétuent un mode de subsistance basé sur la chasse et la cueillette sous un climat tempéré proche de l'actuel[1]. Reconstitution d'une hutte de chasseurs-cueilleurs en Irlande. Le Mésolithique s'achève avec la mise en place progressive des espèces végétales et animales domestiques lors du Néolithique européen, même si l'économie mésolithique perdure localement jusqu'à environ 2 300 av. Historique[modifier | modifier le code] Changement climatique, mutations économiques, sociales et culturelles[modifier | modifier le code] La nécropole de Téviec[modifier | modifier le code] Fin du Mésolithique[modifier | modifier le code] M. Néolithique. Le Néolithique, succédant au Mésolithique, est une période de la Préhistoire marquée par de profondes mutations techniques, économiques et sociales, liées à l’adoption par les groupes humains d’un modèle de subsistance fondé sur l’agriculture et l’élevage, et impliquant le plus souvent une sédentarisation.

Les principales innovations techniques sont la généralisation de l'outillage en pierre polie, la poterie, ainsi que le développement de l'architecture. Dans certaines régions, ces mutations sont telles que certains auteurs considèrent le Néolithique comme le début de la Protohistoire[1]. Selon les aires géographiques considérées, ces importantes mutations sont relativement rapides et certains auteurs ont pu parler de « révolution néolithique ». La néolithisation est toutefois un phénomène progressif, survenu à des dates différentes selon les régions.

Apparition du concept et définition[modifier | modifier le code] La « révolution néolithique »[modifier | modifier le code] Pour J. Paléolithique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique est la première et la plus longue période de la Préhistoire, contemporaine du Pléistocène, durant laquelle la société humaine ne produit pas encore sa nourriture et est composée exclusivement de chasseurs-cueilleurs.

La population humaine paléolithique est nomade et connaît une faible densité (autour d'1 habitant/km² contre 47 habitants/km² aujourd'hui). Le Paléolithique commence avec l’apparition de la première espèce du genre Homo, Homo habilis, il y a environ trois millions d'années. Cette période inclut l'apparition de notre espèce, Homo sapiens, il y a environ 200 000 ans à 300 000 ans[1], son expansion et le déclin des autres espèces du genre Homo. Elle s'achève il y a environ 12 000 ans avec la fin de la période géologique du Pléistocène et le début du Mésolithique. Le Paléolithique recouvre donc environ 95% de la période d'existence de notre espèce, depuis son apparition jusqu'à nos jours[2]. Paléolithique inférieur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique inférieur est la première période de la Préhistoire, marquée par l'apparition de l'Homme en Afrique.

Selon les points de vue et les critères retenus, elle débute entre 3 et 2,5 millions d'années avant le présent (ou 2,5 Ma BP). Elle se termine il y a environ 300 000 ans, lorsque des changements au niveau de l'outillage et de l'évolution humaine annoncent le début du Paléolithique moyen. Les industries lithiques associées au Paléolithique inférieur sont l'Oldowayen et l'Acheuléen. Certains auteurs, minoritaires, distinguent un Très Ancien Paléolithique ou Paléolithique archaïque correspondant au début de cette période. Le Paléolithique inférieur en Afrique[modifier | modifier le code] C’est de là également que proviennent les plus anciens outils taillés connus à ce jour : ils ont été découverts en Éthiopie, à Kada Gona, dans des terrains datés d’environ 2,6 Ma BP. Paléolithique moyen.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique moyen est une période de la Préhistoire qui s’inscrit dans la continuité du Paléolithique inférieur. En Europe, il débute autour de 300 000 ans avant le présent (stade 8 de la chronologie isotopique) avec la généralisation du débitage Levallois et s’achève autour de 30 000 ans avec la disparition de l’Homme de Néandertal et l’arrivée des Humains anatomiquement modernes (Homo sapiens) venus du Proche-Orient[réf. nécessaire]. En Europe, la principale manifestation culturelle du Paléolithique moyen est le Moustérien. Le principal artisan du Moustérien est l’Homo neanderthalensis, ou Homme de Néandertal. Si les premières descriptions ont voulu faire de cet homme une brute dépourvue de toute faculté intellectuelle, la multiplication des découvertes permet aujourd’hui de dresser un tout autre portrait du Néandertalien.

Portail de la préhistoire. Paléolithique supérieur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Paléolithique supérieur est la période de la Préhistoire qui est caractérisée par l’arrivée de l’Homme moderne en Europe, le développement de nouvelles techniques (lames, industrie osseuse, propulseur, etc.) et l'explosion de l'art préhistorique. Il se situe entre 35 000 et 10 000 ans avant notre ère et correspond à la fin de la dernière période glaciaire. Il est précédé par le Paléolithique moyen et est suivi du Mésolithique. Le Paléolithique supérieur débute à l'arrivée en Europe de l'Homme moderne (Homo sapiens). Venu de l'Est (Proche-Orient, Asie ou Afrique ?)

, il a profité d'une amélioration temporaire du climat vers - 35 000 ans pour coloniser l'Europe. Accompagné de chiens[1], qui lui confèrent un avantage pour la chasse[2],[3], il cohabite avec l'Homme de Néandertal jusqu'à l'extinction de ce dernier vers -30 000 ans en Espagne. Contexte climatique et environnemental[modifier | modifier le code] Portail de la préhistoire.

Portail:Préhistoire. Portail:Préhistoire. Préhistoire. Préhistoire. Préhistoire : première partie. Préhistoire Sur les traces de l'homme en Aquitaine. Présentation "Armés de sagaies (lances), les hommes préhistoriques attaquent un mammouth. La chasse."

Tableau synoptique des principales cultures préhistoriques de l'Ancien Monde. Tableau synoptique des principales cultures préhistoriques du Vieux Monde. Tableau synoptique des principales cultures préhistoriques du Vieux Monde. Wallace : père de la biogéographie. Épipaléolithique.