background preloader

Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin

Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin
Les boutiques physiques ont encore de nombreux atouts à faire valoir face à la concurrence du e-commerce. Phénomène grandissant, le showrooming, qui consiste à regarder un produit dans un magasin pour l'acheter ensuite sur Internet, inquiète les commerçants. Pour autant, le magasin n'est pas mort. Sur 100 visiteurs d'un site d'enseigne, 72 vont en magasin, rappelle l'Observatoire du ROPO2, de FullSix Group. Et 77% des Français affirment ne pas pouvoir se passer de l'achat traditionnel en magasin, d'après un sondage Ifop. Voici des conseils à suivre pour attirer les clients. Recruter des vendeurs experts "On note une augmentation très sensible aux Etats-Unis du nombre de magasins et d'enseignes où l'on met en avant le personnel et leurs compétences individuelles", assure Mike Hadjadj, directeur marketing et communication de Generix Group. Théâtraliser le magasin Faire d'Internet un allié Rendre l'achat plus facile et plus rapide Favoriser la relation humaine Les tendances du retail en 2014

http://www.journaldunet.com/economie/distribution/trafic-magasin.shtml

Related:  Unités commerciales physiques / virtuellesdistribution est elle incontournableRetail intelligenceBTS MUCLes strategiesde distribution

45% des clients abandonnent leur panier si l'expérience on line est mauvaise Selon une étude commanditée par l'éditeur des plateformes d'interactions en temps réel LivePerson, 69% des consommateurs disent rester fidèles à une marque si celle-ci lui fournit une assistance humaine en cas de problème au moment de sa commande en ligne. Les marques se retrouvent donc face à un enjeu important dans la mesure où un consommateur sur cinq passe 50% de son temps en ligne à faire du shopping. En parallèle, 82% précisent que leur perception de la marque s'améliore lorsqu'ils peuvent bénéficier du tchat en temps réel. Diaporama : Le succès de la distribution de Publié le par JÉRÔME PARIGI Entreprises | Distributeurs | Data Conso | Kantar | Kantar Worldpanel | Grande Distribution | GMS - Supérette Sans bruits, ou si peu, la distribution alimentaire de proximité, la « proxi », trace son sillon et gagne du terrain en France. Kantar Worldpanel est revenu sur ce succès lors de la conférence dédiée aux formats alimentaires, organisée par LSA, le 3 avril à Paris, avec une présentation très riche sur ce secteur encore mal suivi par les panels.

"Future of Retail 2015" : 9 tendances incontournables 6. Vendre une expérience, plutôt que, simplement, un produit Les dernières campagnes d'Apple en sont une bonne illustration : comme, par exemple, sa publicité destinée aux sportifs. Les marques de distributeurs XEnvoyer cet article par e-mail Les marques de distributeurs XEnvoyer cet article par e-mailLes marques de distributeurs Les fameuses “MDD” restent promises à un bel avenir, à l'instar dans d'autres domaines d'un Décathlon ou d'un Ikéa Les MDD s'imposent dans les rayons des enseignes de distribution, en France comme en Europe.

Guerre des supérettes en centre-ville Alors que les ventes des hypermarchés de périphérie stagnent, les distributeurs alimentaires s'affrontent au coeur des zones urbaines. La bataille y est plus féroce et plus complexe. Débarqués en mars dans le XVe arrondissement de Paris, les Mousquetaires veulent devenir la référence du quartier Balard. Leur arme: Intermarché Express, une nouvelle enseigne calibrée pour le centre-ville. Ils ont inauguré une supérette de 875 m2, installée à la place d'un ancien garage.

Vidéo : L'e-commerce espère 10 milliards d'euros de ventes pour les fêtes La Fédération e-commerce et vente à distance, la Fevad, estime que les ventes sur internet vont dépasser les 50 milliards d'euros en 2013, selon ses prévisions publiées ce mercredi 20 novembre. Si la croissance du secteur se tasse, comme le révélait une étude PwC, les ventes ont a tout de même augmenté de 14% au troisième trimestre. De nouveaux internautes arrivent encore sur le marché. En 2013, ils étaient 2 millions de plus, soit 42 millions d'internautes. 32,7 millions d'entre eux ont acheté un bien en ligne au troisième trimestre. Pour les fêtes, les vendeurs sur internet peuvent compter avec la connectivité accrue des plus de 65 ans. Selon Bertrand Krug, de Médiamétrie, ils ont "plus de personnes à gâter".

La DGCCRF publie une fiche pratique pour la Décidément, l’administration évolue vite. C’est via… son nouveau compte twitter (@dgccrfmedia) que la DGCCRF vient de publier la fiche pratique sur la convention unique qui doit régir les relations entre les fournisseurs et les distributeurs. Cette disposition, issue de la loi Hamon, entrera en vigueur en juillet, mais elle s’appliquera surtout lors des négociations commerciales qui s’ouvriront à l’automne et qui doivent être closes au 1er mars 2015. Cette nouvelle convention devrait permettre à l’administration dirigée par Nathalie Homobono de vérifier si l’équilibre entre les parties est respecté. Le texte est disponible sur le site de la DGCCRF ici On y apprend ainsi que;

Les Seniors, le cross-canal et le e-commerce Cette infographie vient illustrer les résultats de l'étude menée par Selligent et Avanci sur les seniors et le cross-canal en France. S'ils sont encore frileux en ce qui concerne l'achat sur mobile et tablette, 66% des seniors ont déjà acheté en ligne et 41% achètent sur 2 ou 3 canaux différents... Un consommateur adulte sur 2 en France est aujourd'hui âgé de plus de 50 ans. Avec un revenu moyen supérieur d'un tiers à celui des moins de 50 ans et un pouvoir d'achat global avoisinant les 150 milliards d'euros dans notre pays, on comprend tout l'intérêt des marques à mieux cerner les comportements d'achat des seniors... Cette étude vient rappeler qu'il est aujourd'hui difficile de réduire les plus de 50 ans sous une unique catégorie "seniors". Attentes, besoins, comportements face aux médias ou aux nouvelles technologies ne sont pas du tout les mêmes lorsque l'on parle de baby-boomers de moins de 60 ans ou de leurs aînés.

Comment le marketing sensoriel contribue à développer l’Expérience Client ? By Magali Alix-Toupé Aujourd’hui , vous ne me contredirez pas si je pars du postulat qu’avoir un produit innovant, c’est un bon départ pour se différencier ! The question is : combien de temps restera-t-il innovant ? Une réponse ? High-Tech : Boulanger, Darty, Fnac... lequel est le mieux armé face à la concurrence du Web Face à Amazon & Co, c'est l'enseigne nordiste Boulanger qui donne le plus envie d'aller en magasin. Mais Fnac et Darty sont plus numérisés. Une information du «Wall Street Journal» a récemment surpris tous les professionnels du commerce : à New York, Amazon envisagerait d'ouvrir une échoppe. Le cador de la vente sur Internet n'a pas démenti. Si c'est vrai, quelle revanche pour la boutique de papa !

Gestion de la relation commerciale - unités commerciales : infos Uni tés commerciales : définition et différentes catégories de vente en unités commerciales. Définition Une unité commerciale est par définition un lieu, un endroit physique ou virtuel qui donne la possibilité à un client ou acheteur potentiel d’accéder à un produit, une gamme de produit ou à des services. A découvrir dans LSA en exclusivité : le top Le premier baromètre du ecommerce, le EC3O, établi par Toluna, PWC et LSA consacre Cdiscount et Amazon, les deux grands pure players, qui font nettement la course en tête en 2013 en matière de chiffre d'affaires réalisé sur les marchés des produits de consommations (excluant les ventes de voyage, de services, de fichiers dématérialisés...). Reste que, derrière, les distributeurs physiques font mieux que résister surtout les enseignes alimentaires dynamisées par leurs drives (dont le poids paraît même sous évalué par le panel EC30, certains des consommateurs sondés ayant sans doute du mal à assimiler ces courses à du ecommerce). A noter les très belles performances enregistrées sur les 3 derniers mois de l'année 2013 par Amazon et Leclerc qui voient leurs ventes de biens de consommation physiques progresser de 73 % sur ces trois mois clés, devant Carrefour qui gagne 40%.

Textile : Le prêt-à-porter féminin sort du rouge Xerfi anticipe des hausses de + 1,5% en 2015 et + 2% en 2016 Et de fait, comme le souligne Xerfi, «pour répondre aux nouvelles attentes du marché (15% des achats de PAP féminin ont été réalisés sur Internet à fin juin 2014), les enseignes spécialisées misent désormais sur le digital. Sur les 33 enseignes du panel constitué par Xerfi, 29 ont une boutique en ligne, dont 22 proposent un service click collect.»

Nature et Découvertes, un bel exemple de marketing sensoriel Quand a été fondé Nature et Découvertes? Quel est le positionnement de l’enseigne? Qu’est ce que le marketing sensoriel et comment est-il mis en oeuvre au sein des magasins de la marque? Quelle est le rôle de la Fondation Nature et Découvertes?

Related:  Communication projet