background preloader

Marketing olfactif

Marketing olfactif
Des bruits de nature pour réduire le stress Côté marques, il s'agit plutôt de donner une cohérence globale au produit. Ainsi Unichips met-il sur le marché des emballages souples dont l'aspect mat, le toucher soyeux et le son craquant lors de la manipulation des sachets renvoient aux chips non grasses, légères et craquantes. Les initiatives se développent aussi dans le son. Plus récemment est apparue la technique du multizone, qui consiste à créer des univers sonores distincts dans le magasin. Une atmosphère de bien-être, proche de l'émotion Quant aux produits qui parlent au nez, mais dont ce n'est pas la vocation première, ils ont le même objectif: se démarquer de leurs concurrents, quitte à paraître décalés. « L'olfactif apporte une sensation de bien-être, affirme Bruno Alberti, directeur général de CanaIMusic. Ces développements olfactifs ont souvent pour objectif de sortir les produits d'une démarche technique pour la faire entrer dans une approche plus émotive. Related:  Tthéâtralisation et facteurs d'ambianceDISTRIBUTION

Le marketing sensoriel chez nature et découverte D’un point de vue gustatif, notre tisane aux 7 plantesofferte gratuitement en magasin permet de créer unaccueil agréable et de transmettre les valeurs liées à laconvivialité. De nombreux consommateurssouhaiteraient acheter cette tisane mais nous avonsdécidé de ne pas la vendre. Il faut en effet qu’elle restedans l’idée du don et qu’il n’y ait aucun argumentcommercial sous-jacent : c’est un cadeau, non unedégustation pour conditionner l’acte d’achat.D’ailleurs, nos entretiens qualitatifs récents révèlentque trois clients sur douze en parlent spontanément.Cette offre fait donc partie intégrante de notre conceptet ce, depuis la création de l’enseigne.Le toucher n’est pas particulièrement travaillé si cen’est une mise à disposition de tous les articles (endehors des bijoux et des appareils fragiles) qui sontprésentés sur étagères ou podiums devant leur emballage. Ceci est très apprécié par nos clients quiparlent souvent de cette interactivité forte avec nosproduits. é cisions Marketing N o q

Marketing sensoriel du point de vente et marchandisage sensoriel Face à une offre produits/services qui se banalise, les commerçants doivent trouver d’autres moyens pour attirer le consommateur. Les clients quant à eux recherchent le bien être et le confort d’achat. C’est dans ce contexte que les distributeurs ont cherché à proposer à leurs clients autre chose qu’un simple assortiment, mais une expérience de visite originale faisant appel aux sens et aux émotions. Le marketing sensoriel permet d’améliorer sensiblement l’atmosphère et l’ambiance dans un point de vente. Quelle est la place de chaque sens dans la perception et le comportement du consommateur ? Comment combiner les facteurs d’ambiance (musique, senteurs, saveurs, couleurs, lumières, trafic, matières...) pour créer un merchandising sensoriel original ? Vers une définition du marchandisage sensoriel Les distributeurs portent une attention croissante aux différents sens activés en magasin par le consommateur. Dimension sensorielle appliquée au marchandisage Bibliographie

Les magasins réveillent les sens Une tasse de tisane aux 7 plantes offerte à l'entrée du magasin, des bruits d'eau qui s'écoule, une légère odeur de cèdre diffusée dans le point de vente... Soit une sollicitation du goût, de l'ouïe et de l'odorat. Voilà ce qui attend le chaland lorsqu'il pénètre dans une échoppe de Nature et Découvertes. L'enseigne, qui promet de « reconnecter le client urbain à la nature », a développé plus qu'une ambiance. Elle a créé un modèle. La matière n'est pas nouvelle. Le modèle Abercrombie & Fitch Sentir, voir, goûter, toucher et écouter. Ce qu'illustre à merveille Nature et Découvertes, mais aussi et surtout la chaîne américaine de « fashion ado » Abercrombie & Fitch. L'accent est mis sur le sonore et l'olfactif Une telle fusion des sens, véritable invitation à l'achat plaisir, reste encore rare. En alimentaire, l'approche est différente. La promesse de la tendance « Un réel facteur de différenciation pour une enseigne »

Le marketing sensoriel L’ambiance apaisante d’une boutique, une odeur agréable, une musique qui nous séduit, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas forcément compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Le marketing sensoriel peut être défini comme : « l’ensemble de variables d’actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multisensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l’environnement du produit au point de vente ». Qu’appelle-t-on le marketing sensoriel ? Par rapport au marketing traditionnel, le marketing sensoriel s’attache davantage aux cinq sens, et en particulier à l’odorat et au son, largement délaissés dans une approche marketing plus traditionnelle. Le marketing sensoriel permet aussi de se démarquer des concurrents dans un contexte d’explosion de l’offre.

Pourquoi et comment Findus a loupé sa communication de crise Plusieurs semaines maintenant que la crise de la viande chevaline dans les lasagnes a éclaté, plusieurs semaines que la marque la plus exposée, Findus, tente de se débattre pour protéger sa réputation, plusieurs semaines d’approximation et d’exécution d’un plan inadapté. Voilà pourquoi. En fait, Findus a commis et enchaîné quatre erreurs. La première est de ne pas s’être adressée aux consommateurs de manière directe et empathique. Je l'ai écrit le 10 février dernier dans cette note : "Elle a été trompée par ses fournisseurs ? C'est une erreur stratégique de croire qu'elle va pouvoir se placer en victime car l’aveu de tromperie est un aveu de faiblesse (voire d’incompétence) et il ne faut jamais oublier que les seules victimes sont les consommateurs dupés.

Marketing des sens : jusqu'où faut-il aller ? Pour mieux séduire le consommateur et se différencier des concurrents, marques et enseignes travaillent désormais le toucher et l’odorat. Et toujours la lumière, les couleurs, la musique. Attention cependant de ne pas lasser les clients … et le personnel des magasins. Longtemps, le marketing de l’offre fut une affaire simple : marques et magasins se souciaient en priorité de donner à voir les produits dans le linéaire et en travaillaient essentiellement le packaging et le merchandising. « Le consommateur mémorise d’abord la forme et la couleur d’une référence, puis son nom», valide Sophie Romet, à l’agence Dragon rouge. Toujours plus d’audace dans les couleurs Cette primauté du visuel est d’autant plus compréhensible que formes et couleurs recèlent encore de fortes potentialités d’innovation. De nouvelles expériences à faire partager L’ennui, c’est que cette «mono-démarche» sur le visuel a fini par se banaliser. « Le marketing polysensoriel n’est pas une mode. Du confort avant tout

Ré-enchantement des points de vente : comment passer d’une intention à un business durable ? Dans le cadre de nos missions, nous suivons avec une attention particulière l’éclosion des « points de vente 2.0 » tant en France qu’à l’étranger. Cette nouvelle forme de magasin a en effet pour vocation de devenir un driver de business majeur des entreprises omnicanales. Développer le CA et la rentabilité des activités de commerce connecté consiste bien à étudier la performance du digital d’une part, du cross canal et du point de vente d’autre part. Le ré-enchantement du point de vente » passe-t-il par la multiplication des écrans interactifs ? Ainsi, nous avons vu depuis quelques années se multiplier les initiatives. J’utilise le mot « initiative » à dessein. Le ré-enchantement du point de vente » passe-t-il par la multiplication des écrans interactifs ? L’une des premières causes de l’échec de ces magasins « digitalisés » nait d’une confusion dans la vision. Xavière Tallent, Scinetik Forcément, il est devenu extrêmement gâté et capricieux. L’humain, toujours l’humain ! Le consommateur.

Le marketing sensoriel comme axe de positionnement Ce principe de théâtralisation de l’offre est notamment utilisé par les magasins Niketown aux Etats-unis ou en France par les « parcs de la forme »de Décathlon : le point de vente est complété par un complexe de loisirs et de pratiques sportives. Ces exemples d’enseignes montrent que le commerce de détail tend à manipuler l’aménagement du magasin en développant les variables d’atmosphère et sensorielle pour que la visite du consommateur constitue en elle-même une expérience positive, notamment par le biais des émotions qu’il éprouve. L’idée ne date pourtant pas d’hier. Le cas Nature et Découverte [2] Le marketing sensoriel est un des piliers de l’offre de NATURE & DÉCOUVERTES. Cette tendance à la création de magasins d’atmosphère singuliers peut s’expliquer Bibliographie « Le marketing sensoriel chez Nature & Découvertes : 10 ans d’évolution de l’offre sensorielle en restant à l’écoute du consommateur », Décisions Marketing No 33 Janvier-Mars 2004 – 77

Vendre en stimulant les ventes Avec la montée des valeurs immatérielles de ces dernières décennies les contours d’une nouvelle consommation se sont dessinés (Paitra 2008) et, avec eux se sont intensifiés les recherches et pratiques dans le domaine du Marketing sensoriel. Ainsi et depuis les années cinquante, les sens du consommateur sont le centre d’intérêt des chercheurs en Marketing, la question de stimuli visuels, tactiles, olfactifs, auditifs et gustatifs, est aujourd’hui ardemment relancée. L’ambiance accommodante d’une boutique, une odeur aromatique, une musique affriolante, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas souvent compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Qu’est ce que le Marketing sensoriel ? Origine du marketing sensorielEn 1973, Kotler a souligné « le besoin des marques à se positionner autrement que par le prix ou l’assortiment des produits ». Marketing Gustatif Exemples : Marketing tactile Exemples

site pour comprendre le marché sensoriel by paulette76 Dec 11

Related: