background preloader

Intégrer votre ecommerce dans votre gestion.

Intégrer votre ecommerce dans votre gestion.
Comment intégrer une activité e-commerce dans une activiét commercilae Classique ? L’environnement : Le e-marchant gère un ou plusieurs sites de vente en ligne. Une de ses tâches consiste en l’animation de ses sites de vente. Les systèmes ecommerce fournissent de nombreuses fonctions poru cela. Il doir aussi gérer son approvisionnement auprès de ses fournisseurs, gérer les commandes des clients, s’ocupper de la logistique, vérifier le paiement des factures et enfin suivre ses clients,. Comme tout commerçant, l’animateur d’un site ecommerce a besoin d’outils pour gèrer son activité. Solution ERP/CRM proposée par Tiaris Tiaris s’est spécialisé dans la mise en place de solutions intégrées de gestion pour les commerçants de l’internet. Intégrer votre activité ecommerce dans un ERP/CRM Traiter les commandes reçues des clients, les expédier sera pris en charge par l’ERP de la même manière pour toute les commandes clients, qu’elles soient issues d’un site de vente en ligne ou non.

La vente à distance par la Redoute | Pachamarket La Redoute est l’une des entreprises spécialisées dans la vente à distance depuis très longtemps et, grâce au e-commerce, elle a récemment pris la place de n° 1, devant E-bay et Priceminister, avec douze millions de visiteurs au mois de septembre 2011. Quels sont les secrets du succès de la mythique entreprise roubaisienne ? De la vente à distance à l’e-commerce La Redoute est une entreprise créée au 19ème siècle, spécialiste de la filature de la laine. En 1920, en pleine crise, l’entreprise prend un tournant qui la sauvera, celui de la vente de laine par correspondance. 1928 voit apparaître le premier catalogue et 1956 les secteurs loisirs et ameublement. Fidèle à la capacité d’adaptation dont elle a toujours fait preuve, La Redoute s’adapte en 1974, lors de la grève des services postaux. La Redoute aujourd’hui Aujourd’hui, La Redoute est donc le n° 1 de la vente par correspondance et sa gamme de produits dépasse largement le prêt-à-porter.

Développer son E-commerce Avant de comprendre quel serait l'avantage pour une entreprise de se lancer dans l'aventure du commerce en ligne, il convient de définir exactement ce qu'est le commerce en ligne. Le commerce en ligne ou E-commerce c'est l'utilisation d'un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales. La plupart du temps il s'agit de la vente de produits. Grâce à sa flexibilité, son effet de masse sur Internet et au fait qu’une boutique en ligne n'est jamais fermée, elle est en effet ouverte 24h/24 et 7jours/7, le commerce en ligne devient chaque jour un outil de vente plus important aux yeux des entreprises. Il faut voire le fait d'ouvrir une boutique E-commerce comme un moyen de vous différencier de vos concurrents si vous choisissez de négliger le commerce en ligne, vos concurrents eux en profiteront si vous n'occupez pas le terrain. Considérez votre commerce en ligne comme un outil parmi tous les autres dans votre stratégie commerciale.

Les dépenses en ligne mondiales vont augmenter de 17% par an Une étude de Xerfi Global révèle que les acteurs du e-commerce recentrent leur stratégie sur le multi-canal. Une lueur d'espoir pour les distributeurs physiques. Le marché du e-commerce ne cesse de se développer dans le monde. Malgré un contexte de crise économique et de baisse de consommation, les grandes enseignes (Amazon, eBay, Rakuten, Alibaba...) voient leurs résultats croître chaque année. Pourtant, les géants du e-commerce pourraient être affectés par la mutation du marché et de son environnement. Pour continuer à se développer, les acteurs du commerce en ligne sont de plus en plus nombreux à s'intéresser au modèle web-to-store, une approche multicanal qui intègre des solutions Internet (sites web, places de marché en ligne), mobiles (applications de m-commerce) et physiques (retrait en magasin, showrooms...).

Le commerce électronique - Internet dans le monde - Dossiers Nouveau nom de domaine de l’Union européenne, Bruxelles, 2005. © Union européenne Agrandir l'image Selon la définition de l'OCDE, le commerce électronique ou e-commerce en anglais, est "la vente ou l'achat de biens ou de services, effectués par une entreprise, un particulier, une administration ou toute autre entité publique ou privée, et réalisé au moyen d'un réseau électronique". On distingue : - l'échange électronique entre entreprises, souvent appelé B2B (acronyme anglais de Business to Business) ; - le commerce électronique à destination des particuliers, ou B2C (Business to Consumer). L’Union européenne a adopté, par la directive n° 2002/58/ du 12 juillet 2002, l’approche opt-in qui pose le principe du consentement préalable. L’approche opt-out, littéralement ″opter contre″ est plutôt favorable aux prospecteurs : elle permet l’envoi de messages à toutes les personnes qui ne s’y opposent pas. La législation sur le commerce électronique Conseil de l'Europe Union européenne France

Les plus gros sites de ecommerce aux Etats-Unis en 2012 Les click-and-mortars se défendent bien face aux pure players de l'e-commerce US, à en juger par les chiffres d'affaires des 500 plus gros e-marchands du pays publiés par Internet Retailer. Amazon continue de dominer l'e-commerce américain, enregistrant en 2012 des ventes en ligne six fois supérieures à son premier poursuivant, Staples. Apple et Walmart ne devraient d'ailleurs pas tarder à rattraper le distributeur de fournitures de bureau, qui jusqu'ici avait pourtant très peu souffert de la crise économique. Un constat tiré de l'analyse des chiffres publiés par Internet Retailer dans l'édition 2013 de son "Top 500 Guide", selon lequel le chiffre d'affaires d'Amazon, de 61 milliards de dollars en 2012, surpasse le total des ventes en ligne réalisées par ses douze plus gros challengers réunis (lire l'article Amazon dépasse les 60 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012, du 30/01/2013).

Du commerce électronique? Oui, c'est possible! Détrompez-vous; vous n'avez pas nécessairement à vendre vos produits en ligne pour vous mettre au commerce électronique. Intégrer le commerce électronique dans sa stratégie d'entreprise, c'est tout simplement faire des affaires via le Web. C'est mettre en place des solutions électroniques pour mieux échanger avec ses clients. Le commerce électronique crée une valeur ajoutée pour tous types d'entreprises, qu'elles œuvrent dans les secteurs B2C ou B2B. Comment les PME peuvent-elles efficacement intégrer le commerce électronique dans leur stratégie? Le site Internet ergonomique et efficace est à la base de toute bonne stratégie de commerce électronique. Assurez-vous aussi que votre site Internet contienne suffisamment de renseignements pour interpeler et intéresser vos clientèles cibles. Le service à la clientèle est une valeur essentielle au sein de votre entreprise?

Related: