background preloader

Eviter les pièges de la pensée

Eviter les pièges de la pensée
Un biais cognitif est une forme de pensée qui met en oeuvre de manière systématique des distorsions dans le traitement de l'information. Ces biais, qui sont en général inconscients, peuvent conduire à des erreurs de perception, de raisonnement, d'évaluation, d'interprétation logique, de jugement, d'attention, etc., ainsi qu'à des comportements ou à des décisions inadaptées. L'étude de ces biais montre à quel point notre expérience du monde, nos pensées et nos comportements sont nettement moins libres qu'on ne l'imagine. Vous trouverez ci-dessous un répertoire des biais cognitifs les plus courants, classés en quelques grandes catégories. Il n'est pas nécessaire, je pense, d'essayer de retenir les noms que leur ont donnés les spécialistes. Cependant, il me paraît important d'en connaître leurs descriptions pour pouvoir les repérer lorsqu'on y est confronté dans la vie de tous les jours. Pierre Tourev, 31 decembre 2013 Biais cognitifs Sources Accueil Haut de page Contact Licence CC

http://www.toupie.org/Biais/index.html

Related:  Biais cognitifsbiais cognitifLa Fabrique du changementLangage et stratégie de l'intellectgypsya

12 biais cognitifs à déjouer pour recruteurs brillants Le recrutement est un processus humain, imparfait. Les biais cognitifs des recruteurs sont à l’œuvre tous les jours. Ils trompent leur perception, leur jugement et leur décision. L’Homo Sapiens reste un animal manquant de rationalité aussi longtemps qu’il l’ignore. Gestion de projet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le management de projet assume le pilotage stratégique du projet. La gestion de projet est une démarche visant à organiser de bout en bout le bon déroulement d’un projet. C'est tout l'opérationnel et le tactique qui fait qu'un projet aboutit dans son triangle qualité-coût-délais-risques (QCDR).

L'Art d'avoir toujours raison Passages choisis 000815 [et de se faire détester de tous] par Schopenhauer Éditions mille et une nuits © 1983 Présentation Base De Toute Dialectique Wifi neuronal et compétences relationnelles Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi / Compétences relationnelles Les neurones miroirs, découverte de 1996, qualifiée à juste titre de “monumentale mais ignorée” par Bernard Dugué sur Agoravox, sont à l’origine de la construction de nos systèmes nerveux et de nos comportements sociaux en copiant ceux des gens qui se sont occupés de nous. Cette passionnante émission de Radio Canada simplifie pour nous le mécanisme neurones miroirs/neurones moteurs, générateur de l’empathie indispensable à l’apprentissage, à la relation et à la communication.

10 façons dont votre esprit vous manipule L’effet Forer Également connu sous le nom d’effet « Barnum », célèbre homme de cirque Américain qui disait qu’à chaque minute nait un gogo, l’effet Forer désigne l’impression qu’une description vague s’applique spécifiquement à notre personnalité. Ce phénomène fut découvert en 1948 par le psychologue Bertram Forer, lorsqu’il fit passer un test de personnalité à ses étudiants. En guise de résultat, Forer rendit à chacun le même assemblage de phrases types qu’il avait recueilli dans divers horoscopes : « Vous avez besoin d’être aimé, mais pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certains points faibles, mais vous savez généralement les compenser. Vous pouvez être bavard et sociable, mais à certains moments vous êtes plutôt réservé… ».

25 biais cognitifs qui nuisent à la pensée rationnelle Les biais cognitifs (aussi appelés biais psychologiques) sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisées dans diverses situations. Ils constituent des façons rapides et intuitives de porter des jugements ou de prendre des décisions qui sont moins laborieuses qu'un raisonnement analytique qui tiendrait compte de toutes les informations pertinentes. Ces jugements rapides sont souvent utiles mais sont aussi à la base de jugements erronés typiques. Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique.

Les 4 piliers du management collaboratif Face aux transformations techniques, les entreprises prennent progressivement conscience de l'inadaptation de certains modes de management, autrefois sources de performance. L'entrée dans le XXIème siècle aura été marquée par une accélération de l'évolution de notre société, que ce soit sur le plan économique, technologique ou social.Face à ces transformations, les entreprises prennent progressivement conscience de l'inadaptation de certains modes de management, autrefois sources de performance. Se posent alors de nouvelles questions :* Comment s'adapter à un environnement imprévisible et en permanente mutation ?* Comment faire face à de nouveaux concurrents, venus de toute part et de plus en plus "agressifs" ?

L’Art d’avoir toujours raison La bibliothèque libre. Traduction Wikisource - Texte entier: HTML PDF Note : le manuscrit original ne comportait pas le titre et fut probablement écrit vers 1830. Douze choses que les introvertis aimeraient que vous compreniez PSYCHOLOGIE - En dépit des articles, des livres et des conférences qui leur sont consacrés, les introvertis — ou les gens que l’on qualifie de "réservés" — peuvent se sentir incompris dans une société qui valorise l’ouverture systématique aux autres. Nous avons passé en revue les points de vue des experts et les réactions des lecteurs du Huffington Post sur les principaux motifs d’incompréhension dont souffrent les introvertis. Voici quelques-unes des choses qu’ils aimeraient que tout le monde comprenne bien.

Biais cognitif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un biais cognitif est un mécanisme de la pensée, cause de déviation du jugement. Le terme biais fait référence à une déviation systématique par rapport à la réalité. L'étude des biais cognitifs fait l'objet de nombreux travaux en psychologie cognitive, en psychologie sociale et plus généralement dans les sciences cognitives.

Related: