background preloader

Surréalisme

Surréalisme

http://www.le-surrealisme.com/

Related:  mamiecelesteCourants artistiquesDadaïsme & SurréalismeHistoire des ArtsLes arts en général

La renaissance Le courant renaissance couvre une période longue de deux siècles durant lesquels la peinture s’exprime différemment selon la région, l’école picturale ou encore le contexte politico-social. Ce vaste mouvement est généralement divisé en trois périodes : la première renaissance (1400 - 1500), la renaissance classique (1500 - 1520) et le maniérisme (1520 - 1600). Le nouveau style s’impose d’abord en Italie dès le XVe siècle. La découverte de l’Amérique en 1492 dévoile un monde beaucoup plus vaste que ce que l’on croyait et excite la convoitise et l’ambition des monarques des grands Etats européens, devenus titulaires d’un pouvoir de plus en plus centralisé. Le pape n’est plus le chef spirituel auquel on vouait une allégeance aveugle mais devient un concurrent que l’on cherche à s’allier ou au contraire à soumettre.

Cubisme 2 Picasso : des formes inédites Le cubisme est un mouvement qui naît avec le tableau de Pablo Picasso « Les Demoiselles d’Avignon » (New York, MOMA), terminé en 1907. En cherchant à résoudre le problème du clair-obscur, Picasso remplace les zones d’ombres par des grandes lignes parallèles. Ces innovations, qui allaient à l’encontre de toutes les conventions académiques du XXe siècle naissant, ont ému de nombreux contemporains du peintre. Durant l’hiver 1907-1908, Braque, qui avait vu ce tableau à l’atelier de Picasso, s’engage sur la même voie avec le « Le Grand nu ». Désormais, et ce jusqu’en 1914, les deux artistes vont partager un langage neuf.

Centre POMPIDOU - Le Surréalisme > English text UN MOUVEMENT, UNE PERIODE Dossiers pédagogiques sur les collections du Musée national d'art moderne Genèse de l'Art surréaliste Art Abstrait Ce dossier s’inscrit dans une série: "Un mouvement, une période", qui sera régulièrement augmentée dans cette partie du site. Réalisés autour d’une sélection d’œuvres des principaux mouvements ou tendances représentés dans les collections du Musée national d’art moderne, ces dossiers s’adressent à tous ceux (enseignants ou responsables de groupe en particulier) qui souhaitent préparer leur visite au Musée. Leur objectif pédagogique est de faciliter l’approche et la compréhension de la création du 20e siècle.

Analyse d'une oeuvre de Georges Braque Analyse d'un collage cubiste par Tristan Trémeau L'analyse des collages cubistes par les historiens de l'art est souvent limitée à l'identification des objets à partir d'indices délivrés par des formes partielles ou synthétiques (les courbes d'une guitare, la volute d'un violon) et les papiers collés : un fragment de journal représenterait de façon métonymique un journal, un papier faux bois évoquerait le matériau d'une guitare ou une table. Ces éléments se conjuguent dans Guitare (Petit Éclaireur) de Braque mais n'assurent aucune perception réaliste et stable des objets et de l'espace. Les papiers semblent disposés de façon assez autonome par rapport au dessin, qui lui-même n'impose aucune certitude quant aux objets représentés. Une autre approche de cette oeuvre peut donc s'élaborer à partir d'une analyse formelle étayée par les interprétations des peintres abstraits russes Ivan Puni et Kazimir Malévitch.

Parcours : Renaissance italienne Alors que les grandes puissances d'Europe rivalisent pour contrôler l'Italie, les peintres italiens du XVe et du XVIe siècle élargissent le champ de la peinture occidentale. Les arts se développent dans un contexte politique particulier. L'Italie n'est pas unifiée et chaque prince, chaque famille qui règne sur une ville veut montrer sa splendeur, sa puissance. Les oeuvres, les grands chantiers tous liés à une commande sont là pour montrer la magnificence de leurs mécènes.

Art numérique L'art numérique, est-ce comme la photo numérique, la musique numérique, voire même la pédagogie numérique ? Regroupe t-on sous cette appellation une pratique finalement ancienne, améliorée sans être radicalement transformée par les outils et supports numériques ? Ou bien, comme la photo numérique, la musique numérique, voire la pédagogie numérique, l'art numérique ou net.art pour les initiés, a t-il repoussé les limites de l'art ? S'agit-il d'une création non de nouvelles oeuvres, mais de nouvelles formes d'art, dans la mesure où les TIC apportent avec elles des changements fondamentaux dans les manières de s'exprimer et, surtout, de faire société ? Vous le constatez, je n'ai pas choisi l'approche la plus simple, la définition en trois ligne à la manière du dictionnaire pour parler de l'art numérique. Une foule de références, et pas de définition simple

LE SURRÉALISME- site-magister e mot « surréalisme » a été choisi en hommage à Apollinaire. Celui-ci venait en effet de mourir (1918) et avait signé peu auparavant avec Les Mamelles de Tirésias un « drame surréaliste ». Depuis Alcools (1913), sa poésie aspirait par tous ses pores à l'esprit nouveau, comme ces deux poèmes le clament expressément : Cet esprit nouveau est ce que la jeune génération issue du cataclysme de la Première guerre a décidé d'incarner sous le nom de Surréalisme. C'est dans son premier Manifeste qu'André Breton en propose la définition : Surréalisme, n. m. Automatisme psychique pur par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée.

Tardi et la grande guerre L’exposition phare du 41e Festival est aussi un événement d’actualité : Tardi et la Grande Guerre donne le coup d’envoi des commémorations du centenaire de 14-18, tout en célébrant l’un des plus grands auteurs de la bande dessinée contemporaine. © JacquesTardi - Casterman Hanté depuis toujours, à travers son histoire familiale et son parcours d’artiste, par la dimension effroyable de la Guerre de 1914 – 1918, cette « Grande Guerre » qui devait être la « Der des der » pour tout ceux qui l’avaient vécue dans leur chair ou même seulement approchée, Jacques Tardi a commencé voilà presque quarante ans à en faire la matière d’une partie significative de son oeuvre.

La Vision de Bacchus - Jean Dytar (cliquez sur l’image pour voir la couverture en plus grand) « Seriez-vous capable d’incarner, par les pouvoirs de la peinture, la grâce absolue d’un être ? » Venise, 1510.

Related:  blondelgodquinArts appliqués