background preloader

Chaque nuage, si noir soit-il, a toujours une face ensoleillée, tournée vers le ciel

Chaque nuage, si noir soit-il, a toujours une face ensoleillée, tournée vers le ciel
Related:  courants d'air et courants d'eau

Weather goes haywire over Europe: scientists baffled by erratic swings of jet stream Baffled? They are not baffled at all. It’s true the models are kind of simple, but the wavy jet is easy to explain. Greenman3610 on Youtube (Climate Denial Crock of The Week) and The Yale Climate Forum both demonstrate what’s happening. This is exactly what happened to the USA last March, too…..remember? As the Arctic warms, the thermal incline between the Tropic and the Arctic becomes smaller (the temps get closer together). This year, we have the additional **natural variation** of Negative Arctic Oscillation, which is their fancy of way of saying the wind is blowing the other direction around the pole. You’ve documented these changes exceedingly well, Alvin, which is why I come here all the time! I’ll close with: “Welcome To The Rest of Our Lives”

Photos du journal Le vortex polaire, clé de la vague de froid aux États-Unis Chicago figure parmi les villes les plus touchées par la vague de froid. Les écoles sont fermées et les ours polaires ont été enfermés dans les abris des zoos. © edward stojakovic, Flickr, cc by 2.0 Le vortex polaire, clé de la vague de froid aux États-Unis - 2 Photos Tandis que la France fait face à un hiver particulièrement doux, la côte est des États-Unis est plongée dans un air glacial, avec à New York une température qui avoisinait les -15,5 °C mardi 7 janvier. Cette configuration atmosphérique est classique. Mais en ce mois de janvier 2014, le vortex se trouvait entre le nord du Groenland et l’île de Baffin. Sur cette carte, on peut observer la vitesse des vents à 500 hPa, observés le 7 janvier 2014, avec en violet les régimes de vents les plus rapides. Le courant-jet évacue l’air froid, qui paralyse les États-Unis, par l’Atlantique et remonte jusqu'à l'île de Terre-Neuve. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

La saison des tornades est commencée » Conseils pour être en bonnes mains » Allstate Allstate encourage les Canadiens à se préparer Toronto, le 10 mai 2011 — Quel que soit votre lieu de résidence, une catastrophe peut survenir à tout moment. Bon nombre de Canadiens ne réalisent pas que le Canada, avec une moyenne de 80 tornades par année, est le deuxième pays le plus touché par ce type de sinistres à l’échelle mondiale. Au Canada, la saison des tornades s’étend de mai à septembre, juin et juillet étant les mois où l’on en dénombre le plus. Allstate du Canada, compagnie d’assurance souhaite que vous soyez en mesure d’affronter ces tempêtes imprévisibles. « En vous préparant à une situation de tempête, vous contribuerez à protéger votre maison et toute votre famille. Les Ontariens peuvent minimiser les dommages à leur propriété en suivant les conseils de sécurité et les recommandations indiqués sur le site conseilsenbonnesmains.ca. Protégez votre maison avant la tempête : Protégez votre famille durant la tempête : À propos d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance

PARTIR Vortex polaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vortex polaire sur le Québec et le Maine au matin du 21 janvier 1985 Un vortex polaire (ou tourbillon polaire[1],[2]) est un cyclone tenace de grande taille, localisé à proximité d'un pôle géographique d'une planète. Sur terre, les tourbillons polaires se produisent dans la haute et moyenne troposphère et dans la stratosphère[3]. Ils entourent les zones de haute pression polaires, se formant à la suite d'un front polaire. Vortex polaire sur Saturne Variations arctiques et antarctiques[modifier | modifier le code] Le vortex est plus puissant en hiver, lorsque le gradient de température est le plus raide, et il peut réduire considérablement voire disparaître en été. En hiver, un vortex polaire de faible activité a des conséquences sur une grande partie de l'hémisphère nord. Baisse de l'ozone[modifier | modifier le code] Les réactions chimiques associées au vortex polaire antarctique ont causé une forte chute de la concentration en ozone.

Arcus sur ligne de grain - Info - La chronique météo de Philippe Jeanneret De violents orages se sont produits le 18 juin dernier entre le Nord de la France, la Belgique et la Hollande. Evènement qui s’est caractérisé par la formation de lignes de grains, dont voici un cliché spectaculaire: il s’agit d’un arcus sur plusieurs étages, marquant la présence d’un front de rafales. Par quels mécanismes le phénomène s'opère-t-il? La circulation des vents à l’intérieur d’un nuage d’orage se caractérise par la présence de courants ascendants chauds, atteignant les 30 à 40 km/h en moyenne (jusqu’à 180 km/h dans les cas extrêmes) mais également par des vents descendants froids, appelés rabattants, de nature assez variable d’une situation à l’autre. Le front de rafales délimite cet air froid descendant de l’air ambiant - chaud et humide - qui se trouve à l’avant du nuage (à ne pas confondre avec l'air chaud qui circule dans le courant ascendant à l’intérieur de ce dernier). Philippe Jeanneret avec le concours de Dean Gill et d’Olivier Duding de Météosuisse

Souriez, vous êtes filmés ! Vague de froid aux Etats-Unis : qu'est-ce que le vortex polaire ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Audrey Garric Les Etats-Unis continuent de geler. Inédite depuis vingt ans, une vague de froid exceptionnelle paralysait toujours, mardi 7 janvier, le centre, le nord et l'est du pays. Comment expliquer la vague de froid qui s'abat sur l'Amérique du Nord ? Christophe Cassou : Ce phénomène s'explique par un déplacement du vortex polaire. Quand le vortex polaire et le Jet Stream se renforcent, en hiver, ils peuvent présenter un caractère chaotique : ils forment des méandres qui peuvent descendre très au sud. Le Jet Stream s'accompagne de dépressions sur sa « rive gauche » (que l'on retrouve actuellement sur le Québec et les Grands Lacs) et d'anticyclones, sur sa « rive droite », localisés au-dessus de la Californie et au large des côtes est des Etats-Unis. Peut-on expliquer ces oscillations du vortex polaire ? On ne sait pas expliquer les causes de l'instabilité du vortex polaire et du Jet Stream.

Des tempêtes menacent actuellement les côtes françaises -- Changements Terrestres © FRED TANNEAU/AFPTempête sur le phare du Guilvinec en décembre 2011 Les autorités observent avec attention le trajet des dépressions tropicales, dont certaines pourraient arriver sur l'hexagone. Les estimations de l'activité cyclonique en Atlantique ont d'ailleurs été revues à la hausse. La France n'est pas à l'abri d'une forte tempête. La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), l'organisme de météo américaine, a d'ailleurs revu à la hausse son estimation de l'activité cyclonique en Atlantique pour cette saison 2012. Les cyclones Isaac et Ernesto ont été à l'origine d'importants dégâts entre les Caraïbes et le golfe du Mexique. Cette inquiétude n'était pas infondée. La barrière anticyclonique des Açores «Ce type de situation reste rare, explique Eric Mas. Une dépression tropicale naît donc à proximité des tropiques et commence sa route vers l'ouest, parfois jusqu'aux Antilles. Si le virage est serré, sa route passe alors dans le sud de l'anticyclone des Açores.

Chansons : Il suffit d'une larme The Big Chill: unusual stratospheric phenomenon is bringing frigid cold to U.S Unusual, unprecedented, extreme, record breaking. The new norm. Here in Australia the Bureau of Meteorology actually had to design a deeper purple colour for their temperature maps and we have been warned this heat is set to intensify and continue. According to a peer-reviewed study by the Australian-based Global Carbon Project, global average temperatures are on a trajectory to rise a further four to six degrees by the end of this century, with that rise felt most strongly over land areas. “Those of us who spend our days trawling – and contributing to – the scientific literature on climate change are becoming increasingly gloomy about the future of human civilisation,’’ said Liz Hanna, convener of the human health division at the Australian National University’s Climate Change Adaptation Network. ‘‘We are well past the time of niceties, of avoiding the dire nature of what is unfolding, and politely trying not to scare the public. Peace

Soriah de Mandal'Âme

Related: