background preloader

Fondation Magritte

Fondation Magritte

Techniques surréalistes de création : dessin automatique, collage, frottage, grattage, fumage, décalcomanie et cadavre esquis Les surréalistes ont inventé ou utilisé un certain nombre de techniques artistiques. J’ai déjà parlé du jeu du cadavre exquis . En voici quelques autres Le dessin automatique (automatic drawing) est une variante de l’écriture automatique. L’artiste prend une feuille de papier. Cette pratique peut aussi de nos jours être mise en oeuvre avec la souris d’un ordinateur André Masson – Dessin automatique Le collage utilisé essentiellement par Max Ernst. Max Ernst – Une semaine de bonté – Collage Le frottage inventé en 1925 par Max Ernst (1891-1976). Max Ernst – Foret et soleil – 1931 – Frottage sur papier Le grattage pratiqué par le peintre espagnol Estaban Francès. Esteban Frances – Alambradas – Grattage Le fumage mis au point en 1937 par Wolfang Paalen. Wolfgang Paalen Orage magnétique La décalcomanie utilisée dans l’art par Oscar Dominguez en 1936. Oscar Dominguez – Décalcomanie Cette entrée a été publiée dans Techniques création & reproduction.

Liberté couleur d'homme (André Breton) Dada ? C’est quoi ? | EnvrAk Dada ? Mais c’est quoi ? La révolution est en marche Dada… signe de ralliement, mot-étendard qui rassemble derrière lui une génération d’artistes lassés des drapeaux. A la source de la naissance de Dada, la première Guerre Mondiale, un homme et une légende largement alimentée postérieurement. Nous sommes à Zürich en 1915, îlot de paix dans une Europe déchirée par le tout premier conflit mondial, un poète, un Roumain : Tristan Tzara, horrifié par les ravages de la guerre et par son absurdité, ainsi que plein d’espoir pour un renouveau de l’art, entraîne avec lui nombre d’autres artistes. Affiche Dada au Japon Dada… un nom comme ça, ça ne s’invente pas ! Quoique… Une véritable légende est née autour de la création de ce nom. Photo de Man Ray de la joyeuse bande dadaïste Tristan Tzara, la pierre d’angle du mouvement Ce jeune poète a 19 ans lorsqu’il décide de quitter sa Roumanie natale pour poursuivre ses études à Zurich. Photo de Tristan Tzara 1918 : Dada se manifeste Affiche du Manifeste, 1918

Le Marquis de Sade Trois clés pour comprendre l'œuvre d'Alberto Giacometti Partager De ses sculptures, on ne retient généralement que des formes humaines longilignes quasi abstraites, indéchiffrables. Alberto Giacometti (1901-1966) a passé sa vie à dépouiller ses œuvres, à effacer inlassablement les signes permettant de les identifier. C’est ce qui rend son art si universel et si difficile à cerner. Une grande exposition qui réunit du 9 mars au 9 juin au musée de Grenoble plus de 70 œuvres (peintures, sculptures, photos…), dont de nombreux prêts exceptionnels de la Fondation Giacometti, permet de mieux comprendre sa démarche. L'événement se concentre sur les vingt dernières années de la vie de l'artiste suisse, les plus productives, qui ont aussi donné naissance à ses œuvres les plus connues. Des œuvres comme emprisonnées Dans les premières salles, on découvre un des fils rouges de sa création : ses peintures et sculptures sont enfermées dans des cadres ou des "cages". Mais les cages n'apparaissent pas exclusivement dans la sculpture de l'artiste.

Surréalisme | mouvement artistique surréaliste LE SURRÉALISME- site-magister e mot « surréalisme » a été choisi en hommage à Apollinaire. Celui-ci venait en effet de mourir (1918) et avait signé peu auparavant avec Les Mamelles de Tirésias un « drame surréaliste ». Depuis Alcools (1913), sa poésie aspirait par tous ses pores à , comme ces deux poèmes le clament expressément : Cet esprit nouveau est ce que la jeune génération issue du cataclysme de la Première guerre a décidé d'incarner sous le nom de Surréalisme. C'est dans son premier Manifeste qu'André Breton en propose la définition : Surréalisme, n. m. Questions : Les textes : – Repérez dans le texte d'André Breton comment la part donnée au hasard se mêle à celle de l'expérimentation quasi scientifique sur le langage (Breton précise peu après que cette entreprise « peut passer pour être aussi bien du ressort des poètes que des savants »). – Le poème d'Aragon est bâti sur la métaphore filée de la chasse ou de la conquête : pourquoi ? 2. Questions : 3. 5.

Sites consacres au surrealisme Cette page de liens, conçue en 2005 par Joseph Fahey, n'est pas exhaustive. Si vous connaissez un site qui devrait figurer sur cette page, n'hésitez pas à nous le signaler, à l'adresse suivante : Henri BEHAR La dernière mise à jour date du 28 août 2008. Depuis la version initiale, certains sites ont disparu, d'autres sont devenus payants, etc. Accueil Le surréalisme en général [haut] Bien que consacré aux manifestations actuelles revendiquant le surréalisme, ce site contient aussi des ressources sur le surréalisme en général. Chronologie du surréalisme sur Wikipédia: Dans le cadre des Amphis de France 5, une visio-conférence de Jean-Claude Silbermann. Site des éditions Hermaphrodite consacréà Panique, avec de nombreux textes et photographies. Sites conscacrés à des auteurs [haut]

Entrées sur Eluard. « Les Mains libres », de Paul Éluard et Man Ray Quelques mots et définitions pour entrer dans la poésie d’Eluard et dans l’univers de Man Ray, pour saisir les aspects communs de leur travail. D’Amour à Facile, Mains libres ou Mains levées, et Surréalisme, une tentative de mise en évidence de ce qui passe de l’un à l’autre, du photographe et peintre au poète, comment ils empruntent à la grammaire de la danse et de la mode, à l’époque même, avant de lui restituer son sens dans une œuvre intuitive. • Les quarante entrées : Amour : La grande affaire d’Eluard, même si l’on ne peut réduire son œuvre à ce seul thème. Deux déclarations sincères et personnelles, deux aveux, paraissent cependant: « si ce que j’aime m’est accordé / je suis sauvé // si ce que j’aime se retranche / s’anéantit / je suis perdu (Femme portative) et il n’a pas tout son cœur // / j’ai si souvent senti que j’étais partagé / femme habillée et mâle dépouillé / que je ne sais si j’aime ou si je suis aimé » (« L’apparition »). Robert Desnos Dali, Gala, Eluard et Nush en 1931

Related: