background preloader

Web profond

Web profond
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec darknet. Ne pas confondre[modifier | modifier le code] Ressources profondes[modifier | modifier le code] Les robots d'indexation sont des programmes utilisés par les moteurs de recherche pour parcourir le web. Afin de découvrir de nouvelles pages, ces robots suivent les hyperliens. On peut classer les ressources du web profond dans une ou plusieurs des catégories suivantes : contenu dynamique ;contenu non lié ;contenu à accès limité ;contenu de script ;format non indexable. Voir aussi la section raisons de la non-indexation qui donne plus de précision. Taille[modifier | modifier le code] Une étude de juillet 2001 réalisée par l'entreprise BrightPlanet[1] estime que le web profond pouvait contenir 500 fois plus de ressources que le web indexé par les moteurs de recherche. Web opaque[modifier | modifier le code] Une partie très importante du web est théoriquement indexable, mais non indexée de fait par les moteurs.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Web_profond

Related:  Réseaux alternatifs et deep webWEB INVISIBLERéseauxInternet : War ZoneDarknet

Darknet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un darknet (parfois appelé réseau friend-to-friend (F2F) : ami à ami) est un réseau privé virtuel dont les utilisateurs sont considérés comme des personnes de confiance. La plupart du temps, ces réseaux sont de petite taille, souvent avec moins de dix utilisateurs chacun. Darknet, la face cachée d'Internet Le site Silkroad, sorte d’Amazon de la drogue, et le site pédophile Lola City avaient ceci en commun : tous deux hantaient la sphère du Darknet. Aujourd’hui, Silkroad est fermé (février 2011) et Lola City a reçu la foudre du collectif Anonymous, qui a identifié 1589 pédophiles qui se connectaient sur ce site pédophile. Ces affaires ont permis de médiatiser l’existence de ce fameux « Darknet », la sphère d’Internet qui n’est pas référencée et donc inaccessible par les moteurs de recherche comme Google. Difficile d’évaluer la taille de cet Internet parallèle, mais, à l’image de l’iceberg, il représente sans doute la face immergée de la Toile. Pour accéder à ces pages fantômes, il existe plusieurs moyens. On peut passer par des forums de discussion, dans lesquels il faut souvent être introduit par quelqu’un d’autre.

BASE (moteur de recherche) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. BASE est un moteur de recherche développé dans le cadre du projet Open Archives Initiative par l'Université de Bielefeld (Allemagne). Il est fondé sur la technologie Fast Search & Transfer (en), et a contribué au projet européen Digital Repository Infrastructure Vision for European Research (en) (DRIVER). BASE effectue l'indexation automatique des bibliothèques numériques utilisant le protocole Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting (OAI-PMH). Il se distingue d'autres moteurs de recherche par sa spécialisation universitaire, la capacité de trouver des ressources appartenant au Web profond (ou Web invisible, non indexé par les moteurs commerciaux), l'utilisation de la recherche plein texte et la présentation des résultats de recherche accompagnés des données bibliographiques.

Tor (réseau) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Tor. Le projet Tor reçoit le prix du logiciel libre 2010, dans la catégorie projet d’intérêt[9]. Le nom Tor est capitalisé comme un nom propre, bien qu'il s'agisse originellement d'un acronyme pour The onion router[10],[11], littéralement « le routeur oignon ». Tor est utilisé pour se protéger contre une certaine forme de surveillance sur Internet, connue sous le nom d'analyse de trafic. Cette analyse est utilisée pour déterminer qui communique avec qui sur un réseau public.

Web surfacique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Web surfacique (ou visible, ou indexable) est la partie du World Wide Web qui est accessible en ligne et indexable par les robots d'indexation des moteurs de recherche généralistes (Google, Yahoo!, Exalead, etc.). Le fait qu'une page soit indexable n'induit pas forcément qu'elle a été indexée. L'indexation du Web demande en effet des quantités énormes de ressources matérielles. Le Web profond est souvent opposé à Web surfacique. Un documentaire sur la création d’un Internet alternatif et libre Internet étant devenu le média par excellence, permettant de se connecter facilement et rapidement avec ses contacts et de donner la parole aux gens du peuple qui n’ont pas accès aux tribunes classiques des médias, le réseau des réseaux fait peur aux gouvernements, qui n’ont pas l’habitude de devoir gérer des pays avec cette nouvelle forme de contre-pouvoir qui donne la parole à tous. Puisqu’il est très facile pour des institutions politiques de faire pression sur des médias classiques et sur les fournisseurs d’accès à Internet pour obtenir des informations sur certains trublions du Web ou pour les censurer, des hackers ont décidé de monter leur propre réseau alternatif, permettant un partage total de l’information. Voici leur histoire : Free the Network raconte l’histoire de passionnés qui ont décidé de changer les manifestations en apportant des moyens de communication modernes et non-censurés pour les manifestants, notamment pour l’opération Occupy Wall Street.

Le web profond ou web invisible Web Profond ou Invisible Je viens de lire un article sur le web profond, ou web invisible qui tel un iceberg dérivant dans l’antarctique fait apparaitre 20 à 25% de sa masse quand près de 75 à 80% restent cachés sous la ligne de flottaison. Du coup, je suis allé fouiner un peu et je suis allé de découvertes en découvertes. Je savais que le Web tel qu’il apparait n’était qu’une partie d’un tout, mais les articles que j’ai parcouru m’ont fait découvrir une réalité que je ne connaissais pas. Comme quoi, on apprend tous les jours ! Les firewalls : Réseau Les firewalls logiciel Elément important de la protection d'un PC, il peut être utile de relativiser les choses en indiquant qu'un pare feu logiciel est aveugle dans certains cas, présence de connexions via un VPN, le réseau commuté (DFÜ), un outil tel que Teamviewer, en outre, si vous avez un seul PC sur votre réseau, il est possible de ne se contenter que du seul pare feu matériel de votre box, le filtrage en sortie étant un avantage très relatif. Alors lequel choisir ? Les pare feu de suite antivirus Si vous êtes l'heureux possesseur d'une licence Kaspersky, G data ou Bitdefender, on peut voir sur un test de ce site que vous avez fait le bon choix... « antivirus », mais si vous avez choisi la suite, qu'en est il du pare feu ?

.onion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les adresses dans le pseudo-domaine .onion sont des chaînes de caractères sans signification, générées automatiquement à partir d’une clef publique lors de la configuration d’un service caché sur le réseau Tor. Portail d’Internet

World Wide Web Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le World Wide Web (WWW), littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », communément appelé le Web, et parfois la Toile, est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet. Le Web permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites. L’image de la toile d’araignée vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles[note 1]. Le Web n’est qu’une des applications d’Internet[1] ; distincte d’autres applications comme le courrier électronique, la messagerie instantanée, et le partage de fichiers en pair à pair. Le Web a été inventé par Tim Berners-Lee plusieurs années après Internet.

Le système d'exploitation du réseau TCP/IP Un système d’exploitation de réseau — souvent appelé un NOS (Network Operating System) contrôle les interactions entre toutes les machines du réseau. Le NOS est responsable pour diriger l’information qui est envoyée sur un réseau (par coaxial ou cable croisé). Il gère le gateway par lequel les données d’une machine sont compressées et envoyées, aussi bien que ce qui se passe quand plusieurs machines envoient l’information en même temps. Darknet : immersion en réseaux troubles - L'actu Médias / Net Monde parallèle aux contours infinis, ce Web bis anonyme où le pire côtoie le meilleur nourrit tous les fantasmes. Bienvenue dans le Darknet. Depuis Galilée, on sait que la Terre est ronde. Mais Internet ? On le sait protéiforme, on l'imagine infini. On connaît moins son ultime frontière, son dernier péage avant le néant ou, plutôt, le grand n'importe quoi : une zone non cartographiée, hors de portée des radars, et qu'on appelle communément le « Darknet ».

Serveurs d'entreprises : Windows ou Linux ? Déployer son réseau informatique suppose souvent pour les entreprises de choisir entre Windows ou Linux en matière de systèmes d'exploitation pour serveurs. Il existe plusieurs différences notables entre les 2 systèmes, susceptibles d'orienter le choix des entreprises. 1. Open Source contre propriétaire

Related: