background preloader

Zone 51

Facebook Twitter

Le colonel Corso et Roswell. Après la retranscription d'une conférence devenue "culte" du non moins "culte" Phil Schneider ayant pour sujet la base secrète de Dulce, nous continuons dans le même registre des bases souterraines avec l'archi célèbre Area 51, l'Aire 51 connue également sous les appellations de Dreamland, Paradise Ranch, Watertown ou encore Groom Lake et Papoose Lake (des noms de deux des lacs salés qui se trouvent au cœur de ce désert militaire des plus inhospitaliers qui jouxte la très célèbre Death Valley).

Le colonel Corso et Roswell

Doc 2015 _ Le mystère des Ovnis Technologie extraterrestre, Preuves et Révélations_ en français. Dossiers OVNI - 01 : La Zone 51 (FR) Zone 51 Que s'est il passé dans la zone la plus secrète de l'armée américaine. Doc Zone 51 Quand les Mig voler devoilent leurs secrets. OVNI Révélation ZONE 51 - S-4 (Fevrier 2013) Retour sur la zone 51_ Part 1/4. Documentaire Secrets Mysteres FR La ZONE 51.

Ovnis et Zone 51 - Bob Lazar n'aurait pas tout inventé. A la fin des années 80, Bob Lazar, qui se présente comme un scientifique ayant travaillé pour des laboratoires secrets du gouvernement US, a "révélé" que les autorités américaines détenaient des technologies extraterrestres. 25 ans plus tard, un témoin viendrait enfin confirmer une partie de ses assertions...

Ovnis et Zone 51 - Bob Lazar n'aurait pas tout inventé

Bob Lazar est l’un des prétendus lanceurs d’alerte les plus connus du milieu ufologique. Cet homme de 56 ans, qui se présente comme un ingénieur et scientifique de haut niveau, assure avoir travaillé dans le « Secteur 4 », un centre ultra-secret situé à Groom Lake, un lac asséché situé à quelques kilomètres de la légendaire Zone 51. Là, il aurait assisté à des travaux de rétro-ingénierie menés sur des engins extraterrestres récupérés par les autorités américaines.

Mais aucun élément concret n’est venu étayer ses révélations et nul n’est parvenu à retrouver une trace de sa présence au California Institute of Technology et au MIT où il assure avoir obtenu ses diplômes. Ovnis et extraterrestres de la base de Dulce révélés par un scientifique désormais en fuite. Rédigé par admin | Classé dans : Mystère, Ufologie Dulce, au Nouveau Mexique, est une ville de taille relativement modeste à deux kilomètres de la réserve d’indiens Apaches de Jicarilla.

Ovnis et extraterrestres de la base de Dulce révélés par un scientifique désormais en fuite

AREA 51: 'I see aliens and was abducted at top-secret US military base' Warning signs around Area 51 with Mike Oram (inset) Mike Oram who has penned the kids' books The Strange World of Jimmy Hayes and The Zen of Ben claims he and wife Fran Oram were "taken" when they visited the mysterious US military top secret base Area 51 in Nevada.

AREA 51: 'I see aliens and was abducted at top-secret US military base'

Mr Oram told a conference to commemorate the 50th anniversary of the Warminster mass UFO sightings he was a so-called alien contactee. In 1965 the Wiltshire country town made global headlines and became a destination for UFO hunters following a huge amount of sightings of flying saucers, lights and eerie noises that "stopped cars" and "killed birds". Mr Oram, a speaker at the commemorative event, said: "I have had contact since I was a child and it still goes on.

" EXCLUSIVE: British Area 51? Claims secret ALIEN research base uncovered in Farnborough. Googlemaps•YouTube•BEAMS•QINETIQ Signs from above: The Qinetiq site, and insets Aboriginal art and the Farnborough flying saucer.

EXCLUSIVE: British Area 51? Claims secret ALIEN research base uncovered in Farnborough

AREA 51 EXISTE, UN OFFICIER DE L'ARMEE DE L'AIR S'EN EST APPROCHE. La zone 51 existe bien, un officier de l'Armée de l'Air le confirme Ce genre de nouvelle a de quoi surprendre.

AREA 51 EXISTE, UN OFFICIER DE L'ARMEE DE L'AIR S'EN EST APPROCHE

Un officier de l'armée de l'air qui connaît "Area 51" et qui le dit! Mais comment est-ce possible? En fait, tout cela est très simple, il participait avec d'autres, et avec leurs appareils, à l'exercice "Red Flag" sur une base de l'US Air Force voisine. Tous les ans, les nations occidentales participent à cet exercice d'attaque et de défense grandeur nature, l'un des plus sophistiqués qui soit, et qui se déroule autour de la base aérienne de Nellis (Nellis AFB), dans les déserts de l'Ouest américain.

Cette année, l'armée de l'air Française avait expédié à Nellis plusieurs appareils Mirage F1CT et Mirage 2000D, le tout accompagné d'avions ravitailleurs C-135FR. Arrivés Nellis, les pilotes ont été informés des procédures de sécurité - on ne met pas plus de 80 appareils militaires en l'air sans y penser! Le savoir perdu des anciens: Le colonel WILSON : de Wackenhut à Majestic 12, une odyssée entre mysticisme, effroi et OVNIS. Nouvel épisode dans notre rubrique de "ces hommes qui en savaient trop", un grand classique, l'entretien de feu (comme par hasard) le Colonel Steve Wilson, retraité de l'Air Force à l'époque (en 1997 peu avant son décès) où il accorda une interview au Dr Richard Boylan, psychologue, hypnothérapeute qui s'est spécialisé dans les affaires d'abductions.

Le savoir perdu des anciens: Le colonel WILSON : de Wackenhut à Majestic 12, une odyssée entre mysticisme, effroi et OVNIS

Wilson - à l'instar de David Adair et d'autres témoins du même acabit - a une histoire personnelle étonnante : sorte d'autodidacte surdoué, l'intéressé s'est héroïquement illustré pendant la guerre de Corée où il a été fait prisonnier de guerre puis au Viêt-Nam. Il a connu ses premières "rencontres extraterrestres" pendant des phases de combat et affirme avoir été métamorphosé par ces expériences. Raison pour laquelle il est vite repéré et courtisé par d'étranges individus des services secrets.

Sur son lit de mort, un scientifique de la Zone 51 déclare que les extraterrestres existent – et dit qu’ils « sont amicaux et ont les doigts longs » Sur son lit de mort, un scientifique de la Zone 51 déclare que les extraterrestres existent – et dit qu’ils « sont amicaux et ont les doigts longs » 99Share34 4 40.1KShare6 Un scientifique mourant a fait une étrange vidéo sur son lit de mort, en déclarant qu’il sait ce qu’il se passe à la mystérieuse Zone 51 dans le Nevada – et déclare que la technologie récupérée des soucoupes volantes va à la firme de défense Lockheed Martin.

Sur son lit de mort, un scientifique de la Zone 51 déclare que les extraterrestres existent – et dit qu’ils « sont amicaux et ont les doigts longs »

Boyd Bushman a fait des révélations dans une vidéo enregistrée juste avant sa mort en Août – avec des photos d’extraterrestres qui selon lui, ont été prises avec des appareils photos jetables dans les installations militaires américaines. Bushman était un chercheur pour Lockheed Martin, avec un certain nombre de brevets à son actif – bien que certains détails de sa biographie sont contestés. « Je suis allé dans la zone 51 » et « les extraterrestres existent » a dit l’Administrateur de la NASA. « Je suis allé dans la zone 51 » et « les extraterrestres existent » a dit l’Administrateur de la NASA 54Share30 0 4901Share5 De telles allégations n’auraient jamais fait surface une décennie plus tôt.

« Je suis allé dans la zone 51 » et « les extraterrestres existent » a dit l’Administrateur de la NASA

En conséquence, beaucoup d’entre nous se demandent si la NASA se prépare à une divulgation comme aucune autre. A chaque fois que le mot ‘extraterrestre’ est mentionné, la confirmation officielle est difficile à trouver. Zone 51. Le nom de « Zone 51 » est celui qui a été attribué par l'United States Atomic Energy Commission au secteur contenant une base de l'US Air Force appartenant au complexe de Nellis, située à côté du lit asséché du lac Groom au Nevada.

Zone 51

Par extension, le terme est souvent utilisé pour désigner la base elle-même (ou d'hypothétiques autres bases secrètes souterraines cachées sur le même territoire). Image satellite de la base et de ses environsImage : NASA. « Je suis allé dans la zone 51 » et « les extraterrestres existent » a dit l’Administrateur de la NASA. Sur son lit de mort, un scientifique de la Zone 51 déclare que les extraterrestres existent – et dit qu’ils « sont amicaux et ont les doigts longs » Close Encounter With the Mysterious Cammo Dudes of Area 51. Most people are familiar with the mysterious Men in Black who are believed to guard the secrets of UFOs and alien encounters. Visitors to Area 51 in Nevada occasionally see an equally mysterious group of guards known as the Cammo Dudes for their uniforms but not their friendliness. Zone 51.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis — aussi appelée Dreamland, Watertown, The Ranch, Paradise Ranch, The Farm, The Box, Groom Lake, Zone 51 A, Neverland ou encore The Directorate for Development Plans Area — où se trouve une base militaire dite secrète, testant entre autres des appareils expérimentaux. Elle est mentionnée pour la première fois sur des documents officiels américains déclassifiés en août 2013 décrivant les essais secrets de l'avion Lockheed U-2[1]. La CIA dévoile enfin la vérité sur la mystérieuse Zone 51. Les adeptes des théories de la conspiration vont être déçus : la zone 51 a servi aux tests du fameux avion-espion de la Guerre froide, et non à l'étude des petits hommes verts.

C'est un rapport officiel sur l'histoire du programme U-2 entre 1954 et 1974 rédigé par deux historiens de la CIA et récemment déclassifié qui lève le voile. Tout au long des 400 pages de ce rapport, pas une mention de l'extra-terrestre de Roswell, dont l'ovni se serait écrasé au Nouveau-Mexique en 1947 et qui, selon la légende, aurait été ensuite caché et étudié dans la Zone 51. En revanche, cette parcelle de désert du Mojave d'une vingtaine de kilomètres de long située au nord-ouest de Las vegas, est présentée comme le berceau de l'histoire de l'appareil de Gary Powers, le pilote abattu au-dessus de l'Union soviétique en 1960.