background preloader

Adolescence et motivation scolaire : une histoire compliquée

Adolescence et motivation scolaire : une histoire compliquée
Le manque de motivation pour le travail est une des grandes constantes de l’adolescence. Nos consultations sont pleines de ces garçons et de ces filles, qui, parfois de façon assez brutale, ne font plus rien ou presque… Il s’ensuit rapidement un fléchissement scolaire qui inquiète les parents. Désemparés, oscillant entre exaspération, punitions ou lâcher prise, ils viennent nous demander de l’aide. Bien sûr, il arrive que cette panne de motivation et ce fléchissement scolaire soient réactionnels à des événements extérieurs : maladie d’un parent ou de l’enfant lui-même, décès d’un proche, séparation parentale, rupture amoureuse ou d’amitié. Mais bien souvent ils s’inscrivent simplement dans un processus d’adolescence, caractérisé par les transformations corporelles de la puberté et les remaniements psychiques qui vont avec. La puberté le métamorphose. Pour tous, il s’agit de l’entrée dans une sexualité adulte possible, avec son cortège de doutes et d’angoisses. Mais ce n’est pas tout ! Related:  COACHING SCOLAIREmotivation

Dix conseils pour… Développer une bienveillance scolaire globale " À quelques exceptions près l’établissement scolaire est un univers pédophobe". Gilbert Longhi ne mâche pas ses mots et donne ici 10 conseils pour rendre l'Ecole bienveillante et respectueuse. " Le déficit de considération au détriment des élèves résulte souvent d’une kyrielle d’usages ne paraissant pas prêter à conséquence. Voici ses exemples extraits des travaux de l’Observatoire déontologique de l’enseignement (1) ". Lycée Emile Flamand …Les demi-pensionnaires patientent pour entrer au réfectoire tandis que les profs empruntent un raccourci qui les dispense de la longue file d’attente dans le froid, le vent et la pluie. École maternelle du Faubourg Saint-Jean… Par grand beau temps, les huit platanes de la cour de récré font une ombre centenaire réservée aux voitures des dames de service et des enseignantes… Les élèves passent leur récréation entre les véhicules avec interdiction de circuler en patinettes ou même de courir car ils risqueraient de rayer les carrosseries… Gilbert Longhi

Etudiants, et déjà usés psychologiquement « J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. » En 1931, Paul Nizan en avait fait l’incipit d’Aden, Arabie ; en 2013, beaucoup d’étudiants pourraient en faire la confidence. Les enquêtes de mutuelles, les sondages mettent régulièrement en relief ce constat : les étudiants vont mal. Aujourd’hui, un jeune sur deux accède à l’enseignement supérieur. « J’ai alors réalisé que ce milieu, si froid, n’était pas pour moi. » On est loin du « Vingt ans, le bel âge... » de Barbara. Dégoûtée, Inès n’avait dès lors plus qu’une idée en tête : fuir l’université de Strasbourg où elle faisait ses études de droit. Un étudiant sur deux s'estime « bon à rien » Tous les étudiants ne vivent évidemment pas des événements aussi dramatiques. Certes, il faut se méfier des enquêtes fondées sur le « déclaratif ». « Les dissertations finies à 4 heures du matin, c’est assez fréquent » « La génération des khâgneux désinvoltes » Mais aujourd’hui, c’est fini. Benoît Floc’h

Les cartes mentales source Eduscol Une présentation (Canopé Troyes) Voir le support de formation (Canopé Troyes) Des ressources Usages des cartes mentales dans l'enseignement (Eduscol)La carte heuristique, un outil pédagogique (Eduscol)Des scénarios pédagogiques qui utilisent les cartes heuristiques (Eduscol)Apprendre avec les cartes mentales (Canopé Besançon)Cartes mentales et documentation (SavoirsCDI)Les cartes heuristiques pour tous (conférence de L. Le Mind mapping Tony Buzan présente le mind map (vidéo Youtube)Initiation au Mind mapping (diaporama, C. Des logiciels Freemind Télécharger Didacticiel vidéo (académie de Besançon, Mission Tice) Prise en main du logiciel (Framasoft) Extension permettant de convertir des documents OpenOffice (ou LibreOffice) vers Freemind Freeplane Télécharger Créer une carte avec Freeplane (académie de Créteil) Tutoriel vidéo (YouTube, FenetresurWordpress) Xmind Télécharger Tutoriel, prise en main (académie de Rouen) Tutoriel animé (Bruno Parmentier) Des ressources pour trouver des images

Pédagogie ouverte et triangle de Houssaye J’ai cherché à voir quels liens on pouvait trouver entre la pédagogie ouverte et le triangle de Houssaye. Il me semble que l’on peut placer les sommet de l’un entre les lobes de l’autre. L’enseignant se retrouve ainsi entre transparence et la participation, l’étudiant entre la participation et la coopération et le savoir entre la coopération et la transparence. 1 – Enseigner Ce processus est associé à la transparence de la pédagogie ouverte. 2 – Former La relation entre l’enseignant et les apprenants est ici très axées dans une dimension ‘participative’ qui est un des axes essentiels de développement de nos sociétés : communautés de pratiques, d’apprentissage, démocratie participative, wirearchie, … autant de concepts qui se développent et auxquels il faut sensibiliser et former nos étudiants/élèves/apprenants pour qu’ils soient de véritables acteurs de la société. 3 – Apprendre Cette association du processus apprendre avec la coopération est critiquable parce que restrictif.

Motivation intrinsèque et extrinsèque - Deci Théorie de la motivation intrinsèque et extrinsèque Cette théorie, initialement présentée par Richard Deci en 1975 et enrichie par Deci et Ryan (1985, 2002), présente l’originalité par rapport aux précédentes théories, de distinguer deux types de motivation suivant qu’elle est "imposée" ou non La motivation intrinsèque : l’action est conduite uniquement par l’intérêt et le plaisir que l’individu trouve à l’action, sans attente de récompense externe. La motivation extrinsèque : l’action est provoquée par une circonstance extérieure à l’individu (punition, récompense, pression sociale, obtention de l’approbation d’une personne tièrce...). Ces deux types de motivations sont complétés par un troisième état : l’amotivation L’amotivation : l’individu a le sentiment d’être soumis à des facteurs hors de tout contrôle. Motivation et auto-détermination Echelle continue de régulation Motivation intrinsèque et extrinsèque Conséquences Applications sources et compléments :

Gestion de classe LA BALANCE ROBERVAL ET "L'ECHELLE DE LA COLERE" ou ... QUELQUES OUTILS POUR L’AUTORITE DU PROFESSEUR Bernard THERY, professeur (lycée St-Rémi, Roubaix.) et formateur à l’I.F.P., 60, bd Vauban, Lille. Remarques préliminaires : 1) Contrairement à ce que certains pensent ou prétendent, on peut, aujourd'hui comme hier, obtenir le silence dans une classe de collège ou de lycée. Pour avoir de l’autorité, il faut d’abord le ... Et pour le vouloir, il faut en comprendre les enjeux : permettre à tous, y compris aux plus faibles qui ont besoin de temps et de silence pour comprendre, de réussir. Il ne s’agit pas de transformer les classes en étouffoir, mais de créer un climat de travail, ce qui est de la responsabilité directe du professeur : "Le professeur a la responsabilité de créer dans la classe les conditions favorables à la réussite de tous" (Texte sur les "missions du professeur", B.O. n° 22 du 29 mai 1997) . Il ne suffit pas de le vouloir, il faut le DEMANDER. Accueil --- Menu

Motivation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement pour une activité précise. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l'intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu'à l'aboutissement ou l'interruption. Cette notion se distingue du dynamisme, de l'énergie ou du fait d'être actif. La motivation prend de nos jours une place de premier plan dans une organisation. Elle est déterminante pour la productivité chez les employés. Se manifestant habituellement par le déploiement d'une énergie (sous divers aspects telle que l'enthousiasme, l'assiduité, la persévérance), la motivation est trivialement assimilée à une « réserve d'énergie ». Mais plus qu'une forme « d'énergie potentielle », la motivation est une instance d'intégration et de régulation d'une multitude de paramètres relatifs aux opportunités d'un environnement et aux sollicitations d'une situation.

Mallette pedagogique Motivation et Estime de soi — Wikiversité Démunis face à un enfant non motivé?[modifier | modifier le wikicode] Vous vous demandez comment motiver davantage vos élèves ? Vous souhaitez les faire progresser ? La motivation et l'estime de soi sont deux facteurs fondamentaux à cette progression mais vous ne savez pas comment les développer ? Vous cherchez des solutions mais vous vous perdez pendant des heures de lecture sur internet ? Quelles postures adopter en tant qu'enseignant pour motiver ses élèves ? AccessiProf est un site gratuit et collaboratif fait par des enseignants pour des enseignants. Votre parcours dans la mallette[modifier | modifier le wikicode] Cette mallette numérique sur la motivation et l'estime de soi vous permettra de mettre en place rapidement des dispositifs dans vos classes afin d'aider ces élèves. Nous vous conseillons de suivre le plan proposé dans la mallette. Vous ne connaissez pas AccessiProf ? La rubrique Qui est la communauté AccessiProf ? La rubrique Comment contribuer vous aussi ? Lorraine, maman :

Des concepts de base en pédagogie Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Institut National des Sciences Appliquées Des concepts de base en pédagogie Navigation secondaire Rechercher Accès directs Navigation de la rubrique Décrochage scolaire : quels obstacles, quels leviers Le décrochage cognitif des élèves : un ancrage pour l'action des enseignants dès le premier degré Jacques Bernardin propose aux enseignants du premier degré de s'emparer de la question du décrochage cognitif des élèves, dès les petites classes, comme d'une préoccupation professionnelle forte, "afin d'éviter une disqualification qui est d'abord symbolique face aux savoirs mais qui a tôt fait de devenir identitaire, c'est à dire des enfants qui disent "je suis nul"." Voir la vidéo 1 de Jacques Bernardin (2min36) : Différenciations active et passive, malentendus sociocognitifs « Souvent l’école pêche par deux excès : d’un côté une réponse aux difficultés des élèves qui s’est traduite par une adaptation des tâches dans le sens de la simplification, de la fragmentation ou du surcroit d’aide qui, en fait, au lieu d’aider les élèves, vient enkyster et accroitre la différence par rapport aux autres élèves et donc participe à asseoir les difficultés alors même qu’on voudrait les résoudre.

Related:  PEDAGOGIE