background preloader

ALTET pedagogies de l apprentissage

ALTET pedagogies de l apprentissage
Méthodes d'hétéro structuration. Le savoir est structuré par les enseignants (exposé magistral ou interrogatif) aidés par des experts de la didactique, des agents extérieurs ou des dispositifs qui remplacent l'enseignant (EAO). Les enseignants (trans)forment l'être. Primat de l'action d'un agent extérieur, primauté de l'objet. Méthodes d'auto structuration. Elles privilégient l'activité constructive de l'élève (observation, invention…). Pour Louis NOT "L'enseignement se définit comme une réponse aux besoins de l'apprentissage". Jean HOUSSAYE, en référence au triangle pédagogique distingue trois processus : Le processus enseigner. Marguerite ALTET se réfère à un autre modèle que le triangle pédagogique selon elle trop figé sur un équilibre entre ses différents pôles. Courants pédagogiques et pédagogies de l'apprentissage. Le courant magistro-centriste. Le courant puero-centriste. Le courant socio-centriste. Le courant techno-centriste. Les pédagogies de l'apprentissage. B.F SKINNER.

http://seser.free.fr/ALTET%20pedagogies%20de%20l%20apprentissage.htm

Related:  Courants pédagogiques- Modèles apprentissageLangue française - enseignementConception pédagogiqueTICE_Pedagogiemethodes pédagogiques

les 3 princiapux modeles (intro synthétique, claire) Source: Arsac, G., Germain, G. & Mante, M. (1988). Problème ouvert et situation-problème. Lyon: IREM n° 64 (Institut de Recherche pour l'Enseignement des Mathématiques), Université Claude Bernard. Les trois modèles très succinctement décrits ci-dessous sont autant de manières d’envisager les processus d’apprentissage. Litterature au Cycle 3 28 idées pour la lecture au Cycle 3 Étudier un ouvrage de littérature à l'école élémentaire peut (doit !) se faire de différentes façons. Un modèle pour une intégration pédagogique des TIC efficace inShare40 La multiplicité des outils et la complexité des usages peuvent parfois constituer un frein pour une intégration pédagogique des TIC en classe. Ainsi, l’enseignant se trouve démuni pour intégrer les différentes technologies et outils dans le cadre de son enseignement. Pour accompagner les enseignants dans leur réflexion sur une intégration des TIC en classe, efficace et ayant un réel intérêt pédagogique, le spécialiste en éducation et consultant en TICE, Ruben Puentedura, a développé un modèle qui fait référence d’un point de vue théorique : le SAMR.

Enseigner les stratégies d'apprentissage... BARBEAU, D., MONTINI, A. et C. ROY. Sur les chemins de la connaissance, la motivation scolaire, Montréal, Association québécoise de pédagogie collégiale, 1997, 264 p. Le triangle pédagogique de Jean Houssaye - Réseau Canopé – Direction territoriale académies de Besançon et de Dijon Aller au menu Aller au contenu Haut de page Accueil > Accueil > Séminaires académiques > Séminaire de pilotage pédagogique 29 septembre 2010 > Partie 1 : Crise de l’école et pédagogie David KOLB – L’apprentissage par l’expérience David Kolb Je souhaite vous faire part de mon expérience suite à l’analyse des publications d’un auteur découvert durant mes études. J’avais préparé à l’époque un exposé sur David Kolb. Ce dernier a écrit une théorie à propos de l’apprentissage par l’expérience « Experiential Learning ». A travers cette théorie, David Kolb a souhaité mettre en avant le principe que l’être humain apprend par l’expérience. Il met en avant l’existence de plusieurs styles d’apprenant.

Numérique Éducatif Le modèle SAMR établi par Robert Puentedura peut-être particulièrement efficace aujourd’hui pour estimer l’impact des technologies numériques dans l’enseignement, à condition qu’il soit interprété, au plus près des intentions de l’auteur. Il peut-être résumé de façon visuelle par les 4 étapes ci-contre, il se lit de bas en haut. En partant d’une tâche donnée, on évalue l’impact de l’utilisation de la technologie en se référant aux 4 niveaux : soit la technologie permet une amélioration (niveaux 1 et 2), soit elle permet une transformation de la tâche (niveaux 3 et 4), laquelle transformation est – d’après Puentedura – source d’un meilleur apprentissage. Voici un exemple 0 : Tâche initiale : Repérer un lieu dans un atlas.

OCCE 26 - Printemps de l'Education - J Tardif / Apprentissage cognitif Note: Les principaux concepts exposés ici sont issus du livre du professeur Jacques Tardif intitulé Pour un enseignement stratégique, L'apport de la psychologie cognitive Logiques, 1992 L'APPROCHE COGNITIVE DE L'APPRENTISSAGE Pour les cognitivistes, l'enseignement-apprentissage est essentiellement un processus de traitement de l'information. En effet, «l'enseignant traite constamment un grand nombre d'informations: il traite des informations sur le champ de connaissances retenues à des fins d'enseignement; il traite des informations sur les composantes affectives de l'élève; il traite des informations sur les composantes cognitives de l'élève; ... il traite également des informations relatives à la gestion de la classe. L'élève traite également une multitude d'informations. Conception de l'enseignement Conception de l'apprentissage

Storytelling , raconter des histoires Je n’arrête pas de dire à mes étudiants (master métiers de l’enseignement et de la formation) et aux enseignants en formation continue que je rencontre : faites produire vos élèves, faites les écrire, produire du multimédia, il y a beaucoup d’outils qui le permettent assez facilement. Et n’ayez pas peur de les faire écrire pour le web : écrire pour le web, c’est écrire pour que tout le monde lise notre production, ce qui augmente d’autant l’exigence de qualité dans les contenus ("on ne va quand même pas raconter n’importe quoi, il faut que ce soit intéressant et valide au niveau des informations"), et la forme (qualité de la rédaction, niveau de langue, orthographe). Quand on les fait écrire pour le web, cette exigence devient plus évidente, moins plaquée ou imposée arbitrairement par le prof (aux yeux des élèves en tout cas).

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage.

La Fluence en CE1 Depuis la Toussaint, je me suis penchée sur le travail de la FLUENCE. La Fluence c'est la fluidité de lecture qui permet de lire à haute voix mais aussi d'accéder au sens du texte lu. Partant du principe que plus la lecture est Fluide mieux on comprend le texte, j'ai eu envie de me lancer avec mes CE1 (puis plus tard avec mes CP) La neuropédagogie : la gym du cerveau pour apprendre plus facilement Cela ressemble à une partie de colin-maillard, mais c’est un cours de lecture. A tâtons, ces élèves de maternelle apprennent à lire avec leurs doigts. En plus de leurs oreilles et de leurs yeux, ils utilisent le toucher.

Related: