background preloader

L'Holomatière, La conscience quantique et l'au-delà - Emmanuel Ransford

L'Holomatière, La conscience quantique et l'au-delà - Emmanuel Ransford
Related:  La quantique du coachingSciences - A Classer

La physique quantique Petit abrégé de physique quantique Par Thibault Verbiest L'article qui suit est une synthèse de nombreuses lectures sur la physique quantique. Il ne prétend nullement à l'exhaustivité, et d'ailleurs celui qui y prétendrait se prendrait pour Dieu... Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la compréhension du monde quantique (mais un physicien a dit un jour que celui qui dit comprendre la physique quantique n'a rien compris), nous ne pouvons que vous conseiller le film culte "What the bleep do we know ?" : C'est quoi un atome ? Qu'est-ce que l'atome? La plus petite partie de ce que nous appelons la matière est l’atome. Mais l’atome n’est pas « insécable », comme le pensaient les Anciens Grecs. Il est un assemblage de trois particules : les quarks up, les quarks down et l’électron. Ensemble, les protons et neutrons forment le noyau de l’atome autour duquel gravitent les électrons. Entre le noyau et les électrons, il y a un immense vide. Pourquoi la matière est-elle solide ? Et la lumière ?

Après l’intelligence artificielle, l’intelligence « étendue » Intervenant dans un débat en ligne du New York Times autour des enjeux de l’IA, Joi Ito (@joi), le directeur du Media Lab du MIT, expliquait que même très bien intentionné, l’usage des technologies peut mal tourner. « La majeure partie de la recherche en IA se concentre sur l’apprentissage profond : des ingénieurs « entraînent » des machines pour augmenter l’intelligence collective de nos gouvernements, de nos marchés et de nos sociétés ». Pour lui, plus que d’intelligence artificielle (IA), on devrait parler d’intelligence étendue (IE) pour évoquer cette forme appelée à devenir dominante de l’IA. Les algorithmes qui façonnent l’IE sont entraînés par des humains et peuvent de ce fait propager les mêmes biais qui ruinent la société, les perpétuant sous couvert de « machines intelligentes », à l’image des biais qui affectent les systèmes de police prédictive. Joi Ito dresse un constat d’échec. Devons-nous nous adapter à l’évolution technologique ? Mais pouvons-nous vraiment nous adapter ?

L'effet pyramide Nikola Tesla considérait la Terre comme l'une des plaques d'un condensateur, l'ionosphère constituant l'autre plaque. Des mesures récentes ont montré que le gradient de voltage entre les deux est de 400.000 volts. Fort de ce principe, il se disait capable, grâce à son invention, de fournir de l'énergie gratuite à quiconque, en quantité inépuisable, n'importe où sur terre. C'est pourquoi il avait fait construire un premier prototype, la tour de Wardenclyffe, dans lequel devait s'appliquer son fameux effet pyramide. De quoi s'agit-il au juste ? "Les lignes de force de la charge électrique plus les champs qui proviennent du soleil agissent sur les parois d'une pyramide. Le voltage du champ électrique augmente de 100 V par mètre. Tesla voulait que sa tour soit haute pour augmenter le voltage au sommet. Pour accentuer l'effet pyramide, il avait imaginé de donner à la tour la forme d'une pyramide octogonale coiffée d'une demie sphère. Ce gaspillage n'est pas limité à la tour Eiffel.

Introduction à NeuroQuantis | NeuroQuantis Albert est un Directeur général heureux… du moins, presque heureux… La compagnie à la tête de laquelle il a été nommé il y a maintenant quatre ans, La Belle Verte, compagnie spécialisée dans la vente de salades et de légumes en sachet, voit son chiffre d’affaire progresser d’année en année, grâce à l’ouverture de nouveaux marchés à l’étranger et à de larges campagnes publicitaires bien ciblées. Cependant, le conseil d’administration lui réclame encore plus de bénéfices, encore plus de profit… Un point le perturbe en particulier : l’augmentation croissante de dysfonctionnements au sein de l’entreprise, qui viennent de façon récurrente dérégler la machine et casser le rythme de production… — Ah, bonjour Peter, lança-il un jour à son bras droit alors que celui-ci passait dans le couloir. — Avec plaisir Albert. — OK, Peter… El Divino était un petit restaurant confortable et feutré, idéal pour s’entretenir de sujets délicats. Albert se tut. — Allez-y, lui répondit Albert . Albert hocha la tête.

L'homme ? Du vide à 99,9999 % ! Qui suis-je ? Presque rien ! Et, il en est de même pour les planètes, les ordinateurs ou les carottes. Notre environnement, nous-mêmes, semblons fort complexes. Un atome est constitué d’un noyau (avec protons et neutrons) et d’électro Infiniment grand. Si un atome diffère d'un autre, c'est d'abord par le nombre de protons présents dans son noyau. Mais les protons ne sont pas les seuls constituants des atomes. Et beaucoup de vide Cette bougeotte, les électrons l'ont également au sein même des atomes. Et le vide alors ? Poussières d'étoiles Une image rare : des atomes d’hydrogènes. Heureux dans la vie - parce que le bonheur, ça s'apprend... | Formations en ligne, stages en groupe, eBooks, vidéos, musiques, audios et conférences pour être heureux dans sa vie

Cette vidéo vous donne vraiment une idée de la taille de l'univers ! Elon Musk rêve de conquête spatiale et c'est à se demander s'il a conscience des distances à parcourir pour réaliser ses projets. Il semblerait que oui, au regard de la dernière vidéo tweetée par le milliardaire. Aussi si vous aussi voulez saisir l'ampleur du vaste univers dans lequel nous nous trouvons, c'est par ici. La vidéo émane bien sur de la NASA. Une telle image requiert pas moins de 4.3 Go de place sur un disque dur. Physique quantique et spiritualité: perspectives de perplexité | OummaTV.tv Au programme d’OummaTV, un entretien avec Inès Safi, chargée de recherche au CNRS, dans le domaine très pointu de la physique théorique de la matière condensée. Reconnue au niveau international pour ses travaux sur les nanotechnologies, Inès Safi revient, dans cette interview, sur les expériences de non-localité caractérisées par une mystérieuse connexion qui relie deux particules pourtant éloignées de plusieurs kilomètres, échappant ainsi à l’ espace et au temps. Peut-on en conclure qu’il existe cet autre niveau de réalité évoqué par la spiritualité musulmane ? Sans tenir un discours concordiste entre science et islam, Inès Safi affirme que certaines expériences de la physique quantique entrent en résonance avec les réflexions de certains mystiques musulmans, comme Al- Ghazali (1058-1111), pour qui les créatures ne sont que des manifestations liées les unes aux autres, sans avoir d’existence propre.

Ajoutée le 3 mars 2013


Qui sommes-nous, et que restera-t-il de nous après notre brève existence terrestre? Où sont nos chers disparus, et pouvons-nous communiquer avec eux? Y a-t-il un au-delà, et avons-nous une âme promise à la vie éternelle?

De nombreuses réponses sont offertes à ces questions cruciales. Cependant, la plupart restent purement arbitraires et subjectives. L'auteur tente d'aller plus loin. Pour cela, il propose un éclairage inédit sur l'au-delà et l'immortalité. Son approche, originale et innovante, s'appuie sur la science contemporaine.

Cet essai, clair et accessible à tous, nous invite à explorer les profondeurs du réel. Il pose que l'invisible existe et qu'il se manifeste dans l'atome et dans l'électron. Cette hypothèse conduit à la notion d'holomatière, qui est présentée.

L'auteur montre alors que la conscience cérébrale s'enracine dans la réalité quantique. Nous découvrirons que cette conscience quantique rend plausible l'immortalité de l'âme. Elle fait de nous des géants de l'invisible aux pouvoirs insoupçonnés.

Ainsi la vie serait plus, beaucoup plus, qu'un passage terrestre absurde et sans lendemain: tel est le réconfortant message qui émerge de cet ouvrage.

LA TÉLÉ DE LILOU ©2013
WebTV
Facebook
Twitter
Défi des 100 jours by lavieapreslavie Oct 28

Related: