background preloader

L'Holomatière, La conscience quantique et l'au-delà - Emmanuel Ransford

L'Holomatière, La conscience quantique et l'au-delà - Emmanuel Ransford

L'effet pyramide Nikola Tesla considérait la Terre comme l'une des plaques d'un condensateur, l'ionosphère constituant l'autre plaque. Des mesures récentes ont montré que le gradient de voltage entre les deux est de 400.000 volts. Fort de ce principe, il se disait capable, grâce à son invention, de fournir de l'énergie gratuite à quiconque, en quantité inépuisable, n'importe où sur terre. C'est pourquoi il avait fait construire un premier prototype, la tour de Wardenclyffe, dans lequel devait s'appliquer son fameux effet pyramide. De quoi s'agit-il au juste ? "Les lignes de force de la charge électrique plus les champs qui proviennent du soleil agissent sur les parois d'une pyramide. Le voltage du champ électrique augmente de 100 V par mètre. Tesla voulait que sa tour soit haute pour augmenter le voltage au sommet. Pour accentuer l'effet pyramide, il avait imaginé de donner à la tour la forme d'une pyramide octogonale coiffée d'une demie sphère. Ce gaspillage n'est pas limité à la tour Eiffel.

Esprit et matière : Du quantique plein la tête En physique quantique, les équations décrivent un univers de possibilités latentes qui ne se sont pas encore manifestées dans le monde sensible. Selon l’interprétation la plus consensuelle, les caractéristiques de l’objet réel ne « naissent » qu’une fois réalisées les mesures permettant de les mettre en évidence. Autrement dit, l’objet réel reste suspendu dans un flou de potentialités tant que personne n’a décidé de le voir, le toucher, le mesurer. L’expérience sensible – d’un expérimentateur qui regarde un cadran d’appareil dans un laboratoire, ou de quiconque interagit avec son environnement grâce à ses sens – « force » l’univers, par nature riche de potentialités mais hésitant, à se décider. De nombreux objets quantiques, en électronique par exemple, manifestent ces superpositions d’états dans lesquels l’objet reste tant qu’une mesure n’est pas effectuée. Des systèmes sensibles à l’influence psychique ? Science physique et parapsychologie : vers un rapprochement ? Partagez-le...

Problème corps-esprit Y a-t-il un esprit dans la machine ? Le problème corps-esprit pose la question des relations entre le corps humain, le cerveau en particulier, et l'esprit. Bien que ce problème existe quasiment depuis l'origine de la philosophie (cf. La question de l'interaction entre le corps et l'esprit est l'une des principales questions auxquelles se sont confrontés les philosophes de l'esprit, depuis Descartes. Dualisme[modifier | modifier le code] Thalès est parfois tenu pour un physicaliste intégralement moniste[réf. nécessaire], mais l'opposition entre matière et esprit n'existe pas dans cette pensée. Au cours du 8e concile de l'Église à Constantinople en 869 (Constantinople IV), il a été décrété la suppression de l'esprit dans le 11e canon, l'âme comportant désormais une partie spirituelle. Dans le cas du dualisme, le problème classique est celui des relations entre ces deux mondes : la typologie du dualisme montre les différentes manières de répondre à ce problème.

jean-pierre girard : Paranormal : enfin la vérité ! par Ranky J'ai assisté personnellement à des “manifestations troublantes”, notamment dans divers laboratoires de recherche nucléaire, ou des sujets ont, paraît-il, ( je ne parviens pas à mettre en doute la parole des savants) modifié la structure interne du métal, ce que les parapsychologues et quelques scientifiques ont baptisé "Psychokinèse ou psychocinèse" et pour lesquelles moi-même et plusieurs collègues n'ont pu trouver d'explication illusionniste. Nous étions présents dans ces laboratoires afin d’éviter une fraude éventuelle : échange d’éprouvettes, manipulation d’échantillon de métal, etc. Ces “manifestations troublantes” restent très mystérieuses pour moi. Le phénomène constaté à diverses reprises demeure inexpliqué et ne prouve pas qu'il s'agit d' action de l' esprit sur la matière. Jean-Pierre GIRARD Le CIEEPP a testé Jean-Pierre Girard, sujet psi. note. et dans "Encyclopédie du mystère" publié récemment. (éditions Trajectoire. 2012) Une prestigieuse assemblée. Compte-rendu

Ajoutée le 3 mars 2013


Qui sommes-nous, et que restera-t-il de nous après notre brève existence terrestre? Où sont nos chers disparus, et pouvons-nous communiquer avec eux? Y a-t-il un au-delà, et avons-nous une âme promise à la vie éternelle?

De nombreuses réponses sont offertes à ces questions cruciales. Cependant, la plupart restent purement arbitraires et subjectives. L'auteur tente d'aller plus loin. Pour cela, il propose un éclairage inédit sur l'au-delà et l'immortalité. Son approche, originale et innovante, s'appuie sur la science contemporaine.

Cet essai, clair et accessible à tous, nous invite à explorer les profondeurs du réel. Il pose que l'invisible existe et qu'il se manifeste dans l'atome et dans l'électron. Cette hypothèse conduit à la notion d'holomatière, qui est présentée.

L'auteur montre alors que la conscience cérébrale s'enracine dans la réalité quantique. Nous découvrirons que cette conscience quantique rend plausible l'immortalité de l'âme. Elle fait de nous des géants de l'invisible aux pouvoirs insoupçonnés.

Ainsi la vie serait plus, beaucoup plus, qu'un passage terrestre absurde et sans lendemain: tel est le réconfortant message qui émerge de cet ouvrage.

LA TÉLÉ DE LILOU ©2013
WebTV
Facebook
Twitter
Défi des 100 jours by lavieapreslavie Oct 28

Related: