background preloader

AFAE

AFAE
Related:  Le point de la recherche

Les Cahiers pédagogiques Pédagogie explicite contre pédagogie de la découverte ? | Si l'on admet que la pédagogie est l'ensemble des méthodes et pratiques d'enseignement, le concept de pédagogie recouvre à la fois les savoirs professionnels intériorisés (les pratiques) que l'enseignant convoque dans la gestion de la classe et la maîtrise des concepts nécessaires à la transmission du savoir (contenus, apports de la recherche en psychologie, en sociologie, en neurosciences...). Influencés par les courants de pensée qui traversent les périodes historiques, les praticiens ont élaboré des modèles pédagogiques porteurs de valeurs et s'appuyant sur des théories de l'éducation. Chaque période de transformation sociale produit de nouvelles propositions cristallisant les partis-pris philosophiques ; c'est sans doute une de ces périodes que nous vivons actuellement. Les tenants de l'idéologie néolibérale prônent l'individualisation et renvoient chacun à ses performances l'obligeant à une obligation de réévaluation de lui-même. Quelques pistes : Articles Mettre cartes sur tables.

Education & Formation : Parutions - OZP - Observatoire des Zones Prioritaires Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

innoedulab L'ÉCOLE DE DEMAIN | Dessinons l'école pour la réussite de tous les élèves de la maternelle au lycée – Le blog Education du SE-Unsa Théories de l'apprentissage - Idées ASH Apprendre, c'est comprendre. C'est construire un savoir que l'on va pouvoir réinvestir. Pour que l'élève apprenne, il est essentiel: Qu'il soit conscient de ce que l'on essaie de lui faire comprendre et pourquoi.Qu'il soit conscient de " comment " il apprend.Qu'il ait envie d'apprendre. Enseigner, c'est aider l'enfant à apprendre, à construire un savoir. Ce qui est essentiel avant / pendant / après l'enseignement : Connaître la façon dont l'enfant apprend.Vérifier qu'il ne construise pas une " fausse compréhension ". LE TRIANGLE PEDAGOGIQUE de HOUSSAYE : Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye, aujourd'hui professeur de Sciences de l'Education à l'université de Rouen, définit tout acte pédagogique comme l'espace entre trois sommets d'un triangle : l'enseignant, l'apprenant et le savoir. Selon Houssaye, toute pédagogie est articulée sur la relation privilégiée entre deux des trois éléments (les sujets actifs) et l'exclusion du troisième (qui fait le fou, ou le mort)

« Apprendre au XXIᵉ siècle » : un pari sur l’intelligence collective Il est grand temps que l’apprentissage de la curiosité l’emporte sur celui de la soumission. Tel est le « credo » sur lequel repose Apprendre au XXIᵉ siècle, l’importante et passionnante contribution que François Taddei vient d’apporter à la réflexion sur l’avenir de l’école et les enjeux de la connaissance. Si l’on veut progresser vers une « société apprenante », « où les apprentissages des uns facilitent ceux des autres », une « révolution de nos façons d’apprendre, en tout lieu et à tout âge » s’impose, juge-t-il. Le point sur les perspectives développées dans cet ouvrage. Créer et coopérer Pourquoi est-il indispensable aujourd’hui d’apprendre différemment ? D’une part, il faut prendre en compte l’impact de la révolution numérique. Ensuite, il faut voir que ce double choc nous place devant un défi considérable. Dans ces conditions, un changement de paradigme s’impose. Des dispositifs en réseau Que faire, alors ? Intelligences et valeurs François Taddei mène en fait un double combat.

Histoire de l’éducation La revue Histoire de l'éducation s'associe à la mobilisation interprofessionnelle contre les orientations de la future Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) : Créée en 1978, Histoire de l’éducation est une revue historique à comité de lecture consacrée à l’enseignement et à l’éducation en France et à l’étranger. À travers les articles, notes d’actualité scientifique, notes critiques et comptes rendus d’ouvrages publiés dans ses deux numéros annuels, elle entend faire connaître le meilleur de la recherche dans ce domaine, rendre compte des évolutions et débats historiographiques, contribuer à l’animation de son milieu scientifique et promouvoir l'histoire de l’éducation. Sur ce site, on trouvera les numéros depuis 2000, avec une barrière mobile d'une année. Les comptes rendus sont intégralement accessibles. Ces mêmes années sont accessibles sur le Portail Cairn.

Pédagogie : Découvrez nos tests d'outils innovants ! Formateur ou enseignant, vous êtes à la recherche d’un logiciel pour animer vos cours, les rendre plus vivants ou partager plus d’informations ? Notre équipe de Sydologues teste régulièrement de nouveaux outils afin de vous aider à effectuer votre choix. E-learning, création de schémas, outils collaboratifs… Petit tour d’horizon des derniers tests parus sur notre magazine. N’hésitez pas à nous faire partager vos avis et vos découvertes en commentaires de cet article ! Créer un schéma Découvrez une autre manière de présenter vos contenus en créant des liens entre vos idées ! Popplet – Gratuit & Payant Voir notre avis ! Thinglink – Gratuit & Payant Voir notre avis ! Créer une vidéo Des outils pour créer des vidéos. Moovly – Gratuit & Payant Voir notre avis ! Pow Toon – Gratuit & Payant Voir notre avis ! E-Learning Ces logiciels vous aident à créer vos propres modules de formation à distance. Storyline – Payant Voir notre avis ! 360 Learning – Payant Voir notre avis ! Outils de présentation Jeu

Écrire : un acte complexe qui ne se résume pas à la production de textes neuf tâches observées par les chercheurs dans les classes Cette recherche a observé très minutieusement les occasions d’apprendre que les enseignants rendent possibles à travers la conception de leurs démarches pédagogiques et la réalisation de tâches par les élèves. Les chercheurs ont découpé l'activité d'écriture en neuf tâches distinctes : A. player1 Bernadette Kervyn reprend et prolonge les résultats de la recherche. Vous trouverez ci-dessous des diapositives, issues de l'intervention de Bernadette Kervyn, résumant les performances des élèves en encodage, copie différée et production de textes narratifs. En encodage En copie différée En production de textes narratifs B. la plupart des enseignants font écrire leurs élèves de façon régulière et importante tout au long de l'année player2 2h23 en moyenne, c'est le temps consacré aux activités d'écriture. qu'écrivent les élèves de CP ? Concernant l'encodage, on note une évolution sur l'année. Les unités travaillées au CP : C. player3 En Conclusion

« Classe inversée », qu'inverse-t-on ? La « classe inversée », concrètement Ce qui m'a d'abord intéressé avec les deux témoignages rapportés, en HG et en français, c'est le déroulement de la séance. Si je reprends ces deux déroulés, voici ce que je comprends : Pour le cours d'HG :phase d'exposition (« magistral », à la maison, 2 à 4 mn)phase d'application (« entraînement », en classe)phase de structuration des connaissances (« production d'une synthèse-ressource », en classe)Pour le cours de français :phase d'exposition (à la maison, 10 mn)phase de cours dialogué (« échanges, questions », en classe, 15 mn)phase d'application (« travailler le thème en groupes », en classe, 25 mn)phase de structuration des connaissances (« élaborer une ressource », en classe, 30 mn). Qu'est-ce qui change donc avec les constituants d'une séance « classique », laquelle est depuis longtemps basée sur le triptyque « exposition – application (tâche) - structuration » ? La ressource, le dispositif numérique et l'usager Éducation et néolibéralisme

Théorie des intelligences multiples La théorie des intelligences multiples suggère qu'il existe plusieurs types d'intelligence chez l'enfant d'âge scolaire et aussi, par extension, chez l'Homme. Cette théorie fut pour la première fois proposée par Howard Gardner en 1983. L'origine de la théorie Lorsque Howard Gardner publia son livre Frames of Mind: the Theory of Multiple Intelligence en 1983, il introduisit une nouvelle façon de comprendre l'intelligence des enfants en échec scolaire aux États-Unis. Intelligences multiples et polymathes Selon certains auteurs, l'existence de polymathes invalide cette théorie1. L'intelligence sociale Avec ses rapports L'état social de la France, Jean-François Chantaraud développe une autre forme d'intelligence : l'intelligence sociale est la capacité à réfléchir ensemble pour définir ensemble la notion existentielle de l'être ensemble, support à l'agir ensemble pour réussir ensemble dans la durée. Les diverses catégories d'intelligence pour Howard Gardner L’intelligence logico-mathématique 1.

Related: