background preloader

2 - La normalisation comptable

2 - La normalisation comptable

http://www.youtube.com/watch?v=bAEdN0a8RAs

Related:  Chapitre 2

Normes et interprétations (IFRS telles qu'adoptées par l'UE) - Commission européenne Règlements individuels portant adoption des IFRS Clause de non-responsabilité: la version consolidée des IFRS adoptées par l’UE est élaborée sur la base des règlements individuels portant adoption des IFRS. Elle n'est pas juridiquement contraignante. Modifications («amendments») de l’IAS 27 Délais de conservation des documents commerciaux Les règles applicables en matière de conservation des archives sont fixées : soit par la loi ; soit en fonction des délais de prescription applicables ou des périodes pendant lesquelles les administrations peuvent effectuer des contrôles. Les délais varient également selon la nature ou le type de document envisagé. Remarque : les délais indiqués ci-dessous correspondent à la durée minimale de conservation. Il n'existe pas de sanction spécifique à la non-conservation des documents d'entreprise.

Crise financière et normes comptables Le commissaire européen Charlie McCreevy vient de lancer une réforme des normes comptables internationales réclamée par les banques depuis le début de la crise. Au centre des critiques, la comptabilité « à juste valeur », qui oblige les entreprises cotées en Bourse à reconnaître dans leur comptes trimestriels toutes les pertes « potentielles » des titres qu'elles détiennent. Explication. Depuis un certain temps déjà, la crise financière conduit certains acteurs à dénoncer le rôle de la « comptabilité en juste valeur » (*) imposée par les principales normes comptables utilisées par les sociétés cotées à travers le monde, à savoir les normes US Generally Accepted Accounting Principles (US GAAP) aux Etats-Unis et les International Financial Reporting Standards (IFRS) en Europe.

Comment comptabiliser un acompte ou une avance Les relations financières qu’entretient une entreprise avec ses clients et fournisseurs peuvent l’amener à verser ou à recevoir des avances et acomptes. Compta-Facile fait le point sur leur enregistrement en répondant à la question : comment comptabiliser une avance ou un acompte ? Avant toute chose il convient de définir chaque terme et de les distinguer : une avance est une somme d’argent versées avant tout commencement d’exécution d’une commande. Un acompte, en revanche, est versé dès lors que la commande commence à être exécutée. IASB : définition, traduction - Fiche pratique Définition du mot IASBIASB sont les initiales d'International Accounting Standards Board ; en français, le Bureau international des normes comptables. Il s'agit de l'organisme chargé d'élaborer des normes comptables internationales. Créé en 2001 pour remplacer le précédent IASC (International Accounting Standards Committee) datant lui-même de 1973, l'IASB est un organisme à but non lucratif.

La comptabilisation de la TVA Les entreprises assujetties à la taxe sur la valeur ajoutée utilisent couramment des comptes de TVA dans leurs écritures comptables : achats supportant de la TVA, acquisitions intracommunautaires faisant l’objet d’une autoliquidation de TVA, ventes taxables à la TVA, etc. Toute la TVA correspondante est ainsi inscrite dans les comptes et ne sera soldée que lors de la déclaration de TVA. Compta-Facile répond ici à la question : comment comptabiliser la TVA ? Trois axes sont envisagés : La comptabilisation de la TVA sur les achats et les acquisitions intracommunautaires,La comptabilisation de la TVA sur les ventes La comptabilisation des déclarations de TVA. La comptabilisation de la TVA sur les achats

La dématérialisation des documents comptables Pourquoi attendre des heures au guichet de la gare quand il est possible d'imprimer son billet de train depuis chez soi ? Aujourd'hui une grande partie des échanges sont dématérialisés : échange de mails, course en ligne, on peut même remplir sa grille de loto sur internet ! Alors face à l'arrivée massive des factures électroniques, plusieurs questions se posent à l'entrepreneur, comment gérer cette dématérialisation des documents comptables ? Cette dématérialisation des documents comptables est-elle bénéfique à l'entreprise ? Pourquoi dématérialiser ses documents comptables ?

Le fonctionnement des comptes en comptabilité Pour comprendre comment fonctionne la comptabilité et comment se construisent les états financiers que l’on retrouve dans les comptes annuels, il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement de sa matière première. Cet article de Compta-Facile vous dévoile le fonctionnement des comptes en comptabilité. Les catégories de comptes Les comptes utilisés en comptabilité peuvent être répartis en deux catégories : les comptes de bilan et les comptes de charges et de produits : les comptes de bilan sont ceux que l’on retrouve dans le bilan comptable : il s’agit des comptes de classe 1 à 5 (capitaux propres, immobilisations, stock, fournisseurs, clients, banque…).

Comment bien utiliser la dématérialisation pour gérer son catalogue produit Le catalogue électronique sert à échanger avec ses partenaires distributeurs, ses fiches-produits et tarifaires de manière dématérialisée. La distribution française, en partenariat avec les industriels et GS1, a défini un standard d’échanges qui permet de décrire toutes les informations associées à un produit et à sa logistique. Une fois constituée, cette fiche-produit est publiée dans un catalogue du réseau GDSN (Global Data Synchronisation Network) et devient accessible aux différents partenaires de manière simple et sécurisée. Grâce a cela, les fournisseurs peuvent accélérer et fiabiliser l’échange de leurs informations produits car, pour l’industriel cela signifie « publier une fois, diffuser à tous » et pour le distributeur « souscrire une fois, recevoir de tous ».

Qu'est-ce que le compte de résultat en comptabilité ? Le compte de résultat est un document de synthèse, qui doit être obligatoirement établi par l’entreprise à la fin de chaque exercice comptable. Celui-ci sert à retracer les flux réalisés par une entreprise au cours d’une période et rend compte de sa performance. Cet état financier permet de représenter les charges et les produits de l’exercice comptable et de calculer le résultat de l’entreprise qui peut être : bénéficiaire si les produits sont supérieurs aux charges déficitaire si les produits sont inférieurs aux charges

Related: