background preloader

La classe inversée, c'est quoi?

La classe inversée, c'est quoi?

http://www.youtube.com/watch?v=pIQCflx79Zo

Related:  Enseignement inverséLa classe inverséePédagogie en face à face et à distanceClasse inverséeCLASSE INVERSEE

La Classe Inversée « Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007.

Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage.

Tunisie pour la Création de Projets et Idées : ......Lets Work Together: Géométrie, e-tutorat & FOAD par Jean Vanderspelden Lien vers source Article Origine : Jean Vanderspelden – Consultant ITG - jean.vanderspelden@free.frLe triangle Tout formateur, tout tuteur, à un moment ou à un autre, a été amené à travailler sur le fameux «Triangle» pédagogique. En 1988, Jean Houssaye (1), son concepteur, propose cette figure géométrique pour éclairer les liens entre théorie et pratique de l’éducation scolaire. Vizir. Créer de magnifiques questionnaires en ligne Vizir est un outil en ligne nouvelle génération qui permet de créer très facilement de magnifiques questionnaires en ligne. Ils vous permettront de sonder vos élèves ou apprenants et au-delà de mener tout type d’enquêtes en ligne. Vizir arrive sur un marché très encombré d’outils en ligne de toute sorte, j’en ai présenté plusieurs ici même. Il a cependant quelques atouts en poche qui selon moi devraient lui permettre de se démarquer et de s’installer durablement aux premières places. Et tout d’abord celui de produire des questionnaires qui sont beaux.

Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Récit de l'enseignement privé - La classe inversée Une vidéo d’introduction Quelques liens à consulter Une définition simple Une réflexion de Marc-André Girard

Contrôle versus évaluation Corriger, évaluer, contrôler, noter. Des termes qui constituent le quotidien des enseignants, mais qui ne recouvrent pas la même réalité. Par habitude de langage ou raccourci pédagogique, on les assimile pour signifier la même idée : savoir si les apprenants apprennent ou non. Ecrans : libération ou esclavage ? Je voudrais vous parler d’un colloque intitulé « Les écrans : libération ou esclavage ? » qui aura lieu le 4 mars prochain à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Mais avant, deux petites anecdotes pour introduire le sujet. Il y a quelques jours, j’étais avec une amie dans un restaurant chilien. Pendant que je lui parle, je remarque que son attention est constamment happée par quelque chose au-dessus de ma tête. Je me retourne et comprends ce qui se passe : un écran de bonne dimension diffuse un match de soccer avec couleurs flashantes, gros plans émotifs et ralentis impressionnants.

Quelques défis à considérer lors de l’implantation d’une classe inversée. Billet pour le ClavEd du 24 octobre 2012 Pour ce 2e ClavEd sur la dynamique de classe inversée (le 1er : 16 mai, billet préparatoire, archive du ClavEd), pourquoi ne pas examiner ces défis et quelques pistes de solution ? Les plus terre-à-terre sont les défis techniques. Parmi ceux-ci, il y a, bien sûr, la création et la diffusion des éléments médiatiques. Par contre, les plus importants, ceux qui font partie du nerf de la guerre comme disent certains, ce sont les défis pédagogiques, c’est-à-dire la gestion du temps de classe. En effet, comment allez-vous utiliser toutes ces minutes récupérées ?

Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral Peut-être ce concept vous est-il familier, ou du moins vous en avez entendu parler à travers les branches? Sinon, voici un bref survol de ce qui depuis peu a fait son apparition sur les lèvres des enseignants des écoles primaires jusqu’aux professeurs des universités, et ce surtout dans le milieu anglophone. Qu’en est-il? Vous conviendrez qu’il n’y a rien d’innovant à utiliser des vidéos pour enrichir l’enseignement; plusieurs exemples de l’utilisation de capsules vidéo comme outil pédagogique couvrent l’actualité éducative. Nous avons qu’à penser, entre autres, aux diverses plateformes pédagogiques qui permettent d’ajouter des vidéos pour consultations par les étudiants ou encore à la Khan Academy.

Des ressources sur la classe inversée Des ressources sur la classe inversée « J’ai inversé ma pédagogie en salle de classe, car je jugeais que je pouvais mieux répondre aux besoins des élèves, aux exigences des parents et à mes besoins professionnels et personnels. » Voilà comment l’enseignante Annick Arsenault Carter (en 7e année au Nouveau-Brunswick) explique son choix. Il est intéressant de prendre connaissance de quelques statistiques concernant les enseignants qui renversent leur classe. Éric Noël a participé en 2012 à un sondage réalisé de façon informelle auprès de la communauté d’enseignants pratiquant la classe inversée via le mot-clic #flipclass sur Twitter. Pas moins de 319 personnes ont répondu à l’appel.

Dix métaphores visuelles pour la formation Dès qu’une formation ou une animation porte sur l’environnement d’un projet ou d’une structure, la matrice SWOT (strengthes, weaknesses, opportunities, threats) est devenue inévitable. Quiconque a suivi une #formation sur le marketing, le management, la stratégie ou la gestion de projet ces dernières vingt années a croisé cette matrice Forces, faiblesses, opportunités, contraintes…La métaphore du navire nous amène un peu plus loin, et parce qu’elle prend un détour, elle permet aux participants de faire preuve de créativité, parfois même d’humour.2. La MontgolfièrePlus simple, mais pour un objectif proche, la Montgolfière peut aider à imaginer les éléments de l’environnement d’un projet. Ainsi, les nuages, les vents, le soleil, les oiseaux sont autant d’éléments qui aideront les stagiaires à formuler des idées.3. La fuséePour présenter des étapes hiérarchisées d’une action, dessinez une fusée.

Vidéos Actualités Sélection des documentalistes de l'ARFTLV de vidéos liées à l'actualité de l'emploi, de la formation et de l'insertion. Pages : Mon métier, c'est aussi employeur ! Joby GripThight met les smartphones sur pied Joby a fait sensation avec le fameux GorillaPod : ce trépied, dont les segments peuvent être contorsionnés à l’envie, pour épouser les contours d’une branche d’arbre ou d’un rocher, par exemple. Différents modèles existent pour accueillir reflex, appareils hybrides ou compacts. Cette fois, ce sont les smartphones qui sont à l’honneur, avec la gamme GripTight, officiellement annoncée sur le marché français. Des accessoiristes photo comme Manfrotto (adaptateur Klyp dédié) ont déjà adapté leur offre en fonction des nouveaux usages : force est de constater que les smartphones prennent le pas sur les compacts d’entrée de gamme.

Related: