background preloader

Classe inversée

Classe inversée
Related:  Enseignement inverséLa classe inverséeCLASSE INVERSEE

La Classe Inversée « Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. Les étudiants devaient s’approprier les contenus à la maison au moyen de vidéos sur YouTube et ils devaient utiliser le blogue du cours pour communiquer … C’était beaucoup de travail, mais cela en valait la peine! La classe inversée en image En vidéo La classe inversée, c’est quoi ? Comment ? Liens utiles

Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage. Bergmann et Sams, les « inventeurs » des classes inversées, expriment bien les transformations induites par cette méthode[4].

Des ressources sur la classe inversée Des ressources sur la classe inversée « J’ai inversé ma pédagogie en salle de classe, car je jugeais que je pouvais mieux répondre aux besoins des élèves, aux exigences des parents et à mes besoins professionnels et personnels. » Voilà comment l’enseignante Annick Arsenault Carter (en 7e année au Nouveau-Brunswick) explique son choix. Il est intéressant de prendre connaissance de quelques statistiques concernant les enseignants qui renversent leur classe. Pourtant, parmi les partisans de la classe inversée au Québec, l’une des plus dynamiques est certainement Mme Caroline Hétu, qui enseigne le français. Lors de l’un de ses ateliers, David Chartrand a rappelé que les lunettes Google sont attendues d'ici la fin de l'année. Décidément, on n’a pas fini d’être surpris par l’innovation technologique! Pour aller plus loin, voici quelques ressources intéressantes à propos de cette nouvelle pédagogie. Ressources à propos de la classe inversée Bouleversements

Récit de l'enseignement privé - La classe inversée Une vidéo d’introduction Quelques liens à consulter Une définition simple Une réflexion de Marc-André Girard Un point de vue divergent (en anglais) Une mise en garde sur la conception des vidéos La présentation Prezi de Pascale Gendron et Anne-MArie Lalonde au colloque de l’AQUOPS 2013 Exemples de vidéos. Un exemple en classe de chimie Un exemple en classe de sciences Un exemple en classe de français Un exemple en Arts plastiques En sixième année La chaîne Youtube de Madame Lalonde (science) Questions de réflexion Que faire du temps de classe, avant et après le visionnement du matériel (vidéo ou autre) ? La vidéo est-elle le seul moyen pour transmettre les connaissances aux élèves ? Doit-on tout construire soi-même ? Quel impact cette stratégie peut-elle avoir sur l’attitude des élèves ? Comment combiner cette approche aux autres stratégies d’apprentissage comme le socioconstructivisme, le connectivisme, l’apprentissage par enquête ou Inquiry Based Learning, etc.? Quelques conseils Matériel suggéré

The Flipped Learning Process Visually Explained April 2, 2015 After yesterday’s post on “Flipped Learning Resources” one of our readers emailed us this beautiful visual outlining the six main steps involved in the creation of a flipped classroom. These steps include: planning, recording, sharing, changing, grouping, and regrouping. Read the graphic for more details on each of these steps. As a refresher for those who are not yet familiar with the concept of a flipped classroom. via Daily Genius Courtesy of eLearning Infographics

Des ressources sur la classe inversée « J’ai inversé ma pédagogie en salle de classe, car je jugeais que je pouvais mieux répondre aux besoins des élèves, aux exigences des parents et à mes besoins professionnels et personnels. » Voilà comment l’enseignante Annick Arsenault Carter (en 7e année au Nouveau-Brunswick) explique son choix. Il est intéressant de prendre connaissance de quelques statistiques concernant les enseignants qui renversent leur classe. Éric Noël a participé en 2012 à un sondage réalisé de façon informelle auprès de la communauté d’enseignants pratiquant la classe inversée via le mot-clic #flipclass sur Twitter. Pas moins de 319 personnes ont répondu à l’appel. Pourtant, parmi les partisans de la classe inversée au Québec, l’une des plus dynamiques est certainement Mme Caroline Hétu, qui enseigne le français. Lors de l’un de ses ateliers, David Chartrand a rappelé que les lunettes Google sont attendues d’ici la fin de l’année. Décidément, on n’a pas fini d’être surpris par l’innovation technologique!

Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral Peut-être ce concept vous est-il familier, ou du moins vous en avez entendu parler à travers les branches? Sinon, voici un bref survol de ce qui depuis peu a fait son apparition sur les lèvres des enseignants des écoles primaires jusqu’aux professeurs des universités, et ce surtout dans le milieu anglophone. Qu’en est-il? Ce qui distingue la classe inversée, c’est l’approche pédagogique rendue possible par les vidéos. D’où vient cet engouement? Sans toutefois faire de la vidéo une nouvelle pratique, la popularité de cette approche pédagogique s’explique peut-être par son utilisation comme moyen d’enseignement pré-classe le tout en conjoncture avec l’intérêt grandissant envers les technologies de l’information et de la communication. Pour en savoir davantage et surtout si vous vous sentez interpellés par l’expérience, il existe plusieurs références sur le web qui sauront guider votre choix. -Et cette vidéo d’un enseignant qui a fait le changement; inspirant!

Outils et ressources : guide Vous trouverez ici les meilleurs outils et ressources pour inverser votre classe. Cette section sera mise à jour régulièrement. N’hésitez pas à donner vos avis et suggestions dans le forum. - Création de contenu et annotation Visme : Permet de créer des animations, slides et infographies de manière très intuitive (gratuit).EdPuzzle : Outil de création de vidéo qui permet d’utiliser des bouts d’autres vidéos trouvées sur le net (youtube, vimeo…). - Screencast (pour enregistrer ce qui se passe à l’écran) Screencast-O-Matic : option “picture in picture” (permet d’inclure dans la vidéo une petite fenêtre qui affiche ce que filme votre webcam), partage en ligne avec notes et sous-titres. - Gestion de classe / LMS (Learning Management System) Canvas : LMS très complet. - Autres Sophia : “semi-LMS” qui permet d’organiser son contenu éducatif et de créer des pages appelée “tutoriels” contenant tout type de ressources, puis de les inclure dans des playlists (exemple : playlist “géométrie”).

Les principes - Rostand C116 Classe numérique inversée et classe Freinet au collège 1. Les Principes Le premier principe est de favoriser les apprentissages, savoirs, savoirs être, savoirs faire. Le deuxième principe est de prendre l’enfant dans sa globalité, son universalité et sa singularité afin de le mettre en situation de réussite et de favoriser les compétences qu’il possède en amont. Le troisième principe est que les élèves doivent être propriétaires de leur projet. Le quatrième principe est de favoriser l’autonomie et l’entraide. 2. La séquence de cours (c’est à dire le nombre d’heures consacré pour un chapitre) est le premier outil à ma disposition pour parvenir à mes objectifs. a. Les élèves ont reçu la fiche d'objectif du chapitre au moins une semaine avant le début de la séquence. La classe inversée permet aux élèves d’avoir quelques connaissances sur le sujet et de les mettre à profit lors du travail en classe pour les tâches complexes qui vont leur être régulièrement proposées. b. >> Les tâches complexes

Pédagogie inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs Au Calhoun Community College, en Alabama, les étudiants sont responsables de connaître la matière avant d’arriver en classe. Sur place, ils travaillent ensemble sur des projets leur permettant de progresser dans leurs apprentissages, tout en menant des discussions significatives avec l’enseignant. Bienvenue à l’ère de la classe inversée! Le concept de classe inversée est très populaire ces temps-ci. L’idée a notamment fait du chemin avec la popularité grandissante de la Khan Academy, un espace Web qui fait la promotion de l’apprentissage libre et gratuit pour tous. Dans les dernières années, le Calhoun Community College a vu sa clientèle augmenter de 25 % en raison de l’explosion démographique. La dynamique de classe inversée s’y est imposée naturellement. « C’est une philosophie et non une méthodologie, note Bobbi Jo Carter, coordonnatrice de l’apprentissage numérique au collège. Elles servent néanmoins une mise en garde. Pourrait-on l’appliquer au niveau primaire ou secondaire?

Flipping the Class without Flipping Out | Art History Teaching Resources Image source: Guest author: Parme Giuntini A couple of years ago one of my students fell asleep in class…a small class with no place to hide. I stopped lecturing; we all stared at him. Practically, what did I do to flip the class? Wrote specific learning outcomes for each week and put them on the board…This was critical. I encourage faculty to flip their classrooms as much as possible but I understand hesitancy. I teach in an art and design college where the studio faculty has always used a flipped model. Classe Inversée | Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (ahh zut, vous devrez attendre un peu, car l’Ordre des chimistes menace de me poursuivre car je dis être chimiste alors que je n’ai pas payé ma cotisation… Il faut que change un mot dans le rapport et je vous le replace en ligne. (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. La classe inversée en image En vidéo

Classe inversée La classe inversée (ou « renversée », en anglais : « flipped classroom »[1]) est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison[2], ce qui amène une modification des rôles traditionnels d'apprentissage[3]. Autrement dit, les élèves doivent impérativement étudier leurs cours chez eux, pour que les activités en classe deviennent plus concrètes pour eux. Il est aujourd'hui impossible en l'état de porter un jugement général quant au bénéfice d'un tel dispositif, les résultats d'observations étant très fluctuants en fonction des catégories sociales des élèves, de leurs niveaux scolaires initiaux et des disciplines enseignées. Principe[modifier | modifier le code] Le modèle traditionnel d'enseignement repose sur des cours magistraux, au cours desquels l'enseignant explique un sujet, suivis par les devoirs à la maison, à l'occasion desquels l'élève effectue des exercices. Dans la classe inversée, deux étapes se succèdent :

Related: