background preloader

La métacognition, qu'est-ce que c'est ?

La métacognition, qu'est-ce que c'est ?

http://ethesis.unifr.ch/theses/Coen/data/theorie/metacognition/definition_metac/metaco_definitions.html

Related:  Apprendre à apprendre - Métacogniton, méthodologieapprentissage et cognitionLa métacognitionLife design ORIENTATION* docs teams 002

Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition Décomposition du terme Pour commencer, voyons de quels termes le mot "métacognition" se compose. Cognition : faculté de connaître, acte mental par lequel on acquiert une connaissance, opération cognitive relative à la connaissance. Méta : du grec méta – au delà de – après – qui indique le changement – la postérité, la supériorité, le dépassement. Exemples de la vie quotidienne: Socio-constructivisme Ce mouvement pédagogique est à la base des principes du social learning. Mais de quoi s’agit il ? En réalité, il font suite aux travaux de Piaget, et démontrent que le processus d’assimilation/accommodation est en réalité assuré par une médiation sociale dans laquelle l’apprenant est co-auteur dans l’acquisition de la connaissance. Ainsi, l’environnement social, affectif, émotionnel joue un rôle primordial dans le développement cognitif de l’enfant et de l’adulte.

La spirale interactive de la e-éducation La spirale interactive de la e-éducation et son guide peuvent aider les enseignants à identifier les pratiques utilisables pour enseigner et apprendre avec le numérique. Il est ainsi possible d’explorer rapidement les caractéristiques des outils de la e-éducation, d’identifier les plus-values pédagogiques associées à leur mise en œuvre, ainsi que les points de vigilance à connaître. Elle offre une entrée principale associant les grands usages numériques, les processus cognitifs et les pédagogies mises en œuvre. Elle peut être parcourue en spirale de façon à découvrir des usages dont la plus-value est croissante.

Autonomie [Apprendre à apprendre] L'initiative, la liberté, et l'autonomie sont les meilleurs moyens de progresser, pour savoir apprendre en toutes situations. Pour réussir en situation d'autoformation (ou au CRL en autoformation assistée), il importe de développer et de renforcer sa capacité d'autonomie, ce qui ne veut pas dire, nous le rappelons, être livré à soi-même et seul dans son apprentissage. Au sens large, selon Linard (2003), l'autonomie est un "mode plus ou moins indépendant de fonctionnement et d'action [...] en relation avec (un) environnement." Les notions d'autonomie et d'apprendre à apprendre sont liées, et selon les auteurs se confondent (est autonome l'étudiant qui sait apprendre, pour Holec) ou se distinguent (apprendre à apprendre, c'est se préparer à être autonome, pour Portine). L'utilisation d'autres concepts, tels que autoformation, auto-direction, sème un peu plus la confusion.

Colloque Neurosciences Angers 2015 - Conférences du 3 juin Edgar Morin, France Qu’est-ce qu’apprendre à vivre ?Qu’est-ce qu’un enfant de 10 ans ne devra jamais oublier tout au long de sa vie ?Qu’est-ce qu’être intelligent ? Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010 1. L’apprentissage est une activité exercée par l’apprenant L’enseignant ne peut pas intervenir dans le cerveau de ses élèves pour y insérer de nouveaux éléments de savoir. Les connaissances que chacun possède ne sont accessibles qu’à lui seul. C’est donc l’apprenant qui doit créer lui-même de nouvelles structures de connaissance. Ce constat peut paraître évident, mais il a de profondes implications.

Métacognition et réussite des élèves Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ? L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent. Gagné P.

Jouer en bibliothèque - Communiquer autrement avec les étudiants : l’expérience du jeu en réalité alternée à la bibliothèque Marie Curie de l’INSA Lyon 1La bibliothèque de l’INSA Lyon, école d’ingénieur, utilise des canaux classiques de communication : newsletters, mailing, portail documentaire, flux RSS, pages institutionnelles sur les réseaux sociaux. 2Pourtant, cette communication ne génère que peu d’interactions avec le public étudiant qui reste passif et continue de voir la bibliothèque comme un lieu désuet tout en méconnaissant les services et ressources offerts. 3L’idée vient alors de demander à ce public de devenir acteur de la communication et pour cela de réaliser lui-même une action de communication qui saura le toucher : c’est ce qui a motivé la création, avec des étudiants, d’un jeu en réalité alternée.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Métacognition - Idées ASH " Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira un jour, si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toujours." La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est à dire " penser sur ses propres pensées ". Dans le domaine de la psychologie de l'éducation, le terme désigne la composante du savoir d'un individu qui concerne les processus mêmes d'acquisition de ce savoir, en quelque sorte " ce qu'il sait de sa façon d'apprendre ".

Neurosciences et apprentissages Les neurosciences constituent l'une des branches de la recherche médicale qui intéresse le plus le grand public. Nous fondons d'énormes espoirs dans la recherche sur le fonctionnement du cerveau, qui bénéficie de financements importants. Mais il n'est pas plus raisonnable de fonder l'espoir d'une société idéale ayant vaincu la maladie et, pourquoi pas, la mort, sur les neurosciences que sur les technologies numériques. Mais peut-on vivre et avancer sans cet espoir ?

Patrick Rayou : " Essayer de comprendre pourquoi les enfants ne comprennent pas" Comment aider les élèves ? C'est la question, entre autres, de la réforme du collège. C'est aussi le sujet de l'important rapport "Qu'est ce qui soutient les élèves ?", que le Café pédagogique a présenté le 12 février, Patrick Rayou, co-auteur de ce rapport, en éclaire certains points. Tout en rendant hommage au travail réalisé dans les structures évoquées dans le rapport, il souligne l'importance d'une formation des enseignants aux théories de l'apprentissage et au travail collectif. Une expression revient souvent dans le rapport c'est l'idée d' une "pensée magique" du soutien.

Je réfléchis à ce que je fais : stratégies pour développer ses compétences métacognitives Ajouter aux Favoris Par Nicole Lauzon, EAO et conseillère pédagogique de l’AOTA « Pour être efficace dans son apprentissage, l’élève ne doit pas seulement exploiter sa mémoire et ses habiletés de langage intériorisé : il doit aussi développer sa façon d’apprendre » (Gagné, Leblanc et Rousseau, 2009, p.2). Le portail des IREM Colloque des C2I Collège et Lycée-Professionnel : Mathématiques et autres : continuité et innovation Ce colloque, inscrit au PNF et au PAF de l’Académie de Rouen est ouvert à tous les acteurs de l’éducation : professeurs du secondaire, formateurs ESPE de mathématiques, permanents ou associés, animateurs IREM, inspecteurs pédagogiques régionaux, conseillers pédagogiques … voir ici Réaction de l’ADIREM sur la nouvelle option informatique au CAPES de mathématiques L’ADIREM réunie en décembre 2015 a vivement réagi aux conditions de la mise en place de la nouvelle option informatique au capes de mathématiques. Ici

Related: