background preloader

Bretagne, la guerre des frontières

Bretagne, la guerre des frontières
Temps de lecture: 9 min La guerre entre les régions Bretagne et Pays de la Loire est relancée. L’Assemblée nationale a adopté le 21 décembre un amendement déposé par neuf députés (majoritairement bretons) qui vise à simplifier la procédure de rattachement du département Loire Atlantique à la Bretagne. Dorénavant, pour que la réunification soit effective, seuls les habitants de la région Bretagne et de Loire-Atlantique doivent se prononcer majoritairement par référendum. Ce vote de l’Assemblée a de quoi surprendre car il intervient un an après la réforme territoriale du 16 décembre 2010 qui confirmait les limites administratives existantes. Deux jours plus tard, le conseil général du Morbihan a voté à l’unanimité en faveur du retour de la Loire-Atlantique en Bretagne. Quel est le problème? Le duché de Bretagne s’est unifié au IXe siècle sur un territoire regroupant les quatre départements actuels et la Loire-Atlantique. Précision historique qui n’enlève rien au problème. Emmanuel Daniel

En Bretagne, un projet fou : une île de Pâques locale mais artificielle (De Carnoët, Côtes-d’Armor) On arrive à Carnoët par une départementale, sans vraiment s’en rendre compte. A 38 kilomètres de Morlaix, 14 kilomètres de Carhaix, dans les hauteurs de la Basse-Bretagne. Au pied de l’église du village, un modeste panneau indique « la Vallée des saints » à droite ; après quelques lacets, la route s’ouvre sur une chapelle, un terre-plein, une colline. Vingt mégalithes s’y dressent sous la pluie de décembre. « Notre mythologie à nous » Un « projet fou pour l’éternité » lancé en 2008, dont l’ambition « est de donner une nouvelle visibilité à un patrimoine en voie d’extinction : le Haut Moyen Age en Armorique, aux sources même de l’identité culturelle et territoriale de la Bretagne ». Chaque statue représente un saint auquel est associée une légende mêlant culture celtique, gallo-romaine et chrétienne, comme l’explique Cristian Galliou, trésorier adjoint de l’association. Diaporama sonore dans la Vallée des saints Des mécènes partout dans le monde

Agence Bretagne Presse Éditions Yoran Embanner Ce n'est pas Vichy qui a séparé Nantes de la Bretagne Récurrent lors du débat sur le redécoupage, l'argument de ceux qui veulent rattacher la Loire-Atlantique à la région voisine est faux. Il n’était pas question de mariage pour tous ou de hiérarchie entre les civilisations, et pourtant un point Godwin a réussi à se glisser dans les débats sur le redécoupage territorial à l’Assemblée. Très remonté contre la décision de la majorité de ne pas former une grande région Bretagne incluant la Loire-Atlantique, le député UMP des Côtes-d’Armor Marc Le Fur a provoqué un incident de séance, le 20 novembre: «C’est quand même un paradoxe que ce gouvernement confirme la décision de Vichy!» En 2014, le Parlement serait donc en train de commettre un nouveau crime à l’égard de la Bretagne. «C’est une vérité historique. Une décision du gouvernement Clemenceau Nous confirmons des décisions républicaines. Sébastien Denaja, député PS L’argument est un classique parmi les défenseurs de la Bretagne à cinq. Une erreur historiographique Hervé Le Boterf, historien

Skol Vreizh Bretagne Prospective

Related: