background preloader

Apprendre à apprendre au XXIeme siècle

Apprendre à apprendre au XXIeme siècle
L’expression apprendre à apprendre est souvent utilisée pour évoquer l’éducabilité cognitive, comme si apprendre ne se référait qu’à ce qui se passe dans notre cerveau. Mais apprendre à apprendre pourrait engager bien plus que le cerveau. L’objet de ce texte est de montrer les différentes facettes que peut recouvrir cette ambition en particulier la part du social dans cet apprentissage. L’idée sur lequel se base ce positionnement de l’apprendre à apprendre s’appuie sur le concept en construction « d’écosystème d’apprentissage ». L’individu évoluerait dans un écosystème d’apprentissage. Il apprendrait à hauteur des ressources de cet environnement. Dans l’approche socioconstructiviste notamment développée par Vytgoski ou Bandura, le formateur aide l’individu à repérer les apports des autres et à apprendre au sein de groupes humains. L’individu peut prêter attention à plusieurs polarités de cette mise en disposition de soi pour apprendre - Trier – classer – repérer - Analyser – synthétiser

http://4cristol.over-blog.com/article-apprendre-a-apprendre-au-xxieme-siecle-114519428.html

Related:  METACOGNITION et APPRENTISSAGEApprendre à ApprendreapprentissageMediation

Métacognition - Idées ASH " Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira un jour, si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toujours." La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est à dire " penser sur ses propres pensées ". Apprendre: mode d'emploi! Au primaire comme au secondaire, la période d'examens bat son plein. Et s'il existait une approche pour faciliter les périodes d'étude selon qu'on a affaire à un jeune actif ou à un écolier de type plus affectif ? Avant d'ouvrir les cahiers de révision, nos jeunes ont avantage à mieux se connaître, assurent de nombreux experts. Lorsqu'il a commencé sa carrière d'enseignant, Richard Angeloro a rapidement constaté que, naturellement, ses méthodes différaient de celles de ses collègues enseignantes.

Les nouveaux visages de l'autoformation des enseignants Ilots bonifiés, classe inversée, Moocs Le succès qu’a rencontré l’article du Monde sur l’incompréhension des élites face aux enjeux d’une société numérique est révélateur des forces qui sous-tendent tout débat au sein du monde éducatif français. Des îlots bonifiés à la classe inversée, ces pratiques pédagogiques questionnent les cadres de l’Education nationale. En effet, ils se diffusent comme traînée de poudre d’établissement en établissement sans utiliser aucun canal officiel. Jerome Seymour Bruner Jerome Seymour Bruner, né à New York le 1 octobre 1915, est un psychologue américain, dont le travail porte en particulier sur la psychologie de l'éducation. Il fut l’un des premiers découvreurs de « Pensée et langage » de Lev Vygotski et s’est nourri de Piaget et Meyerson. Les idées de Bruner se fondent sur la catégorisation, ou « comprendre comment l’homme construit son monde », partant du principe que l'homme interprète le monde en termes de ressemblances et différences. Pour Bruner, la médiation sociale lors des conduites d'enseignement-apprentissage (interaction de tutelle) s'exerce sur un mode communicationnel (dialogique). Il introduit deux concepts clefs rendant compte des processus de régulation dans ces interactions de tutelle, celui d'« étayage » et de « format ». 1) Interaction de tutelle : Interactions entre un adulte et un enfant grâce auxquelles l'adulte essaye d'amener l'enfant à résoudre un problème qu'il ne sait résoudre seul.

Metacognition : Qu'est-ce que la métacognition Décomposition du terme Pour commencer, voyons de quels termes le mot "métacognition" se compose. Cognition : faculté de connaître, acte mental par lequel on acquiert une connaissance, opération cognitive relative à la connaissance. Méta : du grec méta – au delà de – après – qui indique le changement – la postérité, la supériorité, le dépassement. PedagoGeeks. Le WebZine de l'innovation pédagogique en éducation, formation et orientation professionnelle. Toutes les démarches d’individualisation des enseignements (fortement poussées par la formation tout au long de la vie), posent à un moment donné la question de l’autonomie dans les apprentissages. Or l’autonomie ne signifie pas être livré à soi-même. On devrait d’ailleurs dire rendre autonome un apprenant.

Comprendre l'apprentissage pour enseigner Nous partirons de l’un de nos principes : Enseigner, c’est mettre en place des situations (des dispositifs, des situations-problèmes, des activités … et pourquoi pas un bon exposé de synthèse) dans lesquelles l’étudiant(e) pourra apprendre. Ce « pourra » marque son intentionalité et une certaine indétermination. Nous nous baserons aussi sur une vidéo » Teaching teaching & Understanding understanding » qui tout à la fois inspire et illustre notre propos. « Teaching Teaching & Understanding Understanding » is an award-winning film about university and tertiary teaching generally. We follow Susan and Robert in their studies.

Médiation et Métacognition Le structuralisme Il met l’accent sur les structures mentales. Selon PIAGET, l’enfant développe un certain nombre de fonctions cognitives à un âge donné, par étapes.

Related: