background preloader

Finkielkraut-Badiou: le face-à-face - 7 avril 2010

Finkielkraut-Badiou: le face-à-face - 7 avril 2010
Le Nouvel Observateur. - Un débat sur «l'identité nationale» a été imposé au pays pour des raisons largement électorales. Maintenant que de façon assez prévisible il dérape, comment y faire face ? Alain Finkielkraut. - Je ne sais si le débat est opportun mais l'inquiétude est légitime. Dans sa fameuse conférence de 1882, Renan commence par écarter toute définition raciale de la nation. « L'histoire humaine diffère essentiellement de la zoologie », dit-il, et il définit la nation comme un principe spirituel, comme une âme (il ne faut pas avoir peur de ce mot), composée de deux éléments : un riche legs de souvenirs, un héritage de gloire et de regrets à partager d'une part, et de l'autre, le consentement actuel, le désir de continuer la vie commune. Or la France est aujourd'hui le théâtre d'une double crise : de l'héritage et du consentement. L'exécration de la France est à l'ordre du jour dans une fraction non négligeable des nouvelles populations françaises. A. > lire LA SUITE...

http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20091217.BIB4611/finkielkraut-badiou-le-face-a-face.html

Related:  Livres - Alain Badiou

Lettre ouverte à Alain Finkielkraut, par Alain Badiou - 12 novembre 2015 A la fin 2009, le philosophe Alain Badiou avait accepté pour la première fois de débattre avec Alain Finkielkraut. Un dialogue publié dans "l’Obs", et qui fut à l’origine d’un livre paru l’année suivante: «l’Explication. Conversation avec Aude Lancelin» (éditions Lignes, 2010). Aujourd’hui il refuse ses invitations et s’en explique dans un courrier rendu public.

La «puissance intelligente»de Hillary Clinton L'éditorial de Pierre Rousselin du 14 janvier. C'était un premier test pour la conduite des affaires du monde par Barack Obama. Devant les sénateurs, Hillary Clinton a fait, mardi, la démonstration de l'utilité qu'il y avait pour le nouveau président de disposer à la tête de sa diplomatie d'une personnalité aussi prestigieuse que l'ancienne First Lady. Hillary Clinton sera aisément confirmée par ses pairs en tant que secrétaire d'État, comme l'exige la Constitution. Peut-être le sera-t-elle le jour même de l'investiture du président, mardi prochain. Le soin qu'elle avait pris à préparer son audition, sa connaissance des dossiers, son autorité naturelle ont fait merveille.

In vino veritas - Causeur.fr L’autre soir avec des amis, les bouteilles sur la table étaient vides, mais le débat sur le débat battait son plein. La conversation était venue comme ça, sans qu’on sache trop comment, entre la poire et le fromage. Certains étaient pour, les autres étaient contre. Chacun a vite choisi son camp, et n’en a plus bougé. Alain Badiou : « La situation du monde exige la reconstruction d’une alternative véritable À l’encontre d’une certaine hystérisation cultivée autour des événements de novembre et de janvier 2015, votre livre Notre mal vient de plus loin entend porter une exigence d’intelligibilité. ALAIN BADIOU Oui, tout à fait. Et je dirais que j’ai été confirmé a posteriori dans ma démarche par l’étrange déclaration de notre premier ministre selon laquelle il ne fallait pas chercher à comprendre parce que chercher à comprendre conduisait à excuser.

Question de démocratie Depuis le début de l’année, j’ai voulu écouter les universitaires mécontents. J’ai donc reçu à plusieurs reprises, à Bordeaux, des délégations d’enseignants et d’étudiants. Certaines de leurs préoccupations m’ont paru justifiées et je les ai fait remonter auprès de Valérie Pécresse et de Xavier Darcos. Le gouvernement a lâché beaucoup de lest! Les suppressions de postes annoncées ont été en grande partie suspendues. Les pouvoirs, notamment de nomination, attribués aux présidents pour renforcer la nécessaire autonomie des universités ont été encadrés.

Le Renouveau français, ou l’identité nationale façon “medieval f Le débat sur l'identité nationale a permis au Renouveau français (RF) de faire l'une de ses rares sorties publiques. Mercredi 9 décembre, un cinquantaine de ses militants se sont rassemblés dans la soirée, place Jacques-Bainville (historien qui fut militant à l'Action française) à Paris, à deux pas du siège du PS, rue de Solferino. (notre photo ci-dessous) Le RF, groupuscule nationaliste, catholique et contre-révolutionnaire est apparu fin 2005 et a succédé à la Garde franque qui existait au début des années 2000 sur une même ligne politique. Son "chef national", Thibaut de Chassey, âgé d'une petite trentaine d'année, était connu, il y a une dizaine d'années, sur les campus parisiens, par le pseudonyme qu'il utilisait alors: "Sigdebert, medieval faf". Selon M. de Chassey, le RF regrouperait en région parisienne, une "centaine de membres", "jeunes", ce qui en ferait, selon lui, la principale force nationaliste dans la jeunesse en Ile-de-France.

Entretien avec Alain Badiou (version intégrale Et puis enfin et surtout Badiou , quand même Alain , mettre à équidistance de l’abjection servile Pétain et Sarkosy , non faut pas faire ça coco . C’est refleurir la tombe de l’enfoiré de maréchal et salir les victimes de cette triste france . Comparaison n’est pas raison , philosophe ! Roaming: l'Union met fin aux abus des opérateurs Ainsi, à partir de juillet prochain, le prix d’un SMS envoyé de l’étranger ne pourra pas dépasser 11 centimes (hors TVA). La différence va être sensible : aujourd’hui, un utilisateur peut faire sévèrement taxer sans que les prix obéissent à une claire logique : ainsi, un Français qui envoie un SMS d’Italie vers son pays paiera 30 cents, un Tchèque, 42 cents et un Belge 70 cents… À la même date, les tarifs pratiqués lors de téléchargement de données ou de recherche sur le web à partir d’un GSM seront plafonnés à 1 € par mégabyte téléchargé. D'ici à 2011, ces prix seront réduits d’abord à 80 centimes puis à 50 centimes.En outre, les prix de l’itinérance vocale vont continuer à chuter. À partir de juillet 2010, les messageries vocales consultées de l’étranger devront être gratuites et le prix des appels passés de l’étranger sera plafonné à 43 centimes par minute, 19 centimes pour les appels reçus (hors TVA).

Identité nationale : le débat s’est bien focalisé sur l’immigrat Besson : immigration et islam représentent moins d'un quart des contributions au site Lors de la présentation de la synthèse des débats, le ministre a affirmé que le débat sur l'identité nationale ne s'est pas focalisé sur l'islam et l'immigration. Notre analyse quantitative des contributions montre le contraire. Ce qu'il a dit

Related: