background preloader

Finkielkraut-Badiou: le face-à-face - 7 avril 2010

Finkielkraut-Badiou: le face-à-face - 7 avril 2010
Le Nouvel Observateur. - Un débat sur «l'identité nationale» a été imposé au pays pour des raisons largement électorales. Maintenant que de façon assez prévisible il dérape, comment y faire face ? Alain Finkielkraut. - Je ne sais si le débat est opportun mais l'inquiétude est légitime. Or la France est aujourd'hui le théâtre d'une double crise : de l'héritage et du consentement. Quant à l'héritage, l'école, depuis quarante ans, travaille avec ardeur à sa dilapidation. N.O. - Les actes du gouvernement Sarkozy vont pourtant en sens inverse de son discours sur l'héritage : voyez par exemple cette volonté de supprimer l'enseignement de l'histoire dans les terminales S... A. Alain Badiou. - Une discussion organisée par le gouvernement sur « l'identité française » ne peut qu'être la recherche de critère administratifs sur « qui est un bon Français qui ne l'est pas ». On peut donc, on doit, être très inquiet de l'initiative Sarkozy-Besson. Il n'y a pas « un » héritage français. Bio express Related:  Livres - Alain Badiou

Lettre ouverte à Alain Finkielkraut, par Alain Badiou - 12 novembre 2015 A la fin 2009, le philosophe Alain Badiou avait accepté pour la première fois de débattre avec Alain Finkielkraut. Un dialogue publié dans "l’Obs", et qui fut à l’origine d’un livre paru l’année suivante: «l’Explication. Conversation avec Aude Lancelin» (éditions Lignes, 2010). Aujourd’hui il refuse ses invitations et s’en explique dans un courrier rendu public. Lors des discussions, publiques et publiées, que nous avons eues naguère, je vous avais mis en garde contre le glissement progressif de votre position, et singulièrement de votre crispation identitaire, que je savais être à l’époque sans doute déjà très réactive, mais que je considérais comme loyale et sincère, du côté d’un discours qui deviendrait indiscernable de celui des extrêmes-droite de toujours. C’est évidemment le pas que, malgré mes conseils éclairés, vous avez franchi avec le volume «l’Identité malheureuse» et le devenir central, dans votre pensée, du concept proprement néo-nazi d’Etat ethnique. Alain Badiou

Alain Badiou : « La situation du monde exige la reconstruction d’une alternative véritable À l’encontre d’une certaine hystérisation cultivée autour des événements de novembre et de janvier 2015, votre livre Notre mal vient de plus loin entend porter une exigence d’intelligibilité. ALAIN BADIOU Oui, tout à fait. Et je dirais que j’ai été confirmé a posteriori dans ma démarche par l’étrange déclaration de notre premier ministre selon laquelle il ne fallait pas chercher à comprendre parce que chercher à comprendre conduisait à excuser. Cette déclaration typiquement obscurantiste m’a confirmé qu’en effet on entretenait sur cette affaire la tendance à laisser libre carrière à la passion et à l’émotion, justifiées et inévitables certes, mais sans du tout chercher à aller plus loin. Donc, je me suis dit qu’il fallait intervenir avec comme projet d’essayer de voir de quoi il s’agissait dans cette affaire. Vous commencez par une contextualisation générale de ces événements. ALAIN BADIOU On peut prendre un point de vue synoptique. ALAIN BADIOU Absolument.

Entretien avec Alain Badiou (version intégrale Et puis enfin et surtout Badiou , quand même Alain , mettre à équidistance de l’abjection servile Pétain et Sarkosy , non faut pas faire ça coco . C’est refleurir la tombe de l’enfoiré de maréchal et salir les victimes de cette triste france . Comparaison n’est pas raison , philosophe ! la politique de Sarkosy est assez pitoyable pour ne pas avoir besoin de ces arguments pas très sages . Muguet , philosophe intérimaire car pas très sage non plus . le 21 septembre 2009 - 22h25, par Sébastien Elka La non venue à la fête de l’huma, c’était quand même assez honteux : s’il était en désaccord avec cette fête et le PCF, Badiou pouvait venir l’expliquer en long et en large, il avait carte blanche. le 21 septembre 2009 - 16h55, par Arnaud du Tarn Très bien l’analyse marxiste de la situation économique actuelle. le 21 septembre 2009 - 10h09, par Muguet Bof !! A la vertueuse terreur de 1792 du sans- culotte , muguet préfère la petite vertu de la dame du même nom . Bien à vous tous !

Related: