background preloader

Schémas de classification : thésaurus, taxonomie, ontologie… « Dia-Logos

Schémas de classification : thésaurus, taxonomie, ontologie… « Dia-Logos
Au cœur de l’architecture de l’information et du Knowledge Management, les techniques de classification sont particulièrement d’actualité alors que les volumes d’information en ligne augmentent et que ce que nous cherchons est de plus en plus noyé parmi ce que nous ne cherchons pas. La plupart de ces techniques nous viennent de l’ingénierie documentaire. Avec le Web sémantique, l’ingénierie informatique nous apporte d’autres approches telles que les ontologies et les topic maps, souvent associées à des formalismes et outils définis. Tour d’horizon des schémas de classification… (non exhaustif) La méta-donnée, brique de base de la classification Les méta-données sont des données décrivant les données elles-mêmes (informations, documents, images…). D’après la traduction de Anne-Marie Vercoustre, INRIA, disponible à partir de ce lien. Méta-données “administratives” vs “substantielles” Vue d’ensemble des schémas de classification Vocabulaires contrôlés Taxonomies (ou taxinomies) Les ontologies

http://www.dia-logos.net/ressources/schemas-de-classification-thesaurus-taxonomie-ontologie

Related:  Architecture de l'information #archinfoMémoire DEC: Valorisation financière des bases de donnémecArchitecture de l'informationDonnées de la recherche

Architecture de l'information Introduction L'architecture de l'information est la structure d'organisation sous-jacente à un système de contenu. Ce système de contenu peut être le web, et c'est souvent dans ce cadre que l'on parle d'architecture de l'information. En effet, là où il y a de l'information, il y a potentiellement architecture de l'information. Cet article présente les grands principes qui permettent de l'optimiser : systèmes d'organisation, de navigation, terminologie et fonctions de recherche. 1.

Ontologie (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Par analogie, le terme est repris en informatique et en science de l'information, où une ontologie est l'ensemble structuré des termes et concepts représentant le sens d'un champ d'informations, que ce soit par les métadonnées d'un espace de noms, ou les éléments d'un domaine de connaissances. L'ontologie constitue en soi un modèle de données représentatif d'un ensemble de concepts dans un domaine, ainsi que des relations entre ces concepts. Elle est employée pour raisonner à propos des objets du domaine concerné. La matrice "User Research" de Donna Spencer - UX La conférence sur l’architecture de l’information EuroIA 2014 est terminée ! Vous n’y étiez pas ? Vous n’avez pas suivi nos tweets en direct de la conférence ? Ce n’est pas grave, on a prévu une séance de rattrapage. On ne le rappellera jamais assez : vous n’êtes pas l’utilisateur type (et nous non plus !). C’est pourquoi il est indispensable de connaître ses utilisateurs (et ses futurs utilisateurs.)

Datapartage - Gérer Gérer les données scientifiques revient à : nommer et organiser les fichiers qui les contiennent de sorte à les retrouver facilement pendant et après un projetidentifier les données : l'utilisation d'identifiants uniques et pérennes tels que le DOI permet d'avoir un lien d'accès pérenne aux données et de les citer.documenter les données : décrire les données, les conditions d'obtention, les protocoles utilisés, etc. Bref, il s'agit d'accompagner les données de toutes les informations utiles pour les comprendre, évaluer, utiliser.Stocker les données de manière sécurisée, c'est à dire en prévenant les risques de détérioration et de perte accidentelles ou malveillantes.Archiver de manière pérenne : en plus de les stocker de manière sécurisée, il peut s'avérer nécessaire d'assurer la lisibilité et l'intelligibilité des données sur le long terme.

Folksonomies Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager. On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk). Graphe Global Géant - Wikiwand Le terme Graphe Global Géant est un nom inventé par Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web en 2007, afin de distinguer les contenus existants sur le Web actuellement et ceux de la prochaine génération dite du Web 3.0. Il est communément admis que le World Wide Web fait référence en premier lieu à des informations lisibles par les êtres humains, informations reliées entre elles par des liens Hypertexte générés par d'autres (ou les mêmes) êtres humains. La prochaine génération (Web 3.0) dépasse ce stade en accordant une importance beaucoup plus significative aux métadonnées qui décrivent les informations (ou les pages web) ce qui permet de créer des relations entre celles-ci, au niveau sémantique ou conceptuel. Ainsi, le Web 3.0 permet de créer de nouveaux types d'interfaces humains-machines. Un concept important relié à la notion de Graphe Global Géant sans pour autant l'englober totalement est celui du Web sémantique.

Tri par cartes : l’architecture de l’information construite par les utilisateurs[ Usaddict: Ressources sur l’ergonomie des interfaces (le blog Usabilis)] L’architecture de l’information est une problématique essentielle lorsque l’on débute la conception ou la refonte d’un site web ou d’une application. Elle a pour but de catégoriser le contenu d'un produit selon une structure cohérente, compréhensible rapidement par les utilisateurs finaux. En ergonomie, le tri par cartes (Card sorting en anglais) est une des méthodes utilisées pour construire une architecture de l’information en impliquant les utilisateurs finaux. Le contenu de l'application ou du site web est matérialisé sur des cartes Le tri par cartes est une méthode : facile à mettre en place ;peu coûteuse ;bien comprise par les utilisateurs ;qui leur permet de s'exprimer sur les regroupements des informations.

3 - Utilisez votre ORCID ID pour répondre à un projet ou à une bourse / Créer un identifiant chercheur ORCID ID / Etre auteur / Avant de publier / Aide à la publication Certaines agences de financement demandent aux candidats de saisir leur identifiant chercheur dans le formulaire de candidature. Cet identifiant relie une candidature à son candidat, et permet de lui attribuer la qualité d’auteur des dossiers qu’il a soumis et des résultats qu’il a obtenus. Le Conseil européen de la recherche (ERC) de la Commission européenne (EC) demande au candidat à une bourse de saisir son identifiant chercheur dans le champ Researcher ID du formulaire de candidature Grant Application : « If you havea researcher identifier number (e.g.

L'architecture de l'information - Consulting et architecture interactive Lorsqu’un utilisateur cherche une information sur un site, le processus doit être rapide et efficace, sans qu’il ait à faire un effort pour comprendre comment le site est organisé. Les problèmes de recherche et de “repérabilité” (néologisme utilisé pour traduire le terme “findability”) impactent fortement l’image et la popularité d’un site. C’est ce à quoi s’intéresse l’architecture de l’information. Définitions

6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés La création de nuage de mots-clés est une façon simple de cartographier des idées, des champs sémantiques, des concepts, d’évoquer des notions essentielles… Et de mettre en forme via des réglages (couleur, taille des mots, position dans l’espace, jeu de polices de caractère…) un instantané visuel qui offre une forme de représentation synthétique pour l’internaute et la personne. Ce type de mode cartographique peut être utilisé en gestion de projet, pour de la formation, de l’analyse de texte, du remue-méninges (brainstorming)… Voici 6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés : Wordle

Related:  Classification à facettesÀ classerSIC