background preloader

Les systèmes de classification et de modélisation des connaissances

Les systèmes de classification et de modélisation des connaissances
Les débats sur la folksonomie et les explications sur le Web sémantique qui fleurissent un peu partout sur le Web autour du pseudo-concept de Web 3.0 font apparaître, bien souvent, une méconnaissance des différents systèmes de classification et de modélisation des connaissances, comme je l'avais montré à propos de l'article de Clay Shirky, l'ontologie est surfaite. Pourtant, la compréhension des enjeux et des technologies du Web sémantique passe par une parfaite maîtrise de ces différents modèles. J'ai à plusieurs reprises fait allusion à l'ontology spectrum, qui classe ces modèles selon un spectre allant de la sémantique faible à la sémantique forte, mais il me semble que cela ne suffit pas et qu'une définition pourrait mieux expliquer leurs différences. Le vocabulaire contrôlé C'est un ensemble de termes définis par un groupe (une communauté de pratiques) afin de pouvoir labelliser des contenus, écrire un document. Exemple : Un index matières dans un ouvrage Taxonomie Exemple : la Dewey

http://www.lespetitescases.net/les-systemes-de-classification-et-de-modelisation-des-connaissances

Related:  Architecture de l'information #archinfomec

Classer, trier et taguer pour retrouver : les enjeux documentaires du Web (2.0) - Clever Link - Veille - Clever Age Jusqu’à la période 2003-2004, les créateurs de contenu constituaient une frange assez marginale des utilisateurs du Web. Les utilisateurs étaient avant tout les consommateurs d’une information produite par quelques sources, et éventuellement reprises sur d’autres pages - les fameuses "pages personnelles" en tête. Avec l’avènement des blogs et de l’expression personnelle, la donne a peu à peu changé, pour finalement donner corps à un nouveau Web, un réseau de services au sein duquel l’internaute est autant créateur d’information qu’il en est consommateur. Schémas de classification : thésaurus, taxonomie, ontologie… « Dia-Logos Au cœur de l’architecture de l’information et du Knowledge Management, les techniques de classification sont particulièrement d’actualité alors que les volumes d’information en ligne augmentent et que ce que nous cherchons est de plus en plus noyé parmi ce que nous ne cherchons pas. La plupart de ces techniques nous viennent de l’ingénierie documentaire. Avec le Web sémantique, l’ingénierie informatique nous apporte d’autres approches telles que les ontologies et les topic maps, souvent associées à des formalismes et outils définis. Tour d’horizon des schémas de classification… (non exhaustif) La méta-donnée, brique de base de la classification

Des photos gratuites pour illustrer son site Web Avant de vous ruer sur Internet, pourquoi ne pas chercher d’abord dans vos archives personnelles? Il se peut que dans votre photothèque, vous disposiez déjà d’images en rapport avec le sujet abordé. Cela peut être l’occasion de faire du tri dans vos 200 000 photos sauvegardées et de les classer par thèmes, plutôt que par dates. Vous pouvez également préparer un mini reportage photo pour l’occasion ou utiliser les jouets de vos enfants (neveux, cousins) pour réaliser une mise en scène.

L'architecture de l'information - Consulting et architecture interactive Lorsqu’un utilisateur cherche une information sur un site, le processus doit être rapide et efficace, sans qu’il ait à faire un effort pour comprendre comment le site est organisé. Les problèmes de recherche et de “repérabilité” (néologisme utilisé pour traduire le terme “findability”) impactent fortement l’image et la popularité d’un site. C’est ce à quoi s’intéresse l’architecture de l’information. Définitions

La matrice "User Research" de Donna Spencer - UX La conférence sur l’architecture de l’information EuroIA 2014 est terminée ! Vous n’y étiez pas ? Vous n’avez pas suivi nos tweets en direct de la conférence ? Ce n’est pas grave, on a prévu une séance de rattrapage. On ne le rappellera jamais assez : vous n’êtes pas l’utilisateur type (et nous non plus !). C’est pourquoi il est indispensable de connaître ses utilisateurs (et ses futurs utilisateurs.)

Architecture de l'information Introduction L'architecture de l'information est la structure d'organisation sous-jacente à un système de contenu. Ce système de contenu peut être le web, et c'est souvent dans ce cadre que l'on parle d'architecture de l'information. En effet, là où il y a de l'information, il y a potentiellement architecture de l'information. Cet article présente les grands principes qui permettent de l'optimiser : systèmes d'organisation, de navigation, terminologie et fonctions de recherche. 1.

Graphe Global Géant - Wikiwand Le terme Graphe Global Géant est un nom inventé par Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web en 2007, afin de distinguer les contenus existants sur le Web actuellement et ceux de la prochaine génération dite du Web 3.0. Il est communément admis que le World Wide Web fait référence en premier lieu à des informations lisibles par les êtres humains, informations reliées entre elles par des liens Hypertexte générés par d'autres (ou les mêmes) êtres humains. La prochaine génération (Web 3.0) dépasse ce stade en accordant une importance beaucoup plus significative aux métadonnées qui décrivent les informations (ou les pages web) ce qui permet de créer des relations entre celles-ci, au niveau sémantique ou conceptuel. Ainsi, le Web 3.0 permet de créer de nouveaux types d'interfaces humains-machines. Un concept important relié à la notion de Graphe Global Géant sans pour autant l'englober totalement est celui du Web sémantique.

Comment gérer ses tâches et son temps Comment gérer son temps ? Comment arriver à tout faire, y compris ne rien faire ? Ah, ceci est un vaste programme.

Related: