background preloader

Les systèmes de classification et de modélisation des connaissances

Les systèmes de classification et de modélisation des connaissances
Related:  Architecture de l'information #archinfomec

Classer, trier et taguer pour retrouver : les enjeux documentaires du Web (2.0) - Clever Link - Veille - Clever Age Jusqu’à la période 2003-2004, les créateurs de contenu constituaient une frange assez marginale des utilisateurs du Web. Les utilisateurs étaient avant tout les consommateurs d’une information produite par quelques sources, et éventuellement reprises sur d’autres pages - les fameuses "pages personnelles" en tête. Avec l’avènement des blogs et de l’expression personnelle, la donne a peu à peu changé, pour finalement donner corps à un nouveau Web, un réseau de services au sein duquel l’internaute est autant créateur d’information qu’il en est consommateur. Web 2.0 : de quoi parle-t-on ? Présentation associée "Web 2.0". Le "Web 2.0", ce sont donc de nouveaux axiomes pour le Web, un nouvel ordre dans les envies, les pratiques et les habitudes des internautes. Tags contre catégories : quelle est la valeur ajoutée ? L’utilisation des "tags" [1] a été à la source de bouleversements rapides et phénoménaux dans les habitudes des utilisateurs avancés. Et le Web Sémantique, dans tout ça ?

Schémas de classification : thésaurus, taxonomie, ontologie… « Dia-Logos Au cœur de l’architecture de l’information et du Knowledge Management, les techniques de classification sont particulièrement d’actualité alors que les volumes d’information en ligne augmentent et que ce que nous cherchons est de plus en plus noyé parmi ce que nous ne cherchons pas. La plupart de ces techniques nous viennent de l’ingénierie documentaire. Avec le Web sémantique, l’ingénierie informatique nous apporte d’autres approches telles que les ontologies et les topic maps, souvent associées à des formalismes et outils définis. Tour d’horizon des schémas de classification… (non exhaustif) La méta-donnée, brique de base de la classification Les méta-données sont des données décrivant les données elles-mêmes (informations, documents, images…). D’après la traduction de Anne-Marie Vercoustre, INRIA, disponible à partir de ce lien. Méta-données “administratives” vs “substantielles” Vue d’ensemble des schémas de classification Vocabulaires contrôlés Taxonomies (ou taxinomies) Les ontologies

L'architecture de l'information - Consulting et architecture interactive Lorsqu’un utilisateur cherche une information sur un site, le processus doit être rapide et efficace, sans qu’il ait à faire un effort pour comprendre comment le site est organisé. Les problèmes de recherche et de “repérabilité” (néologisme utilisé pour traduire le terme “findability”) impactent fortement l’image et la popularité d’un site. C’est ce à quoi s’intéresse l’architecture de l’information. Définitions L’ Information Architecture Institute définit l’architecture de l’information comme “l’art et la science d’organiser et de cataloguer des sites webs, intranets, communautés virtuelles, et logiciels, à des fins d’utilisabilité” (voir la définition sur le site de l’IAI). Cette discipline se fonde sur une démarche centrée utilisateurs. Objectifs et applications L’architecture de l’information vise à construire l’information de façon fonctionnelle, organisée, agréable et cohérente. Elle a pour but de réduire les problèmes d’accès à l’information qui peuvent se manifester ainsi :

La matrice "User Research" de Donna Spencer - UX La conférence sur l’architecture de l’information EuroIA 2014 est terminée ! Vous n’y étiez pas ? Vous n’avez pas suivi nos tweets en direct de la conférence ? Ce n’est pas grave, on a prévu une séance de rattrapage. On ne le rappellera jamais assez : vous n’êtes pas l’utilisateur type (et nous non plus !). Afin d’avoir une vision globale de cette étape cruciale qu’est la recherche utilisateur, nous avons choisi de vous partager la matrice “user research” présentée par l’experte australienne Donna Spencer lors du workshop “Introduction to Information Architecture”. Nous avons ajouté à cette matrice un code couleur pour distinguer les techniques de recherche primaire (en jaune) de celles de recherche secondaire (en rouge). D’autres articles suite à notre participation à la Conférence EuroIA 2014 : 1.

Framing the Practice of Information Architecture By Nathaniel Davis Published: September 7, 2011 “The practice of information architecture is the effort of organizing and relating information in a way that simplifies how people navigate and use information on the Web.” “The reality of getting things done has resulted in a professional environment where the information architect is less important than the practitioner of information architecture (IA).” Over the past two decades, the volatile evolution of Web applications and services has resulted in organizational uncertainty that has kept our understanding and framing of the information architect in constant flux. While members of the UX community are still debating what we should expect from an information architect—most recently Peter Morville —placing our attention on the practitioner of information architecture appears to be a more attainable goal. would want you to believe, but because the function of information architecture of information architecture can be a challenge. References

Architecture de l'information Introduction L'architecture de l'information est la structure d'organisation sous-jacente à un système de contenu. Ce système de contenu peut être le web, et c'est souvent dans ce cadre que l'on parle d'architecture de l'information. En effet, là où il y a de l'information, il y a potentiellement architecture de l'information. Cet article présente les grands principes qui permettent de l'optimiser : systèmes d'organisation, de navigation, terminologie et fonctions de recherche. 1. Le web est par définition un domaine de prédilection pour la diffusion d'informations et de connaissances. L'architecture d'information d'un site, c'est sa structure conceptuelle. L'objectif consiste donc à trouver un système d'organisation des informations optimal, qui soit adapté aux tâches de recherche de l'utilisateur. Quoiqu'il en soit, travailler sur l'architecture d'un site, c'est essayer de faciliter l'activité cognitive de recherche d'information. » L'analogie avec l'architecture 2. 3. 4. Conclusion

Complete Beginner’s Guide to Information Architecture Timothy Greig structures the information flow of a library website. Photo by Timothy Greig Information architecture is an often misunderstood job title. Are they Designers? Developers? Managers? Along the way we’ll share some of the tweeters, books, and resources we found useful for budding information architects. A Common Workplace Scenario An information architect joined my team on a project I worked on in Atlanta. Who is an Information Architect? I find it easiest to derive what a job entails by listening to the people who do that job. Jesse James Garrett says: Information architecture encompasses a wide range of problems. Jesse James Garrett The Information Architecture Institute defines Information Architecture as: The art and science of organizing and labeling web sites, intranets, online communities and software to support usability and findability. Information Architecture Institute Lastly, to quote Andrew Hinton: Andrew Hinton in Linkosophy Each quote is insightful. Evolution of the IA

Graphe Global Géant - Wikiwand Le terme Graphe Global Géant est un nom inventé par Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web en 2007, afin de distinguer les contenus existants sur le Web actuellement et ceux de la prochaine génération dite du Web 3.0. Il est communément admis que le World Wide Web fait référence en premier lieu à des informations lisibles par les êtres humains, informations reliées entre elles par des liens Hypertexte générés par d'autres (ou les mêmes) êtres humains. La prochaine génération (Web 3.0) dépasse ce stade en accordant une importance beaucoup plus significative aux métadonnées qui décrivent les informations (ou les pages web) ce qui permet de créer des relations entre celles-ci, au niveau sémantique ou conceptuel. Ainsi, le Web 3.0 permet de créer de nouveaux types d'interfaces humains-machines. Un concept important relié à la notion de Graphe Global Géant sans pour autant l'englober totalement est celui du Web sémantique.

Related: