background preloader

L’art gothique

L’art gothique
L’art gothique se substitue peu à peu à l’art roman au cours de la seconde moitié du XIIe siècle. Né en Île-de-France, il rayonne ensuite dans toute l’Europe jusqu’au début du XVe siècle. Cet art est avant tout religieux, mais il s’exprime également dans des édifices civils ou militaires, qui bénéficient des innovations techniques accompagnant l’avènement du style gothique. L’utilisation systématique de la voûte sur croisée d’ogives et d’arcs-boutants permet d’élever des bâtiments de grande hauteur, dont les surfaces murales sont désormais percées d’amples portes, galeries et fenêtres en arcs brisés. La lumière entre en majesté dans ces édifices, offrant ainsi des « pages » de plus en plus importantes à l’art du vitrail et de la sculpture. La première des grandes cathédrales gothiques est construite à Sens. La voûte d’ogives L’esthétique gothique est née de l’invention de la voûte d’ogives. L’apogée gothique L’art gothique atteint son apogée pendant le règne de Saint-Louis (1226-1270).

Architecture romane Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Roman. La terminologie « art roman » apparaît pour la première fois en 1818. Difficulté d'une définition précise[modifier | modifier le code] On peut donc définir l'architecture romane sur des critères plus subjectifs, plus ou moins bien étayés par ce que nous croyons savoir des interprétations religieuses de ces époques. Contexte historique[modifier | modifier le code] L'architecture romane est issue de l'architecture carolingienne et se développe en parallèle de l'architecture ottonienne. L'architecture carolingienne est issue d'un renouveau intellectuel lié à Charlemagne et à son couronnement par le pape. La bataille de Hastings permet aux Normands d’occuper l'Angleterre. Otton Ier, pour sa part, maîtrise le système féodal germanique. Le centre intellectuel de la féodalité se situe essentiellement dans les abbayes et les monastères où se développe l'art architectural roman. Chevet de St.

L'art gothique, XIIe - XVIe siecles Il domina l'Europe durant quatre siècles, rien ne pouvait être bâti sans faire appel à lui tant il a révolutionné les techniques de construction. Des années 1130 aux années 1520-1530, l'Europe fleurit de constructions religieuses ou civiles adoptant l'art gothique. Cette longévité, extraordinaire pour un style architectural a, profondément marqué notre culture occidentale et particulièrement la France puisque c'est d'elle que tout commença. Pourquoi un tel succès, pourquoi cette impression de majesté nous saisi parfois lorsque l'on pénètre dans une cathédrale? · Quand, comment et pourquoi tente de vous expliquer les raisons d'une réussite technique. · Après une présentation du gothique dit primitif, le temps des cathédrales rappelle le XIIIe siècle ou la France voit en à peine un siècle surgir ses plus belles cathédrales. · L'évolution du XIV au XVIe présente deux siècles de progrès architecturaux.

Architecture gothique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Gothique. §Nom et étymologie[modifier | modifier le code] Cathédrale de Sées : vue de la nef vers le chœur « [Le] fade goût des ornements gothiques, Ces monstres odieux des siècles ignorants, Que de la barbarie ont produit les torrents... » — Molière La plupart des archéologues et des historiens de l'art réfutent ce jugement et montrent que, par rapport à l'architecture romane qui la précède, l'architecture gothique n'est pas tant une rupture qu'une évolution. Son identité très forte est autant philosophique qu'architecturale. §Esthétique de l'architecture gothique[modifier | modifier le code] Même s'il est courant de définir l'architecture gothique par l'usage de l'arc brisé (l'« ogive » des anciens antiquaires), on ne saurait réduire un style architectural précis, ou tout autre art, à des caractéristiques techniques. De nombreux autres procédés architecturaux ou décoratifs ont été employés.

Le gothique et le style gothique international Le mouvement gothique commence à s’étendre en Europe durant la première moitié du XIIeme siècle. Les dimensions colossales de l’architecture religieuse s’épanouissent sur tout le monde chrétien dans un style commun appelé gothique international. La sculpture et la peinture, systématiquement porteuses d’un message eschatologique, évoquent en permanence la présence de la mort imminente (au moyen âge l’espérance de vie était d’une trentaine d’années environ). L’image a avant tout pour vocation d’éduquer le fidèle, qui ne sait alors ni lire ni écrire, en lui transmettant un ensemble de règles civiques et morales qui maintiennent l’équilibre social dans une société où le pouvoir est souvent du côté du plus fort. UN LANGAGE AU SERVICE DE LA RELIGION Les sujets traités sont tirés de la Bible et des évangiles. Les supports sont les livres enluminés, les retables des églises et les vitraux des édifices religieux. La narration évoquée dans l’image doit être simple et accessible à tous.

Plan basilical Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] Architecture[modifier | modifier le code] Plan habituel de l'édifice[modifier | modifier le code] Plan de Saint-Paul-hors-les-murs Les édifices préconstantiniens semblent n'avoir eu qu'une seule nef, avec une seule porte sur la façade et une sur chaque côté, pour l'entrée des hommes au sud et pour l'entrée des femmes au nord. Exemples[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Leone Battista Alberti, De Te aedificatoria, 1465↑ René Aigrain, Archéologie chrétienne, Bloud & Gay,‎ 1942, p. 150↑ André Grabar, Martyrium, Ashgate Publishing,‎ 1972, p. 303↑ Constitutions apostoliques (Ve siècle) Livre II, ch.

Gothique international Le gothique international (ou style international, ou art européen vers 1400[1]) est une phase tardive de l'art gothique qui s'est simultanément développée sur les terres franco-flamandes, en Bourgogne, en Bohême et dans le nord de l'Italie entre la fin du XIVe siècle et le début du XVe siècle[2] avant de se propager largement à travers l'ensemble de l'Europe occidentale et centrale, justifiant ainsi le nom donné à cette période par l'historien d'art français Louis Courajod à la fin du XIXe siècle[3]. Historiquement, ce style peut être considéré comme la dernière manifestation d'un art du Moyen Âge cosmopolite, par opposition aux évolutions ultérieures qui distingueront, à partir du XVe siècle, d'un côté l'école italienne qui, poursuivant un mouvement amorcé par Giotto et certains de ses suiveurs, donnera lieu à la Première Renaissance, de l'autre l'école flamande, qui sera marquée de manière décisive et définitive par les innovations picturales d'Hubert et Jan van Eyck.

Moulin à vent Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Moulin tour de Montfuron, Alpes-de-Haute-Provence Moulin chandelier sur une tour maçonnée, La Lande, La Pouëze Moulin à galerie, ou moulin-blouse, île de Fanoe, Danemark, équipé d’un fantail Le moulin à vent est un dispositif qui transforme l’énergie éolienne (énergie cinétique du vent) en mouvement rotatif au moyen d’ailes ajustables. En tant que moulin, il est utilisé le plus souvent pour moudre des céréales, broyer, piler, pulvériser diverses substances, presser des drupes ou écraser des olives pour produire de l'huile, ou même pour actionner une pompe, par exemple pour l’irrigation ou pour assécher les polders. Terminologie[modifier | modifier le code] Le terme n’est habituellement utilisé que pour les dispositifs relativement anciens des pays riches et les installations à technologies anciennes des régions moins développées. Histoire[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] Bâtiment[modifier | modifier le code]

Welcome to Adobe GoLive 4 Art gothique L'art gothique est un art urbain né au XIIe siècle. Les bâtiments gothiques sont d'immenses cathédrales. Les villes s'enrichissent grâce au commerce qui devient de plus en plus important. Les personnes qui travaillent dans les chantiers sont nombreuses. Etudier l'architecture religieuse au Moyen Age avec Internet Auteure : Caroline Tambareau, collège Jean Texcier à Grand Quevilly. caroline.tambareau@ac-rouen.fr Niveau : 5ème Cette séquence permet d'étudier les architecture gothiques et romane à travers deux sites principaux et permet aux élèves de travailler en autonomie, à leur rythme, avec l'ordinateur. Fiche professeur Place dans le programme : II – La chrétienté occidentale 1. L’Église Sans omettre les évolutions, le XIIIè siècle est choisi comme observatoire privilégié. L’Église est présentée comme une structure et un acteur essentiels de l’Occident médiéval. Elle participe à son expansion (évangélisation, pèlerinages, croisades ). Première fiche de travail : Nous allons découvrir l’architecture romane en utilisant des sites internet. a. 2. a. b. C – Les décors : 1. a. 2. a. Récréation : Puisque tu as fini ton travail, tu peux t’offrir une petite balade en France en visitant des églises romanes sur le site . Bonne visite !

Sculpture gothique Pour les articles homonymes, voir Gothique. Sainte Barbe (vers 1430), Claus de Werve, Bode Museum, Berlin La sculpture gothique est intimement liée à l'architecture gothique qui s'épanouit dans la seconde partie du Moyen Âge en Europe occidentale. Il s'agit au départ d'une sculpture monumentale, immeuble par destination[1], mais son étude concerne également celle de la sculpture funéraire, du mobilier et des objets somptuaires. Généralités[modifier | modifier le code] Les œuvres les plus nombreuses sont au départ les sculptures religieuses qui ornent les entrées et les portails des églises. Sculpture décorative et monumentale[modifier | modifier le code] Balustrade de la cathédrale Sainte-Bénigne de Dijon, Viollet-le-Duc La sculpture monumentale, c'est-à-dire celle qui décore les monuments, est plus généralement taillée dans la pierre (les sculptures exécutées dans des matériaux périssables ne nous seront pas parvenues). Mobilier[modifier | modifier le code] Listés chronologiquement.

Le Moyen Âge : l'art et l'architecture L’Europe est au Moyen Âge imprégnée d’arts issus d’un Empire romain relayé par la jeune puissance chrétienne et byzantine, et d’une civilisation islamique, dont la culture va rester longtemps influente à la porte des Pyrénées. Les esprits de Byzance soufflent aussi en Italie vénitienne et à Ravenne, ceux de l’Islam en Sicile. Du Nord et de l’Est, l’art des migrations et l’esprit anglo-saxon viennent se fondre aux traditions celtes refugiées à l’Ouest, dans les îles britanniques. Ces dernières assimileront la poussée Viking alors qu’elles intégraient à peine celle du christianisme. Dans ce riche humus, s’affirmeront les deux grands courants artistiques caractérisant le Moyen-Âge, l’art roman et l’art gothique. Cet affermissement et cette précédente diversité ouvriront la voie à l’esthétique de la Renaissance. Les sept arts libéraux, dans Hortus deliciarum de Herrad von Landsberg, XIIe siècle.

Art gothique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’art gothique ou art français (en latin francigenum opus) est une période artistique s'étendant sur environ quatre cents ans, qui s'est développé à partir de la seconde partie du Moyen Âge en France puis en Europe occidentale. Apparu en région d'Île-de-France vers le XIIe siècle, l'art gothique français se développe en Europe, évoluant au XIVe siècle vers le gothique international au caractère plus profane. Le mouvement artistique gothique est précédé par la période romane et suivi par la période renaissance. Architecture[modifier | modifier le code] Les cathédrales gothiques sont vastes et complexes. Sculpture[modifier | modifier le code] Peinture[modifier | modifier le code] Enluminure[modifier | modifier le code] Art gothique[modifier | modifier le code] Vierge à l'Enfant. Annexes[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Art gothique, sur Wikimedia Commons Artcyclopedia

Related: