background preloader

Les femmes peintres

Les femmes peintres
Related:  Éducation artistique et culturelle

Pedro Campos, peintre espagnol, maître de l'hyperréalisme Le peintre espagnol Pedro Campos est un maître de l’hyperréalisme. Ses toiles représentent des objets du quotidien avec un réalisme tel qu’on les confondrait avec des photographies. On ose à peine imaginer le travail derrière ces chefs-d’œuvre ! L’hyperréalisme n’est pas un superlatif que nous avons inventé pour cet article. Non, il s’agit d’un mouvement artistique pictural du dernier quart du XXème siècle dans lequel les artistes se challengent à reproduire à la perfection des objets du quotidien, que ce soit sous forme de tableau ou de sculpture. Ce courant qui concurrence la photographie est absolument fascinant car son objectif est simple : créer l’interrogation du spectateur afin qu’il ne sache pas s’il s’agit d’une photographie ou d’une peinture. Et parmi les maître en la matière, on tient à vous présenter les réalisations du peintre Pedro Campos. Crédits : Pedro Campos Pour en savoir plus sur l’artiste, vous pouvez consulter son site internet.

Dossier pédagogique 2013 - Mon corps, mes droits - Amnesty International Belgique Francophone La reconnaissance des droits sexuels et reproductifs est intimement liée à l’émancipation des femmes dans le monde. C’est la clé de leur autonomie physique, mais aussi sociale, économique et politique. Comme nous le verrons dans ce dossier, c’est aussi un préalable incontournable au développement international et à la résolution de certains conflits armés. Pour télécharger notre dossier pédagogique "Mon corps mes droits", cliquez sur le dossier ci-dessous : Pour télécharger le dossier pédagogique Pour télécharger le dossier d’exercices pédagogique Pour les commander en ligne

L'Impressionnisme - Les femmes peintres impressionnistes Berthe MORISOT (1841-1895) En 1868 Berthe rencontre Edouard Manet avec lequel elle se lie d'amitié et qui va devenir son professeur. En même temps Manet va fréquemment la prendre pour modèle ("Le balcon" - 1868-69, "Le repos. Portrait de Berthe Morisot" - 1870, "Berthe Morisot au bouquet de violettes" - 1872...). La même année 1874, Berthe épouse Eugène Manet, le frère d'Edouard, dont elle aura une fille Julie en 1878. Elle convaincra Manet de peindre en plein air à la manière impressionniste et d'adopter une palette de couleurs plus vive, et d'abandonner ses noirs profonds. En 1875 Berthe Morisot voyage en Angleterre dans l'île de Wight. En 1881, elle effectue un voyage en Italie. La mort d'Edouard Manet en 1883, celle de son mari en 1892, et de sa soeur en 1893 devaient assombrir la fin de sa vie. En 1895 un grand hommage lui fut rendu chez Durand-Ruel avec 300 de ses oeuvres et une préface de Stéphane Mallarmé. Mary CASSATT (1845-1926)

Les femmes à l'Académie Royale de peinture et de sculpture - Gelonch-Viladegut Collection Au XVIIIe siècle, de nombreuses artistes travaillèrent dans des ateliers des peintres, tout comme aux époques précédentes. En général, elles étaient vouées à peindre des natures mortes ou des portraits. De plus, les préjugés sociaux de l’époque leur interdisaient de fréquenter certains ateliers, remplis de jeunes hommes en apprentissage et de modèles qui posaient nus. Bon nombre d’entre elles apprenaient dans les ateliers des parents, tandis que leurs proches étaient en charge de la commercialisation de leurs œuvres. À l’époque, l’Académie royale de peinture et de sculpture (fondée en 1648, sous la régence d’Anne d’Autriche) acceptait les femmes, mais sous des conditions si drastiques que, souvent, leur titre d’académicienne n’était que purement honorifique. Les femmes suivantes furent admises dans la même catégorie ou dans celle du portrait. Il aura fallu l’intervention de la reine Marie-Antoinette elle-même pour que Vigée Le Brun puisse être reçue.

De Chirico métaphysique Le départ de l’Argonaute Peinture générée par un mélange de nostalgie, de souvenirs, de visions et d’incertitudes identitaires, c’est celle de Giorgio de Chirico, qui nait sur les itinéraires culturels d’une Europe qui à cette époque, retrouve dans les racines du paganisme grec son étoile polaire. Sous cette lumière, de nouvelles mythologies renaissent basées sur les explorations d’un philosophe allemand brillant et fou, Friedrich Nietzsche qui, dans une prose orchestrée comme une symphonie wagnérienne, ou brisée comme les énigmes de mystérieux rituels, conduit l’homme de génie « par delà le bien et le mal ». Les Muses inquiétantes, 1918, Giorgio de Chirico (Collection particulière) L’évolution constatée dans les tableaux de Giorgio de Chirico fait suite à un long séjour à Milan en 1908, ville où sa mère et son frère se sont installés. Le départ des Argonautes, 1909, Giorgio de Chirico (Collection particulière) Et que dois-je aimer si ce n’est l’énigme ? Un argonaute à Florence

Internet - Planning Familial | Liberté, égalité, sexualités Niki de Saint Phalle au Grand Palais : le récit de son viol, ou l'art comme thérapie - le Plus Le Grand Palais propose une rétrospective des œuvres de Niki de Saint Phalle jusqu'au 2 février (GINIES/SIPA) "J'ai commencé à peindre chez les fous... j'y ai découvert l'univers sombre de la folie et sa guérison, j'y ai appris à traduire en peinture mes sentiments, les peurs, la violence, l'espoir et la joie." Niki de Saint Phalle [1] Une artiste qui ose En 1993, quand j'arrivai dans l'exposition de Niki de Saint Phalle, je tombai nez à nez avec d'immenses écritures dessinées sur un mur : c'était une lettre écrite par l'artiste. Règlement de compte, uppercut, direct au foie, pas de fioritures à part celles de la calligraphie, fleurie. C'est le souvenir le plus intense que j'ai de cette exposition. L'artiste écrivait régulièrement des missives adressées à des personnages imaginaires ou réels. Une exposition édulcorée Niki est une autodidacte. "Va-t-on se retrouver un jour mon amour ?" Rétrospective adoucie. Le rôle thérapeutique de l'art - Faire la publicité de cette vengeance non plus. 1. 2.

Upopi - Université Populaire des Images (cinéma) Un site pour l’analyse filmique. Initiée par Ciclic, l’agence régionale du Centre-Val de Loire pour le livre, l’image et la culture numérique, l’université populaire des images (Upopi) est un site en libre accès qui propose des éléments utiles pour l’analyse filmique. On trouvera sur Upopi : des courts métrages, des analyses d’images (issues de films de fiction, documentaires, films amateurs, séries, clips, etc.), des contenus portant sur l’histoire et les métiers de l’image, un cours de cinéma interactif, ainsi que de nombreuses propositions pédagogiques. Accessible sur ordinateur, tablette et smartphone, ce cours de cinéma convoque Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick, François Truffaut, Steven Spielberg, Orson Welles… mais aussi Jason Bourne et Terminator. Le site est structuré en quatre grandes parties : Les principales notions du vocabulaire cinématographique sont étudiées à partir d’extraits de grands films de l’histoire du cinéma. Autres actualités en lien : Voir aussi sur le portail :

Related: