background preloader

Femmes et guerres mondiales

Facebook Twitter

Jeu de 7 familles Résistantes. Le 30 novembre 2021 Josephine Baker entre au Panthéon elle est dans la famille Agentes Secrètes de notre jeu de 7 familles Résistantes Si, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la Résistance armée - de laquelle les femmes étaient largement exclues - a fait l’objet de toutes les attentions, les études s’accordent aujourd’hui à dire que la Résistance a été autant militaire que civile et que le rôle qu’y ont joué les femmes a été déterminant. Elles ont hébergé, ravitaillé, observé, renseigné, transmis, assuré la rédaction de journaux et de tracts, été agentes de liaisons, mais elles ont aussi fondé ou co-fondé des réseaux, fabriqué des explosifs ou été agentes secrètes. Ce jeu se propose de découvrir 42 résistantes remarquables, mais aussi de vous donner envie d'aller à la rencontre de toutes celles (et elles sont nombreuses !)

7 familles : Choisir 42 résistantes et constituer des familles n’a pas a été chose facile, il a fallu laisser beaucoup de grandes figures de côté. 15, rue Louis Adam. Une femme facteur (extrait du journal Le Pays de France, 1915) Twitter. Actualités de la Fondation de la Résistance - 3e trimestre 2020. Exposition: Les femmes dans la Résistance. Cette exposition a été conçue et réalisée par la Fondation de la Résistance, avec le concours de nombreux partenaires que sont les musées, les centres d'archives, les associations, les fondations et les familles de résistants. Constituée de 13 panneaux, elle explique les conséquences du contexte de l'Occupation sur la condition féminine, revient sur le rôle important qu'ont pu avoir les femmes dans l'émergence de la « résistance pionnière » et les différentes tâches qu'elles ont pu exercer dans le cadre de la lutte clandestine (agents de liaison, rôle « d'intendantes », participation aux filières de sauvetage, aide quotidienne aux maquisards).

Elle propose enfin des portraits de femmes emblématiques de ce qu'a pu être cette résistance au féminin. Cette exposition à vocation pédagogique peut être exposée dans les établissements scolaires mais aussi dans tous les lieux susceptibles de l'accueillir (musées, établissements culturels, archives et centres de documentation). Plan de l'exposition. Antonin Cavelier sur Twitter : "Engagée dans la Résistance à 19 ans au sein de l'Intelligence Service, arrêtée par la Gestapo, déportée à Ravensbrück avec Germaine Tillion, Anise Postel-Vinay est décédée à 97 ans, rejoignant son mari André. Une pensée pou. Emmanuel Laurentin sur Twitter : "Ne pas se fier au titre de l'émission: Anise Postel-Vinay, dont on vient d'apprendre la disparition à l'âge de 97 ans, y dialoguait avec son amie Denise Vernay, à propos du rôle des femmes dans la Résistance. La poste ou.

#11Novembre : les femmes dans la Grande Guerre. Le 7 août 1914, le président du Conseil, René Viviani, lance un « appel aux femmes de France pour la moisson ». 850 000 femmes d’exploitants se trouvent à la tête des exploitations. Ce sont les Gardiennes évoquées par le romancier Ernest Perochon dans un roman paru en 1924. On les exhorte à prendre la place des hommes et à redoubler d’efforts pour répondre à la situation née de la guerre. En plus de la mobilisation des hommes, d’autres éléments complexifient le travail de la terre. Un tiers des chevaux sont réquisitionnés, on reconvertit des usines chimiques pour les besoins de l'armée : il y a donc moins d'engrais disponibles. L’appel de Viviani En août 1914, le président Viviani, comme tous les protagonistes du conflit, songe à une guerre courte. . « Debout, femmes françaises, jeunes enfants, fils et filles de la patrie ! Le lien entre les combattants et l’arrière prend ainsi le visage de la femme méritante.

Regard nouveau sur le travail féminin Source d’inquiétude. Corpus femmes. Les femmes, la guerre et la paix. Un pacifisme né de la Grande Guerre Les syndicats européens, anticapitalistes, se positionnent à l’écart de l’Internationale où règnent les partis politiques et fondent en 1901 le Secrétariat syndical international (S.S.I.). En 1913 s’organise à Berlin la Fédération syndicale internationale (F.S.I.), qui déménage au début de la guerre à Amsterdam. La plupart des syndicalistes, comme les socialistes, soutiennent alors l’effort de guerre en dépit des résolutions du congrès extraordinaire pour la paix tenu à Bâle en novembre 1912. Mais après la guerre, les internationalistes renouent avec le pacifisme d’autant plus violemment qu’une génération traumatisée ne veut « plus jamais ça ! ». Les internationalistes ne sont pas les seuls à se battre contre la guerre. Guerre à la guerre La typographie choisie pour annoncer le troisième Congrès international de femmes pour la paix et la liberté évoque l’alphabet grecque classique.

L’internationale des pacifistes Auteur : Alexandre SUMPF. Les femmes à travers les collections du musée de l'Armée. Mechtild Gilzmer, Christine Levisse-Touzé, Stefan Martens (ED.), Les femmes dans la Résistance en France, Actes du colloque de Berlin, 8-10 octobre 2001, Paris, Tallandier, 2003, 430  p., 22 €. L'oubli des femmes dans l'historiographie de la Résistance. 1Cinquante ans après la libération de la France, alors que disparaissent progressivement les derniers témoins, le rôle des femmes dans la Résistance, ce que Catherine Varlin (Judith Heytin), lycéenne engagée dès 1941, appelle « une ville engloutie »1, reste encore à écrire.

Esquisse de recherches effectuées pour deux colloques2 et les catalogues des expositions, l'une temporaire au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, l'autre permanente au Centre de la Résistance et de la Déportation de Lyon, cette contribution voudrait rendre une visibilité à cette histoire longtemps occultée.

Elle est centrée sur trois questions : qui étaient ces femmes et quelles étaient leurs motivations ? Quel fut leur rôle dans la Résistance ? Pourquoi ne tiennent-elles pratiquement aucune place dans l'historiographie, voire, à de rares exceptions près, dans la mémoire officielle de la France ? 2Qui étaient ces femmes et quelles étaient leurs motivations ? 10Rôle des femmes dans la Résistance. Les femmes espionnes dans la Grande Guerre. Le rôle des femmes dans l’histoire de l’espionnage reste méconnu et mérite une étude plus approfondie. Les espionnes de la Grande Guerre ont travaillé avec efficacité pour les services secrets des deux camps.

Seul le cas de Mata Hari reste célèbre mais son apport véritable est encore sujet à discussion. Les réseaux d'espionnages A l'éclatement de la guerre, en 1914, la France avait beaucup de retard en matière d'espionnage. La Belgique, carrefour des renseignements secrets Pays neutre situé entre la France et l'Allemagne, la Belgique est vite devenue le carrefour des renseignements de la guerre et le théâtre de divers agissements d'espionnage.

En tout, plus de 300 réseaux d’espionnage ont été dénombrés en 1918 entre l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France. Le réseau Ramble créé par Louise de Bettignies en 1915, alias Alice Dubois. Quelques espionnes connues mais oubliées… Edith Cavell était une infirmière travaillant pour la couronne britannique. Les "agents doubles" Les femmes aussi ont fait la Première Guerre Mondiale! Penser la Grande Guerre en France à partir des femmes et du genre. II - Les souffrances de guerre Œuvre d’historiens plus que d’historiennes, les travaux sur les violences de guerre ne se réclament pas de l’histoire des femmes mais d’une histoire culturelle des conflits définie en réaction à l’historiographie antérieure, comme un double projet : ne plus écrire une histoire aseptisée de la guerre qui occulte la violence physique (subie ou exercée) et la souffrance des corps et des âmes ; cerner la culture de guerre et en comprendre la dimension eschatologique comme les enjeux idéologiques.

Les phénomènes de violence font donc notamment l'objet aujourd'hui d'une attention particulière des historiens. A) Les violences sexuées et sexuelles de guerre Violences et déportations subies par les femmes dans les zones occupées : les oubliées de l'histoire Dans les territoires occupés par les troupes des Empires centraux et notamment par l'Allemagne en Belgique et dans le Nord-Est de la France, les témoignages d’exactions contre les femmes sont nombreux. . [5] F. Histoire@Politique n°05. Pistes & débatsBruno Delmas, Gilles Morin Le projet de loi sur les archives, adopté en ce mois de juillet 2008, a suscité débats et polémiques, de la part des historiens et des archivistes notamment.

La question est de toute évidence essentielle au travail historiographique. C’est pourquoi nous avons demandé à Gilles Morin, historien et président de l’AUSPAN (Association des usagers du service public des Archives nationales), et à Bruno Delmas, professeur d’archivistique contemporaine à l’École nationale des Chartes, de livrer ici leur point de vue sur cette loi et, de façon générale, sur le statut des archives en France. lire la suite SourcesAnne-Marie Pavillard L’Association des anciennes déportées et internées de la Résistance (ADIR) s’est créée dès le retour des déportées en France afin de leur venir en aide matériellement et moralement, mais aussi pour attester l’action de ces femmes dans la Résistance et pour témoigner de la réalité des camps de concentration. Lire la suite. Les femmes et la Seconde Guerre mondiale | L'histoire par l'image.

Culture - Femmes en Résistance : "Beaucoup d'entre elles ne sont pas passées à la postérité" JiveEpic #ZAYN en couverture du prochain numéro de @complex. #MindOfMine Le printemps est arrivé !!! 🌸Bonne semaine. Télérama Jusqu'à demain, c'est le printemps du cinéma, et toutes les séances sont à 4 euros. Porto Latino Vous aussi partagez vos souvenirs des éditions précédentes du #festival avec le hashtag #portolatino#regram #remember #revival #goodtimes 4 h Charlize Theron toujours aussi belle pour J'adore de @dior. 6 h. Couples dans la Grande Guerre. Le tragique et l'ordinaire du lien conjugal. La séparation massive des couples pendant la Grande Guerre invite à faire l'histoire du lien fragile créé entre les conjoints malgré le conflit.

À la croisée de l’histoire culturelle de la guerre, de la vie privée, du genre et des sensibilités, ce livre interroge les répercussions de la guerre sur la sphère intime. Si, dans le souhait de rendre compte à la fois des aspects collectifs et singuliers de ces expériences conjugales, de nombreuses archives sont mobilisées, l’auteur présente surtout les correspondances comme une source incomparable pour saisir l’expression des sensibilités. Elle aborde ainsi des thèmes essentiels permettant de comprendre l'agissement, en profondeur, de ce premier conflit mondial : le remplacement des hommes par leurs femmes aux affaires et dans la gestion du foyer et les difficultés économiques nouvelles rencontrées ; l’ébranlement de l'institution maritale ; l’omniprésence, pour la première fois dans l’histoire, de l’échange épistolaire.

Support Livre broché. Couples dans la Grande Guerre. Le tragique et l'ordinaire du lien conjugal. Penser la guerre à partir des femmes et du genre : l’exemple de la Grande Guerre. 1Ce colloque à forte résonance contemporaine qui propose une approche de long terme, convoque plusieurs disciplines et associe chercheurs et acteurs ; me présenter semble nécessaire pour introduire un propos d’historienne.

Mon mode d’approche des sociétés occidentales, et notamment de la France du XXe siècle, est l’histoire des femmes et du genre, mise en œuvre d’abord à propos de la Grande Guerre (1914-1918)1. 2Bien avant l’émergence d’une histoire culturelle de la Première Guerre mondiale, l’histoire des femmes, dont le premier objectif dans les années 1970 fut de rendre visibles les femmes du passé, s’est en effet intéressée aux multiples expériences féminines pendant le conflit et à l’impact de l’événement sur la place des femmes dans les sociétés occidentales. 3Dans mon propos, la thématique « Barbarisation et humanisation de la guerre » se déclinera de deux façons.

L’analyse de la guerre à l’Ouest reste dominée par la question de l’émancipation Des réponses incertaines. À propos des femmes dans les procès du nazisme. Le nazisme présente la particularité unique d’un évènement historique dont les acteurs, à quelque niveau qu’ils fussent dans la hiérarchie, ont été jugés pendant sept décennies. Justice interminable puisqu’à l’été 2013 le centre Simon Wiesenthal a en effet lancé à Berlin, Hambourg et Cologne une campagne d’affiches, « Spät aber nicht zu spät » [Tard, mais pas trop tard] pour débusquer les derniers nazis encore vivants et en état de comparaître devant un tribunal. Il serait encore une soixantaine. Parallèlement, l’office central de recherche des crimes nazis de Ludwigsburg informait qu’il transmettait à la justice allemande les dossiers d’une quarantaine de gardiens du camp d’Auschwitz, parmi eux ceux de femmes dont les noms et les identités n’ont pas été communiqués, pour que des procédures soient lancées à leur encontre.

Cette très longue histoire judiciaire apparaît au premier abord toute masculine. Les appareils judiciaires des pays vainqueurs sont en effet fermés aux femmes et q... Femmes, genre et syndicalisme pendant la Grande guerre. PARIS - GRÈVE DES MIDINETTES. PARIS - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES FRANCE - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES FRANCE - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMESFRANCE - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES FRANCE - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES PARIS - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMESPARIS - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES FRANCE - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES FRANCE - GUERRE - TRAVAIL DES FEMMES GUERRE - FEMMES AU TRAVAILGUERRE - FEMMES AU TRAVAIL. Gaumont Pathé Archives : 4931GJ 00006 - PARIS. LA GRÈVE DES MIDINETTES. Référence Titre Dates 1ère diffusion : 04/08/1949 à 11/08/1949 Résumé descriptif La vie dans le monde.FRANCE. Documents proches. À Paris, la grève des midinettes. Le cortège des grévistes défilant rue de la Paix, devant les maisons de couture dont elles ont abandonné les ateliers en signe de protestation.

La grève des midinettes : devant la Bourse du Travail : [photographie de presse] / Agence Meurisse. [18] mai 1917 [à Paris], grève des midinettes [couturières] EUROPE - Grande Guerre : Edith Cavell, l'exécution qui bouleversa le monde. Violences en Israël et Cisjordanie : Abbas sort de son silence En savoir plus Guinée : les premiers résultats contestés par l'opposition En savoir plus Des soldats iraniens en renfort pour soutenir une offensive d'Assad En savoir plus Lutte contre Boko Haram : Obama envoie 300 militaires au Cameroun En savoir plus Qui est le commandant militaire dont l’EI a confirmé la mort ?

En savoir plus Paris : manifestation des prostituées contre la pénalisation des clients En savoir plus Cinq films de Martin Scorsese peu (ou pas assez) connus En savoir plus La SNCF ne fait pas voyager les migrants gratuitement, affirme Valls En savoir plus Quand des chasseurs américains et russes se croisent dans le ciel syrien En savoir plus Jean-Marie Le Pen réclame deux millions d'euros de dommages et intérêts au FN En savoir plus Une université américaine fait plier Apple en justice En savoir plus. L'évolution de la condition féminine pendant la 1ère guerre mondiale. Clio. Femmes, Genre, Histoire. La femme française pendant la guerre.

La mobilisation des femmes dans l'économie et au service de l'effort de guerre. Mémoires de guerres Kriegserinnerungen: Les femmes dans la Grande Guerre. Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les femmes et la 1ère guerre mondiale par Jocelyne et Jean-Pierre Husson.

Stalingrad : les héroïnes cachées de l’Armée rouge - 13/03/2013 - News et vidéos en replay - L'Ombre d'un doute. Femmes résistantes. Dumas.ccsd.cnrs.fr/docs/00/86/38/72/PDF/maeva_benoist. Femmes résistantes.