background preloader

Centenaire de la Première Guerre mondiale: combien de «poilus» de votre département parmi les victimes? [CARTE INTERACTIVE]

Centenaire de la Première Guerre mondiale: combien de «poilus» de votre département parmi les victimes? [CARTE INTERACTIVE]
Ou comment sont nés les mythes des 240.000 morts bretons, des 40.000 morts corses ou de la «chair à canon» des troupes coloniales. Sur la plaque, deux soldats, un fantassin et un fusilier-marin, regardent vers un horizon espéré radieux: l'oeuvre date de 1935, dix-sept ans après la «Der des Ders», dont les deux bornes, «août 1914-novembre 1918», encadrent leurs visages. En dessous, on peut lire: «Les anciens combattants bretons à leurs 240.000 morts» Ce chiffre qui orne la grande galerie de la cour d'honneur des Invalides, on le trouve aussi dans la basilique de Saint-Anne d'Auray (Morbihan), sous la plume d'un député ou dans des ouvrages grand public. Extrait du guide touristique Le Petit Futé consacré à la Bretagne. 240.000 Bretons tués sur un total de plus de 1,3 million de soldats morts pour la France durant la Première Guerre mondiale? Où habitaient les morts? En Corse, ce taux se monte à 3,6%, légèrement plus que la moyenne nationale. Les départements ruraux plus touchés

http://www.slate.fr/story/79759/carte-morts-premiere-guerre-mondiale

Related:  civils et militaires durant la Grande GuerrePremière Guerre Mondiale6. Bilan de la 1GMProgramme1ere

La géographie des « morts pour la France » LE MONDE | | Henri Gilles, Jean-Pascal Guironnet et Antoine Parent Le sentiment que des régions ont été plus sacrifiées que d’autres durant la Grande Guerre, bien présent dans la mémoire collective, en particulier en Bretagne et en Corse, est-il fondé ? En étudiant la répartition géographique des « morts pour la France », nous avons cherché à mesurer les écarts entre les pertes humaines des régions françaises métropolitaines. Nous avons tenté de les expliquer à partir de variables testables empiriquement, dans le but d’identifier et de « reconstruire » une rationalité, au sens économique, des choix du haut commandement.

1914-18 : Ce qu'on lisait dans les tranchées - 11 novembre 2013 - Bibliobs - Le Nouvel Observateur L'automne 1914 fut moins littéraire que mortifère. Avec une moyenne de 800 morts par jour pendant quatre ans et demi, il y aurait presque de l'indécence à se demander ce que lisaient les poilus. Un jeune historien s'y est risqué. Présentation du dossier « L'armistice du 11 novembre 1918 » - Pour mémoire - CNDP L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis

Redécoupage des régions : prenez vos ciseaux Combien restera-t-il de régions en France dans quelques années ? Depuis la conférence de presse de François Hollande, chacun en France s’essaie au redécoupage, surtout après que le député Thierry Mandon a avancé un chiffre : faire passer le nombre de régions métropolitaines de 22 à 15. Un nombre similaire a celui proposé en son temps par les travaux du comité Balladur en 2008-2009 (voir la carte ci-dessous). Le sujet a fait la une de nombre de quotidiens régionaux ce jeudi, comme l’a notamment relevé le compte Twitter @info140. En attendant d’en savoir plus sur les contours de ce redécoupage, petit tour de France des inquiétudes et des espoirs. 🔵À LA UNE de nombreux titres de la presse quotidienne régionale, le projet de réorganisation territoriale pic.twitter.com/fA58W5qVuk — infos140 (@infos140) 16 Janvier 2014

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 Retracer le parcours du combattant (2) La mobilisation des classes 1911-1919 Le 1er août 1914, le gouvernement français décrète la mobilisation générale. Que s'est-il passé pour les 880 000 hommes alors au service militaire ? Et quand les classes suivantes furent-elles mobilisées ? Les classes 1911, 1912 et 1913 :

La Grande Collecte Le ministère chargé de l'Éducation nationale s'associe au Service interministériel des archives de France (SIAF), à la Bibliothèque nationale de France (BNF) et à d'autres partenaires, afin de mettre en œuvre une collecte de souvenirs familiaux autour du thème "De part et d'autre de la Méditerranée : Afrique - France, XIXe et XXe siècles". Les élèves des écoles, collèges et lycées sont invités à participer à ce projet, intitulé "la Grande Collecte", tant lors des temps forts qui auront lieu les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre 2016 que tout au long de l'année scolaire 2016-2017. Découvrez la Grande Collecte édition 2016

1918 : la fin de la Première Guerre mondiale ? 1En modifiant un peu la citation la plus connue de Clausewitz, on pourrait dire que : « la paix, c’est la poursuite de la guerre par d’autres moyens ». Cette formule s’applique en tout cas très bien à la période qui commence le 11 novembre 1918. Théoriquement, un armistice est une suspension d’armes, qui ne met pas fin à l’état de guerre mais permet d’ouvrir des négociations, et qui reste politiquement neutre.

La nouvelle France en sept cartes régionales Si la nouvelle carte des régions proposée par François Hollande ne fait, comme attendu, pas plaisir à tout le monde, elle était aussi l’occasion de redistribuer les cartes économiques, géographiques, voire sportives. Hormis l’Ile-de-France, largement et toujours à part en termes de richesse et de croissance, et la Corse, petit bout isolé, cette redistribution montre une volonté de ne pas créer de grandes disparités économiques entre les ensembles. Pour cela, il a fallu parfois faire une croix sur la logique géographique. Le futur Poitou-Charentes-Centre-Limousin, une région qui va de Dreux à Brive-la-Gaillarde, en est le parfait exemple. Chômage, les mêmes disparités Les disparités régionales du chômage varient peu avec ce nouveau découpage des régions.

Fiche de révision : Guerre totale et violence de masse. Fiche de révision : Guerre totale et violence de masse. lundi 13 avril 2015, par Christophe Clavel Voici une fiche de révision sur la 1re Guerre mondiale : Guerre totale et violence de masse. Les surlignements correspondent à des codes : JAUNE pour les mots-clés, le vocabulaire spécifique ; VERT pour les dates et les chiffres ; Animation & Education Un très bel ouvrage paru chez Rue du Monde, une ressource précieuse pour un travail sur la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale : "IL Y A", un festival de couleur, d’émotions, de sensations au fil des vers de Guillaume Apollinaire peints par Laurent Corvaisier. Encore une très belle oeuvre de littérature jeunesse que nous offrent les éditions Rue du Monde, avec cet ouvrage anniversaire du poème "Il y a " de Guillaume Apollinaire peint par Laurent Corvaisier. Alchimie merveilleuse entre ce peintre et ce poète ! Alors que le Ministère de l’Education nationale lance un appel à projets dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, ce livre peut être une ressource précieuse pour aborder ce thème avec les élèves : "Au fond de la tranchée, c’est l’enfer de la guerre. Partout ailleurs, l’amour et la vie continuent de vibrer".

Fiche de révision : Une nouvelle Europe. Fiche de révision : Une nouvelle Europe. mardi 14 avril 2015, par Christophe Clavel Voici une fiche de révision sur la 1re Guerre mondiale : Une nouvelle Europe.. Les surlignements correspondent à des codes : JAUNE pour les mots-clés, le vocabulaire spécifique ; VERT pour les dates et les chiffres ;

Related: