background preloader

France Vichy-Résistance

Facebook Twitter

Le portrait d’Esther. CDM66.pdf. CDM66.pdf. Gruissan : une ancienne résistante décorée - France 3 Languedoc-Roussillon. Hommage Elle avait 16 ans lorsqu'elle est entrée dans la Résistance au péril de sa vie. 70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, en ce 8 mai, Denise Guilhem a reçu la légion d'honneur à Gruissan.

Gruissan : une ancienne résistante décorée - France 3 Languedoc-Roussillon

Par Sandrine Navas Publié le 08/05/2015 | 18:34, mis à jour le 08/05/2015 | 19:31 © F3LR Denise Guilhem, ancienne résistante faite Chevalier de la Légion d'honneur. Denise Guilhem avait 16 ans en 1942, lorsqu'elle a rejoint le maquis Bir Hakeim à Toulouse. Un choix évident à l'époque pour cette jeune fille qui voulait "regagner la liberté". L’affiche rouge. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Revue Guerres mondiales et conflits contemporains 2002/3, Nouveaux regards sur la France de Vichy. Liberation_mur.pdf. N° 1171 - Rapport de Mme Émilienne Poumirol sur la proposition de loi , adoptée par le Sénat, relative à l'instauration du 27 mai comme journée nationale de la Résistance (n°849)

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 25 juin 2013.

N° 1171 - Rapport de Mme Émilienne Poumirol sur la proposition de loi , adoptée par le Sénat, relative à l'instauration du 27 mai comme journée nationale de la Résistance (n°849)

AU NOM DE LA COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉES, SUR LA PROPOSITION DE LOI (N° 849), ADOPTÉE PAR LE SÉNAT, relative à l’instauration du 27 mai comme journée nationale de la Résistance, PAR MME Émilienne Poumirol, Députée Voir les numéros : Sénat : 1ère lecture : 350, 433, 434 et T.A. 123 (2012-2013). Assemblée nationale : 1ère lecture : 849. Pages. Doc00113.pdf.

Fondation de la Résistance. Le Conseil National de la Résistance Dossier en ligne sur le Conseil National de la Résistance (CNR) : documents, chronologie, biographies, bibliographie, mémoire(s) du CNR...

Fondation de la Résistance

Réuni pour la première fois le 27 mai 1943 au 48 rue du Four dans le 6e arrondissement de Paris, le Conseil national de la Résistance regroupe représentants des mouvements de Résistance (Libération-nord et sud, Combat, Franc-tireur, OCM, Front national, Ceux de la Libération et Ceux de la Résistance) des partis politiques (PCF, SFIO, Parti radical-socialiste, Parti démocrate Populaire, Fédération républicaine, Alliance démocratique) et des confédérations syndicales (CGT et CFTC). Concours National de la Résistance et de la Déportation. Soldats des Forces françaises libres sortis de Bir Hakeim (photo du 13 juin 1942).© Musée de l’Ordre de la Libération Bir Hakeim, « le puits du sage », haut fait d’armes des Forces françaises libres À environ soixante kilomètres de la Méditerranée, Bir Hakeim (« le puits du sage »), un point d’eau tari dans le désert libyen.

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Autour, quelques ruines romaines et ottomanes, fortifiées en très peu de jours par des Français, sapeurs du génie, selon un tracé à la Vauban. La 1re brigade française libre du général Kœnig (3 723 hommes) y est assiégée depuis le 26 mai à un contre dix, par 37 000 Allemands et Italiens que commande Rommel en personne. Au bout de trois jours de bombardements menés par des centaines d’appareils de la Luftwaffe, l’ordre d’évacuation est mis en œuvre dans la nuit du 10 au 11 juin, peu après minuit, en traversant les lignes ennemies. Pour en savoir plus. LettreResistance077.pdf. 1585388922.PDF. 70ᵉ anniversaire de la libération de la France et de la victoire sur le nazisme. La Milice française est créée le 30 janvier 1943 par Laval, le chef du gouvernement de Vichy.

70ᵉ anniversaire de la libération de la France et de la victoire sur le nazisme

Organe officiel de l'Etat Français, elle est conçue comme un instrument de propagande mais surtout comme un instrument du maintien de l'ordre, véritable obsession du maréchal Pétain qui y voyait "à la fois l'intérêt du pays et une exigence des autorités d'Occupation". C'était surtout une façon d'affirmer la souveraineté de l'Etat français.

La direction de la Milice est confiée à son initiateur, Joseph Darnand, un ancien soldat des corps francs de la première guerre mondiale qui avait ensuite milité activement dans la Cagoule et d'autres Ligues et Mouvements de l'ultra-droite. Fidèle parmi les fidèles du Maréchal, il voulait aller toujours plus loin dans la Collaboration. Les enfants dans la guerre - Exercice : Les mesures anti-juives de 1940 à 1942 en France. Peu à peu, les libertés se restreignent et des lois et mesures sont prises par le gouvernement de Vichy pour entraver le droit de vivre des Juifs en France ; les arrestations se multiplient et bientôt les déportations vers les camps en vue de leur extermination. 22 juin : Signature de l'armistice par le Maréchal Pétain30 juillet : Zone libre.

Les enfants dans la guerre - Exercice : Les mesures anti-juives de 1940 à 1942 en France

Loi excluant de l'enseignement les professeurs et les instituteurs juifs.3 octobre : Zone occupée. Loi instaurant le statut des Juifs et recensement des Juifs.À partir du 22 octobre : Apposition de la mention « Juif » sur les cartes d'identité en zone occupée.24 octobre : Entrevue Pétain-Hitler à Montoire. 29 mars : Zone libre. Création d'un commissariat général aux questions juives.2 juin : Zone libre. MA_fiche-objet-etoile-jaune.pdf. Concours National de la Résistance et de la Déportation. Affiches et tracts : des vecteurs de propagande du régime de Vichy. Le 10 juillet 1940, le maréchal Pétain s’est vu confier les pleins pouvoirs constituants dans la France libre.

Affiches et tracts : des vecteurs de propagande du régime de Vichy

Régime autoritaire, le nouveau gouvernement fonde sa politique sur un système de propagande massif et soigné. L’objectif est d’asseoir les fondements idéologiques et d’obtenir l’appui de la population, qui doit accepter les sacrifices, les privations, et une collaboration avec l’Allemagne nazie. Chapitre 1 : une collaboration d’État à État. Vichy et ses ennemis. Le Figaro (Paris. 1854) Quand même (Eaubonne) Internements et déportations des juifs et des résistants : Le rôle actif de l'Etat français, actualité Vichy.

Thomas Fontaine - historien Thomas Fontaine est docteur en histoire de l’université Paris I et chercheur associé au Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

Internements et déportations des juifs et des résistants : Le rôle actif de l'Etat français, actualité Vichy

Il est le co-auteur de La collaboration 1940-1945 ; Vichy-Paris-Berlin publié en 2014 aux Editions Tallandier à l'occasion de l'exposition consacrée au sujet aux Archives nationales. Serge Klarsfeld - avocat Serge Klarsfeld est né le 17 septembre 1935 à Bucarest (Roumanie). Il est diplômé d'études supérieures en Histoire à la Sorbonne. Si Serge Klarsfled a échappé à la Gestapo à Nice en 1943, son père a été déporté et tué à Auschwitz.

2013_12_dossier_repression. Visite virtuelle : La collaboration 1940-1945 aux Archives Nationales à Paris. Appel du 22 juin 1940 par le General De Gaulle. Allocution du 17 juin 1940 par le maréchal Pétain. Histoire@Politique n°24 : Accueil. Les maquisards. Images du « maquis » Le terme de « maquis » renvoie à la fois au lieu où opèrent ceux qui le composent, au groupe constitué par ces derniers ainsi qu’à la structure et au fonctionnement spécifiques propres à ce type d’organisation.

Les maquisards

Il constitue un type bien particulier de résistance intérieure en France durant la Seconde Guerre mondiale. Le premier maquis est créé en décembre 1942 dans le Vercors. Installés dans des régions peu peuplées et difficilement accessibles, comme les massifs montagneux et les forêts, de plus en plus de résistants luttent contre les nazis et les milices. Ils sont quelques centaines au début de l’année 1943, entre 25 000 et 40 000 à la fin de cette même année, et près de 100 000 en juin 1944. Gaullistes, communistes, ou simples réfractaires au service du Travail obligatoire (STO), ces maquisards mènent des actions diverses : guérilla, accueil ou exfiltration de troupes, transmission d’informations.

Femmes résistantes. L’entrevue de Montoire. Contexte historique.

L’entrevue de Montoire

Voyages en résistances. Article.pdf. Olivier Wieviorka : La naissance de la Résistance. Résumé Dès les débuts de l'Occupation, des hommes et des femmes vont refuser cette situation, alors que la France est dans un état de décomposition totale. Aucune institution, ni politique, ni syndicale n'appelle à résister. Ce sont des individus peu politisés qui vont créer les premiers réseaux avec de très faibles ressources, sans même attendre l'appel du 18 juin du Général de Gaulle, soit pour faire la guerre à l'occupant, soit pour témoigner contre le nazisme.

Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 1re professionnelle / Histoire - Tle générale / Histoire - 3e / Histoire.