background preloader

Prêt de liseuses et tablettes dans les bibliothèques en France : cartographie

Prêt de liseuses et tablettes dans les bibliothèques en France : cartographie
Plus de 200 bibliothèques en France prêtent des liseuses et tablettes numériques. C’est le constat d’une cartographie collaborative lancée en décembre dernier disponible via GoogleMaps à cette adresse (et ci-dessous). Cette cartographie permet de géolocaliser les bibliothèques et médiathèques en France métropolitaine (avec coordonnées de celles-ci) qui offrent un service de prêts de liseuses et/ou tablettes aux publics. Signe d’une demande des usagers et des professionnels, cette carte a déjà été consultée plus de 36 000 fois à ce jour. Beaucoup de ces lieux sont des EPN (espaces publics numériques). A propos de cette initiative Cette initiative est née de l’idée de Thomas Fourneux, bibliothécaire de la médiathèque d’Aulnay-sous-Bois, relayée par Hervé Bienvault qui se définit comme « technicien du livre » et qui édite depuis 2006 le blog de référence Aldus sur la thématique de la culture numérique. EPN proposant des services outils et usages mobiles Licence :

Prêt de liseuses en bibliothèque - Expérimentations Seine st denis L’action engagée aujourd’hui avec le Département de Seine-Saint-Denis fait ainsi écho à celle menée avec la Bibliothèque départementale des Yvelines l’an dernier. La librairie le Divan (Paris XV°) a participé à cette opération en tant que conseiller et prestataire technique. Cette opération est cofinancée à parité entre le MOTif et le Département de Seine Saint-Denis. Expérimenter les nouveaux supports de lecture 60 liseuses tactiles Bookeen Odyssey sont prêtées dans les mêmes conditions qu’un livre papier et téléchargées en amont de livres numériques. Les bibliothécaires, pour qui ces supports représentent également de nouvelles compétences à acquérir et du temps à consacrer à l’information des lecteurs, seront amenés à organiser démos et animations autour de ce prêt expérimental. ... dans 4 établissements de lecture publique Etudier les usages

L'EBM, la machine qui peut sauver le livre Telle une bactérie qui apprend à résister aux antibiotiques, la librairie est peut-être en train de muter pour répondre à l'envahissement des liseuses électroniques. Il s'ouvre ici et là des librairies qui pourraient en principe ne contenir aucun livre, mais qui offrent les services d'une imprimante passablement monstrueuse, nommée Espresso Book Machine (EBM). La première a vu le jour à New York, en 2007 (invention de l'année, d'après le «Time Magazine»). Vous voulez acheter «Madame Bovary»; vous entrez, vous dites bonjour, et vous demandez «Madame Bovary». Le libraire se connecte à une base de données, par exemple On Demand Books, télécharge le texte. Pendant que la machine travaille, vous avez à peine le temps de boire un café, toute l'opération dure quelques minutes: l'EBM imprime le livre, en noir et blanc pour le texte, en couleur pour la couverture, colle la reliure, et le recrache dans un panier. Les éditeurs court-circuités? Ces EBM ont une deuxième vocation. Jacques Drillon

Vous allez pouvoir revendre vos livres numériques… mais pas librement Un livre et sa version numérique sont exactement semblables, sauf que, si vous ne l'aimez pas ou une fois que vous l'avez lu, vous ne pouvez pas revendre sa version numérique. Mais cela pourrait prochainement changer, estime David Streitfeld pour le New York Times. En janvier, Amazon a enregistré un brevet pour créer une place d'échanges pour toutes sortes de contenus numériques (l'intermédiaire touchant une commission sur chaque transaction bien sûr : voir les explications de Numerama). Un brevet qui n'a pas manqué d'effrayer les auteurs et les éditeurs qui craignent, si ces plateformes étaient mises en place, de voir leur travail brutalement et massivement dévalué. Cette semaine, c'est Apple qui a déposé son brevet pour une place de marché d'échange de biens numériques (voir, là encore, les explications détaillées de Numerama). Jusqu'à présent, le droit d'auteur était limité à la première vente (c'est ce qu'on appelle "la théorie de l'épuisement des droits"). Share and Enjoy

Expo Itinérante – Art numérique dans les EPN Un Epi de la Drôme a obtenu le soutien de partenaires institutionnels pour mener à bien un projet concernant l’art numérique. Dans un soucis de mutualisation et de mise en réseau, il se propose de faire profiter les autres EPN de la Région qui le souhaitent. Ainsi, Il s’agit d’une idée inspirée de celle du speed show : Présentation Le projet consiste à sélectionner les œuvres de 4 à 8 artistes utilisant le numérique (art numérique, net art), selon le nombre de machine de chaque EPN et nos financements; nous choisirons prioritairement les artistes qui résident ou sont originaires de la région Rhône Alpes. Ensuite nous exposerons ces travaux sur les ordinateurs de votre espace avec une notice biographique sur chaque artiste et son travail. Nous partons dans l’idée que la durée, sur chaque lieu, sera brève : d’une soirée/journée, la plupart du temps, à un week end au maximum.

Tablette [modifier] Matériel(s)& applications Ces dernières années l’usage de la tablette au sein de la population rencontre un vif intérêt dû notamment à des évolutions technologiques majeures (mobilité, wifi, haut débit, écrans tactiles et multitouch). Il n'existe pas d'offres spécifiques pour les bibliothèques et chaque bibliothèque doit alors expérimenter autour du service qu'il imagine mettre en place. Après avoir beaucoup parlé de dématérialisation force est de constater que c'est exactement le phénomène inverse qui se produit. Les ebooks ne sont pas forcément spécifiques aux tablettes, voir la page Livre numérique pour des informations générales sur le sujet. [modifier] Équipement Il y a plusieurs types de tablettes. Pour avoir un panorama complet sur les tablettes Pour avoir un panorama complet sur les liseuses [modifier] Android et Google Play [modifier] Contenus

Un générateur d'infographie pour représenter votre empreinte sur les réseaux sociaux Vendredi 23 mars Réseaux sociaux - 23 mars 2012 :: 11:26 :: Par Eric Intel propose un générateur automatique d’infographie qui représente de façon graphique en un clic vos différents centres d’intérêt sur les réseaux sociaux. Il semblerait que les internautes soient nombreux à être friands d’infographies en tous genres. Ajoutez à cela une petite dose de narcissisme et une implication de plus en plus profonde dans les réseaux sociaux, et vous avez la recette pour l’idée sympathique du jour : un générateur d’infographie qui représente de façon graphique vos différents centres d’intérêt sur les réseaux sociaux. La petite moulinette, conçue par Intel, qui a bien sûr trouvé là un bon moyen de se faire un peu de pub à moindres frais, requiert simplement que vous autorisiez l’accès à l’application sur Facebook, Twitter et YouTube. la page du générateur d’infographie What About Me d’Intel (source) Plus d'infos sur : infographie, Intel

Médiation numérique pour le tourisme en région et des musées français Les dispositifs et outils numériques sont aujourd’hui utilisés aussi bien dans un contexte touristique, pour des villes françaises ou encore dans les scénographies de certains (petits) musées. Suite de notre benchmarck des nouvelles installations numériques (article à lire). Voici quelques exemples choisis d’une médiation interactive. Le numérique équipe le tourisme régional . Pré Carré va réaliser une nouvelle application sur table tactile Multitouch pour la ville de Saint-Martin-de-Ré en Charente-Maritime, l’un des douze sites Vauban inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. . L’équipe Galamus-Software a conçu et réalisé une « mare virtuelle », sol animé sur lequel les visiteurs peuvent interagir avec des poissons à l’état sauvage. Dispositifs interactifs et multimédia dans les musées . . En ligne, les internautes peuvent retrouver les contenus (audios et vidéos) qui explorent l’art artisanal de l’orfèvrerie. Auteur : Simon HÜBE

Un réseau social pour partager ses livres numériques Un réseau social pour partager ses livres numériques Le 19 juillet le réseau The Book ELF sera lancé aux Etats-Unis. Cette plateforme a pour objectif de permettre aux lecteurs de partager leurs livres numériques. Leur devise : « Nous voulons que les ebooks puissent se partager comme les livres papier, dans le respect du droit d’auteur. » L’objectif de ce site est de trouver le bon compromis entre le désir des lecteurs de partager leurs livres numériques et le respect du droit d’auteur et du copyright tout en proposant une nouvelle approche sur la problématique des DRM. D’abord des ebooks du domaine public The Book Elf risque de faire grincer des dents les éditeurs traditionnels. Si ce modèle fonctionne, ce sera une grande révolution sur la planète ebook.

Related:  LECTURE NUMERIQUE