background preloader

Papier électronique

Papier électronique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Détail de l'affichage d'un document sur du papier électronique au soleil Le papier électronique (également appelé encre électronique, ou « e-paper » en anglais[1]), est une technique d'affichage sur support souple (papier, plastique), modifiable électroniquement, cherchant à imiter l'apparence d'une feuille imprimée et qui, comme le papier, ne nécessite pas d'énergie pour laisser un texte ou une image affiché. Contrairement aux techniques d'affichage classiques qui nécessitent un rétro-éclairage ou l'émission de photons, le papier électronique est purement réflectif et utilise la lumière ambiante de la même manière que le papier classique. Le papier électronique a été développé dans le but de surmonter certaines limitations liées aux écrans d'ordinateurs classiques. Il ne faut pas confondre le papier électronique avec le papier utilisé dans les cahiers numériques. Technologie[modifier | modifier le code] Presse[modifier | modifier le code] Related:  Liseuses et supportsWikipédia

Quoi de neuf sur le marché des liseuses ? Sources : Kodomu Cela faisait un petit moment que je m’étais pas intéressé aux dernières liseuses en date. Il faut dire que la robuste PRS300 que Jean-Basile Boutak m’a prêté depuis de nombreux mois joue très bien son rôle jusqu’ici ! Néanmoins, il me faudra bien un jour ou l’autre dénicher un nouveau modèle et rendre cette fidèle liseuse à son propriétaire. Bref, c’est dans cet état de grande détresse métaphysique que j’ai fait un petit tour de ce qui se faisait en ce moment, de ce qui allait se faire, de ce qui sera peut-être fait en termes de livre électronique. Quelles sont les dernières fonctionnalités des liseuses ? L’écran éclairé : Pour le coup nous ne sommes pas dans de la science-fiction, mais bien sur le marché, puisque la plupart des derniers modèles sortis ont opté pour un éclairage directement intégré à l’appareil. Lavez plus blanc que blanc avec le Kindle Paperwhite… Ah non, ce n’est pas ça le slogan ! Le tactile : Rien de neuf ici non plus ! Et ensuite ? Vous aimerez aussi

Comment choisir sa tablette ou sa liseuse ? N’estez vous asceuré de vostre vouloir ? Le poinct principal y gist : tout le reste est fortuit & dependent… Rabelais, le Tiers Livre. note du 13 octobre 2013 Comme d’habitude, je laisse le billet initial en l’état, mais complète ici en haut de page. Les tendances : résolument, c’est du côté tablette que ça se passe, toujours la prime à l’iPad Mini, et si l’appli de lecture iBooks d’Apple est toujours aussi décevante (mais conviendra parfaitement pour abonnés publie.net), l’app Kindle sera l’outil à tout lire. Et vraiment pas photo à l’usage entre la meilleure liseuse et une tablette de base comme le Kindle Fire d’Amazon, avec le rendu impeccable du navigateur pour vos navigations Internet ou lecture d’articles longs, l’envoi de vos textes perso par mail dédié, et les applis de base, Facebook, Twitter, Mail, Skype... le Kindle proposé en ce moment à prix d’appel (59€) note du 1 juillet 2013Toujours des mails ou des messages demandant recommandation dans choix de liseuses.

Bibliothèque numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une bibliothèque numérique (ou en ligne ou électronique) est une collection de documents (textes, images, sons) numériques (c'est-à-dire numérisés ou nés numériques) accessibles à distance (en particulier via Internet). Ces derniers peuvent être très élaborés, comme les livres numériques, ou beaucoup plus bruts. Histoire[modifier | modifier le code] C'est en 1988 que le terme librairie numérique a été utilisé pour la première fois dans un rapport de la Corporation for National Research Initiatives. Le terme de librairie numérique a été popularisé par le National Science Foundation/Defense Advanced Research Projects Agency/NASA Digital Librairies Initiative en 1994. Le terme de bibliothèque virtuelle a été utilisé dans le même sens que bibliothèque numérique mais il est maintenant principalement utilisé pour les bibliothèques qui ont un contenu nativement sous format numérique. Technologie[modifier | modifier le code] Arte radio

Des débuts difficiles pour les livres électroniques Apparu au siècle dernier, l’e-book a clairement raté son entrée. C’est au début de l’année 2001 que la société Cytale, fondée par un visionnaire du calibre de Jacques Attali, a proposé son lecteur d’eBook pour une somme de plus de cinq mille francs (environ 800 de nos euros). À l’époque, on avait beau chercher, il n’était pas possible de justifier une telle dépense. Un journaliste s’était même amusé à calculer le nombre de livres de poche qu’il serait possible d’acheter avec une telle somme et avait donné le chiffre de 160. (Cliquer pour agrandir.) Ecran verdâtre aux allures de calculatrice géante, le Rocket ebook et ses pairs ne sont pas parvenus à convaincre. © Franklin Electronics À cette époque, le Cybook de Cytale était loin d’être seul. En mars 2000, la sortie d’un livre de Stephen King avait brièvement fait croire à l’existence d’un marché : Riding the Bullet avait été publié uniquement sous forme électronique. (Cliquer pour agrandir.)

Comparatif : les liseuses de livres électroniques (ebooks) Romain Thuret Transformer sa lourde bibliothèque aux pavés imprimés de millier de caractères en quelques mégaoctets transportés dans un appareil d'une centaine de grammes, voilà la promesse et l'intérêt de la liseuse électronique. Depuis la première Amazon Kindle en 2007, le marché de la liseuse n'a de cesse de tenter de faire passer le livre papier dans l'autre monde et si le succès de cette entreprise n'est pas forcément au rendez-vous (seulement 350 000 liseuses vendues en France depuis 2012, concurrence des tablettes), on ne peut ignorer les efforts constants des marques encore actives dans le domaine pour rivaliser d'ergonomie, confort de lecture, polyvalence et connectivités. Il est loin le temps des liseuses mono format à la navigation par touches physique avec un encombrement peu pertinent au regard des tailles d'écran offertes. Lire + Fermer -

Cartable numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un cartable numérique peut être une collection de documents électroniques dédiés à l'éducation (manuels scolaires), l'outil informatique (ordinateur portable, tablette tactile et leurs logiciels) qui permet de les utiliser[1], ou la combinaison des deux (tout ce qui est nécessaire à un élève)[2]. Dans le cas d'une collection de documents électroniques, ceux-ci peuvent être choisis et rassemblés par un enseignant en un seul fichier distribué ensuite aux élèves. Un cartable numérique peut contenir à la fois du texte, des illustrations, des vidéos et certains éléments à faible degré d'interactivité comme des exerciseurs. Notes et références[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

Dispositifs de lecture numérique : mode d'emploi Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse ? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés en 2011 sur le marché français de la lecture numérique, sachant que d'autres modèles sont déjà apparus depuis 2012. Pour vous aider à vous repérer, nous proposons un mémento des formats et des logiciels de lecture à la fin de cet article. Transférer un livre numérique sur tablette tactile multimédia Ipad d'Apple, tablettes Android : Motorola Xoom – Samsung Galaxy – Acer Iconia – Archos 70 1. Parmi les nombreux choix de logiciels gratuits, nous vous conseillons : 2. 3. En se connectant en wifi à une librairie numérique ou tout autre site proposant des ebooks. Fig.1 Fig.2 Fig.3 4. En reliant la tablette à son ordinateur par un câble et en allant ensuite chercher les fichiers sur l'ordinateur dans la bibliothèque numérique (Calibre, Adobe Digital Editions et iTunes). Fig.4 Fig.5 Fig.6 Fig.7 Fig.8 2. Fig.9 Fig.10 Fig.11 Fig.12 3. Fig.13 4.

Livre numérique et interopérabilité 18 entreprises parmi lesquelles des éditeurs, des libraires, des opérateurs télécom et du livre ou encore des constructeurs viennent d'annoncer le lancement du projet MO3T, qui vise à développer un nouveau modèle de distribution des livres électroniques. Si le marché du livre électronique peine à se développer en France malgré des produits convaincants en matière de liseuses numériques, c'est sans doute en raison d'une multitude de marchés fermés les uns aux autres qui pénalise, au final, le consommateur. L'objectif du projet MO3T – pour Modèle Ouvert Trois tiers – est justement de remédier à cette situation en créant une interopérabilité des droits entre les différents acteurs du livre électronique. Evoqué depuis plusieurs mois par ces mêmes acteurs, le projet MO3T est officiellement lancé depuis le 27 septembre, avec un planning déjà défini : une maquette en janvier 2013, un prototype en septembre et un lancement à la fin de la même année.

Liseuse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un auteur tenant les éditions papier et numérique de son roman Une liseuse[1] est un appareil mobile conçu principalement pour lire des livres numériques. L'appareil est doté d'un écran pour la lecture et doit permettre le stockage des publications numériques pour la création d'une bibliothèque numérique[1],[2]. Appellations[modifier | modifier le code] L'appareil est aussi appelé lecteur électronique, livre électronique ou tablette de lecture[2]. Le « livre numérique »[3] caractérise le livre au format numérique, alors que le « livre électronique » caractérise le support électronique de lecture[4]. Une liseuse fonctionne grâce à la technique du papier électronique, lequel utilise la lumière ambiante pour afficher le texte. Historique[8][modifier | modifier le code] En 1992-1993, F. En 2000, la société américaine Gemstar (en) rachète NuvoMedia, SoftBook Press et la société française oohoo (zéro heure). Marchés[modifier | modifier le code]

How the Kindle Paperwhite Works - Graphic The display is made up of millions of microscopic spheres sandwiched between electrodes. Within each sphere are positively charged white ink particles and negatively charged black ones. Applying a negative charge to the bottom electrode repels the black spheres to the top, making the screen appear black at that pixel. A positive charge moves the white ones to the top. Metal RF shields protect several of the components. Four low-power LEDs provide illumination for the guide. Length: 6.7 inches Width: 4.6 inches Depth: 0.36 inches Weight: 7.8 ounces Screen: 6 inches Resolution: 212 PPI Light exits toward display Light reflects within guide Provides 3G capability. Supplies up to eight weeks of usage with wireless off. The guide acts much like a flattened-out fiberoptic cable. Better E-Reading in the Dark Electronic readers aren’t all that exciting. So how do you liven things up?

iBooks Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne pas confondre avec l'ordinateur portable d'Apple iBook. Présentation[modifier | modifier le code] L'application permet désormais d'acquérir des livres numériques dans une boutique en ligne semblable à l'Apple Store, puis de les lire ces livres à l'écran d'un iPad, d'un iPhone, d'un iPod Touch ou d'un Mac. Son principal concurrent est Google Play[réf. nécessaire]. Depuis 2012, Apple propose également une application pour créer des livres numériques : iBooks Author. Installation[modifier | modifier le code] Pour les ordinateurs, elle fait partie des applications du système d'exploitation OS X Mavericks, lequel est disponible en téléchargement gratuit depuis octobre 2013. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Pour tourner une page du livre virtuel, un simple glissement de doigt suffit. Formats[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code] Cartable numérique Site officiel

Mantano Reader J'ai testé, depuis quelques jours, une nouvelle application de lecture, et elle m'a paru si intéressante que je l'ai adoptée définitivement en remplacement de Aldiko Reader qui était jusqu'à présent mon application favorite. La principale caractéristique de Mantano Reader est d'être une application très riche et complète, offrant tellement de possibilités qu'il n'est pas inutile de lire le manuel utilisateur (malheureusement en anglais, alors qu'il s'agit d'une société française!). Ce manuel peut être téléchargé directement dans le cadre de l'application à partir des réglages du logiciel accessibles dans la barre de menu/icônes en bas de l'écran de la bibliothèque. Pour connaître en détail les caractéristiques de cette application, rendez-vous sur cette page : Cette application est payante - 6,57€ - avec la possibilité de télécharger une version gratuite valable pendant 7 jours pour la tester.

Related: