background preloader

Ipad en Mediatheque : Retour d’experience

Ipad en Mediatheque : Retour d’experience
Related:  Applications en bibliothèqueliseuses ou/et tablettesRessources numériques bibliothèque

Écriture et lecture numérique L’écrit connait d’importantes mutations : la notion d’auteur est remise en cause, les éditeurs, libraires et bibliothécaires mis à l’écart, la lecture modifiée. Face à ces bouleversements, certains acteurs de la chaîne du livre réagissent : les auteurs s’approprient le numérique et de nouveaux styles émergent, les libraires indépendants se fédèrent pour proposer des portails de vente et conseil en ligne, les bibliothèques prêtent désormais des ebooks... Dans le cadre de cette journée d’étude, organisée en partenariat avec Bib 77, la Médiathèque départementale de Seine-et-Marne propose d’échanger sur cette "révolution". La Net édition : de l’écriture à la diffusion Voici les grandes lignes de mon intervention : Lire numérique, qu’est-ce que ça change ? « Ce que change Internet, écrit François Bon pour présenter son ouvrage Après le livre sur Publie.net, ce n’est pas le rapport au livre, c’est le rapport au monde. Le livre est une technologie. La lisibilité et la mobilité : M Magazine :

numilog Emprunter des livres numériques La Médiathèque du Grand Troyes vous propose d'emprunter à distance, et gratuitement, des livres numériques pour lire sur PC, Mac, liseuse (Kobo, Cybook, Sony Reader...) tablette multimédia (sous Android, iPad...) ou smartphone (sous Android, iPhone...) Plus de 1700 titres sont disponibles. Vous retrouverez de nombreux auteurs parmi lesquels : Amélie Nothomb, Mary Higgins-Clark, Jean-Christophe Grangé, Maxime Chattam, Eric-Emmanuel Schmitt, Katherine Pancol, Frédéric Beigbeder, Max Gallo, Christian Signol, Stephen King, Andrea Japp, Michel Onfray, James Patterson, Stephenie Meyer, Umberto Eco, Daniel Picouly, Michel Houellebecq, Michael Connelly, J.K. Rowling… Pour emprunter un livre : choisissez l’ouvrage que vous souhaitez lire, cliquez sur Emprunter, identifiez-vous puis cliquez sur Télécharger. - Les livres numériques sont également compatibles avec la plupart des liseuses (Sony Reader, Kobo, Cybook,…) pour lire en tout confort.

Utilisation des Ipad et Ipod à la Médiathèque de Lormont La médiathèque du Bois Fleuri de Lormont met à la disposition du public des Ipad et des Ipod. Pourriez-vous nous décrire ce nouveau service? Quelle est notamment la procédure de mise à disposition de ce matériel ? Les Ipads sont sécurisés avec des coques en plastique et des antivols Kensington fixés aux pieds des tables, ils sont en libre consultation. Pour les Ipads en libre accès section adulte et presse, le projet a mis environ 3 à 4 mois à se monter. J’espère pouvoir mettre un Ipad à disposition du public en section musique dans les prochains mois. 2. Surtout permettre aux usagers de se familiariser avec les nouvelles offres permises par les interfaces mobiles / tactiles 3. Nous avons un projet de mise à disposition d’Ipad en section musique sur le modèle des autres sections. Nous achetons des cartes Itunes store, nous sélectionnons et testons des applications payantes et gratuites puis nous les mettons à disposition. 4. 5. 6. Il n’y a pas eu de gros frein. 7. 8. Dernier conseil 9. 10.

Liseuses au CDI Avec l’introduction des livres numériques dans les catalogues des CDI, se pose naturellement la question d’offrir aux usagers des supports de lecture adaptés, notamment les liseuses. L’objectif de cet article est de fournir informations pratiques et outils aux documentalistes qui envisagent d’acquérir des liseuses pour leur public. La question est abordée chronologiquement, depuis la rédaction d’un rapport d’opportunité destiné à l’intendant et au chef d’établissement exposant les arguments en faveur d’une offre de liseuses au CDI, jusqu’au choix de ressources à précharger sur les liseuses. Qu’est-ce qui justifie pour un CDI de proposer un service de prêt de liseuses : argumentaire à destination de l’intendant et du chef d’établissement (en téléchargement) Choix du matériel : Choisir parmi l’offre commerciale : des sites comparatifs :

applications pour enfants | Applimini ou les doigts de vos petits iront plus loin que la tablette! Tu sais dire « Tortue » en anglais? en espagnol? Mais sais-tu le dire en langues des signes? La grande force des tablettes numériques est qu’elles sont faciles à utiliser et donc accessibles à tous. C’est un livre qui, une fois téléchargé se trouvera dans votre bibliothèque Ibook. « Animaux en mouvement » – E-book à vivre avec le… par Signesdesens Ce que l’enfant va faire Ouvrir le livre dans la bibliothèque IbookTourner les pages ou bien choisir une page via le sommaireCliquer sur le video pour la visionnerCliquer sur le bouton Play pour écouter le bruit de l’animal Les + Des videos mêlant le réel et le dessin animé. Les - Le travail graphique est malheureusement un peu tristoune. Applimini vous en dit plus Conte sur tes doigts. Signes de sens travaille sur l’idée simple que les personnes sourdes, et notamment les enfants sourds, ont des besoins de supports et d’outils pédagogiques adaptés dans l’accès aux Savoirs.

L’Ipad en public … en toute sécurité ! | Stéphane Torregrosa - Squid Impact - Graphisme, culture, jeux vidéos, cinéma L’ipad, de par son format portable et son écran tactile, est une plateforme de choix pour livrer de l’information, mettre à disposition du public des enquêtes interactives ou encore comme outils marketing lors de congrès. La société générale va, par exemple, utiliser la tablette d’Apple pour permettre à ses clients de remplir des enquêtes de satisfaction. Les tablettes seront déployées comme des bornes interactives, scellées dans un dispositif de PLV (publicité sur le lieu de vente). D’autre part, un espace tablettes numériques a été créé à l’espace numérique pédagogique de la médiathèque du CDDP92. Un autre exemple que je connais mieux puisqu’il s’applique sur mon lieu de travail, à la médiathèque du Bois Fleuri à Lormont. Nous avons mis à disposition du public des Ipad à l’espace Presse, où les lecteurs peuvent consulter quelques applications dédiées (LePoint, Lemonde, etc). Il peut être une bonne solution si la zone d’utilisation est facilement visible.

Compte Rendu Journée ABF Auvergne 03-12-2010 Les objectifs : pour la BDHL proposer une offre en matière de périodiques plus efficiente qu’actuellement tester l’intérêt des ressources numériques au plus prés des besoins exprimés par lesmédiathèques de son réseau pour ensuite tendre vers une modélisation et garantir une équité territoriale.pour les médiathèques proposer une offre élargie de ressources de magazines grand public proposer une consultation aisée et agréable : via des iPad, consultables facilement au seinde la bibliothèque faire de la médiathèque un troisième lieu : horaires, installations et offres adéquates. Constats : S’il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions pertinentes, des tendances se dégagenttrès nettement qui rejoignent pour une part celles évoquées par d’autres bibliothèques qui ontaussi mené des expérimentations, à savoir la nécessité : d’avoir des équipes formées au sein des médiathèques et faisant œuvre de médiation et deformation auprès des publics L’intervention de Silvère Mercier éme

L’Ipad en bibliothèque : quels usages ? Le marché des tablettes est en pleine expansion en France, elles s’imposent de plus en plus face aux liseuses, leurs fonctionnalités multimédias attirant plus le public. L’Ipad semble dominer ce marché par sa prise en main rapide, facilité d’utilisation, et offre d’applications plus importante. Bien que le marché du livre numérique a du mal à s’imposer en France, les bibliothèques commencent à expérimenter l’utilisation d’Ipad au sein de leur structure, pour capter l’attention des plus jeunes. C’est le cas de la médiathèque du Bois Fleuri de Lormont qui possède 6 Ipad première génération dont deux en libre accès au coin presse. Les usages de l’Ipad en bibliothèque sont divers : La presse Avec le développement des TIC, la presse en ligne attire de plus en plus de lecteurs au détriment de la presse papier. La médiathèque de Lormont met à disposition 2 Ipad pour la consultation sur place de presse en ligne payantes et gratuites comme les Inrocks, Marianne… La création @HlneG et Jennifer

Des réservoirs de livres numériques Titres libres de droit ou issus du domaine public Livres en texte intégral Des incontournables : Gallica ebooks : : Livres classiques, numérisés à partir des originaux (donc avec le cas échéant les illustrations), au format epub. Gutenberg project livres numériques, revus et corrigés par des volontaires Wikisource : Des réservoirs constitués par des académies : Je Lis Libre : des livres gratuits pour les 10-14 ans, CRDP d’Alsace : Selinum, serveur de livres numériques de l’académie de Bordeaux : ABU, la bibliothèque universelle : Athena : Bibebook : éditeur de livres numériques sous creative commons, Bouquineux : Ebooks libres et gratuits : Gallica: Gallica

Veille technologique sur les applications Le potentiel pédagogique de 150 applications iPad (Note: ce billet a été mis à jour le 26 juin 2015Les nouveautés sont indiquées en rouge.La section des applications de création pour réaliser des projets multimédias est aussi mise en évidence.) Des conseillers pédagogiques et une orthophoniste ont commenté le potentiel pédagogique de 250 applications iPad. Vous trouverez une description sommaire pour chaque application, un classement par discipline et niveau scolaire de même que des pistes d’exploitation pédagogique. Vous trouverez notre répertoire en format PDF. Le potentiel pédagogique de 250 applications iPad Voyez aussi notre liste d’applications phares et gratuites Applications phares et gratuites Voyez enfin les suggestions d’applications payantes proposées par le service local du RÉCIT de la CSDM Trousse Éducation préscolaireTrousse Éducation préscolaire et PrimaireTrousse secondaire Crédits photo: Licence CC flickingerbrad

Les liseuses en prêt à la médiathèque de Quimperlé à partir du 28 juin 2011 Qu'est-ce qu'une liseuse ? Une liseuse nommée également e-book est un appareil électronique mobile sur lequel on lit des livres numériques, stockés sous forme de fichier dans la mémoire de l’appareil. Une liseuse n’est pas une tablette numérique (de type ipad) car son écran n’est pas rétro-éclairé : l’encre électronique utilisée (uniquement noir et blanc) ne fatigue pas les yeux et assure de nombreuses heures de lecture. L’écran tactile permet très simplement de tourner les pages des livres et d’accéder à la page d’accueil ou au sommaire de la bibliothèque numérique. La lecture sur liseuse est très proche de celle d’un livre imprimé (lecture linéaire, pas ou peu de liens hypertextes ou d’enrichissements avec d’autres médias…). Les classiques à la médiathèque de Quimperlé Jusqu'à présent, la médiathèque de Quimperlé vous proposait un fonds d’œuvres classiques peu important constitué de livres au format de poche, d’anthologies ou de livres reliés. Le prêt de liseuse

Quand une bibliothécaire rencontre un Ipad | Applimini Pepita Chocolat… tel est son nom de code! Et Meli Melo de livres… tel est le nom de son blog, le genre de blog qui vous donne envie de lire absolument TOUS les livres qu’elle chronique, même ceux qui ne s’adressent ni à vous ni à vos enfants! En dehors de la blogosphère, Pepita est responsable jeunesse d’une bibliothèque dans le Sud Ouest. Aussi pétillante que son pseudo et aussi généreuse qu’un bon chocolat, elle fait découvrir tous les jours des livres, des images et des mots aux tout-petits et aux écoliers de sa commune. Elle a répondu très gentiment à nos questions et nous la remercions: Depuis quand utilises-tu les tablettes numériques dans ta bibliothèque? Cela fait un an et demi que je me suis mise à utiliser des tablettes numériques. Peux-tu nous parler de ton expérience de bibliothécaire avec les tablettes numériques? J’ai d’abord testé quelques applications auprès d’enfants lorsque nous étions ouverts au public. La tablette est là pour un prolongement du livre, et non l’inverse.

Réflexion sur les tablettes en bibliothèques J’ai eu l’occasion d’intervenir ou de discuter à plusieurs reprises des tablettes en bibliothèques. On se rend compte que certaines questions reviennent assez régulièrement chez les collègues qui souhaitent mettre en place ce service. J’aimerais apporter quelques éléments de réponses qui, je l’espère, aideront celles et ceux qui veulent franchir le pas et proposer des ardoises numériques à leurs publics. Evidemment, les réponses reposent sur mon expérience et sur ma conception de ce service. Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord. 1) Le matériel : Apple ou Android ? 2) Accès libre/prêt : La question de la forme de la mise à disposition est inhérente aux tablettes. 3) J’achète comment les applis pour mes tablettes ? Si je suis sous iOS, je passe par l’AppStore. a) Je pique celle d’un lecteur. b) Si la bibliothèque n’a pas de CB. 4) Les tablettes ne sont pas utilisées : Il peut arriver que les tablettes ne rencontrent pas le succès escompté. 5) Autoriser ou non le téléchargement d’applis ?

Related:  expo ipad/liseuses