background preloader

Plan du site

Plan du site
1. SE CONNAITRE SOI-MEME : pour s'engager dans l'action 1.2. LES FACTEURS PSYCHOLOGIQUES 1.2.1. L'ACTE D'APPRENDRE 1.2.2. REPRESENTATIONS : faire évoluer ses représentations 1.2.3. 1.3.1. 1.4.1. 2. 2.1.1. 2.2. 3.

http://crl.univ-lille3.fr/apprendre/plan_du_site.html

Related:  Apprendre à apprendredocs à revoir**

Les émotions favorisent l’apprentissage Texte adapté de Même les émotions négatives aident à l’apprentissage publié sur le site de l’Université de Montréal le 17 janvier 2011Le chercheur Claude Frasson de l’Université de Montréal s’intéresse aux effets des émotions sur la mémoire. Par ses travaux, il cherche à concevoir des systèmes tutoriels intelligents qui intègrent la dimension émotionnelle de l’apprentissage. « Pour le chercheur, si les émotions sont la clé qui donne accès à la mémoire, c’est aussi dire qu’elles sont essentielles à l’apprentissage. Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; 1 heure professeur par semaine ;

les Méta-Programmes en PNL Les Méta-programmes sont des programmes qui gèrent nos processus mentaux. Le méta-modèle nous aide à établir les connexions entre les pensées et les représentations sensorielles a partir desquelles elles proviennent. Les Méta-programmes sont ce que nous trouvons quand nous analysons les règles qui déterminent ce que nous choisissons parmi nos expériences pour former nos modes de pensée et nos prises de décision. Cette perspective vient de la cybernétique, dont l’influence importante a façonné la PNL. On pourrait dire qu’un thermostat a des règles qui contrôlent quand la climatisation ou le chauffage se déclenchent. En ce sens, les règles du thermostat sont des méta-programmes.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Repérer pour quoi on apprend : Pour exprimer des informations sur des notions : leur définition, leur réseau de signification, des exemples, des notations, … Pour exprimer des informations sur les situations et évènements : faits, contexte, chronologie, causes et conséquences.

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage.

Métacognition et réussite des élèves Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ? L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent.

01 – Présentation de la PNL Bienvenue dans ce cours gratuit en 10 leçons Aujourd’hui, nous posons le décor. Alors allons-y ! PNL est l’acronyme de Programmation Neuro Linguistique. COMMENT REUSSIR A APPRENDRE UNE LEÇON? 2. Apporter son matériel à chaque cours (livre si nécessaire (le manuel est vidéo-projetable), cahier d’exercices et cahier trousse garnie, etc…) 3. Gérer son temps de travail à la maison.

4 stades de perturbation de l’apprentissage traditionnel par les TIC Il existe une bonne variété de modèles théoriques pour situer l’enseignant dans son progrès technopédagogique (SAMR, ASPID, Raby, matrice MIT, etc.). En voici un qui s’intéresse aux élèves. Je suis tombée sur cette infographie diffusée sur Twitter par le site américain TeachTought. Elle présente 4 stades d’intégration de la technologie non pas dans l’enseignement, mais dans l’apprentissage.

Les fonctions cognitives - Association québécoise des neuropsychologues Attention Fonctions exécutives Fonctions intellectuelles Fonctions visuo-spatiales Gnosies Langage Psychothérapeute PNL - Programmation neuro-linguistique - PNL thérapeutique Qu’est-ce que la PNL ? Elle est un ensemble de modèles et de techniques de développement personnel, destinées à améliorer la communication entre individus et à s’améliorer personnellement. Elle peut être employée dans des cadres personnels, ou d’entreprises. Le terme a été inventé par John Grinder et Richard Bandler dans les années 1970 et s’inspire du travail d’autres psychothérapeutes, dont Milton Erickson, Virginia Satir et Fritz Perls. Définition de la PNL : Programmation neuro-linguistique La programmation Neuro-Linguistique s’intéresse à ce qui se passe au niveau des comportements, des émotions et des processus mentaux.

MEMOIRE ET CONCENTRATION Les recherches en neurosciences, ont donné naissance à la neuropsychologie. Cette nouvelle discipline établit désormais la passerelle entre la neurologie, science de la matière vivante, et la psychologie, science de l’esprit. Elle est riche d’applications dans le domaine du travail intellectuel. D’autre part, les recherches ont abouti à une découverte fondamentale : Le cerveau humain est malléable à vie.

Related:  apprendre à appendreMéthodesPédagogie(s)Méthodes d'apprentissageGUIDES